6 signes qui montrent que votre chat est en chaleur

Illustration : "6 signes qui montrent que votre chat est en chaleur"

Si vous avez une chatte non stérilisée, sachez que lorsqu’elle entre dans sa période de chaleurs, cette dernière risque fort de ne pas passer inaperçue. D’ailleurs, c’est aussi le cas si vous avez un chat mâle, car son comportement sera influencé par toute femelle en œstrus à proximité. Comment cela se manifeste-t-il ?

Chez la chatte, la maturité sexuelle commence entre le 6e et le 9e mois. Mais cela dépend beaucoup des races ; elle peut apparaître bien plus tard chez certaines. Les chaleurs surviennent ensuite par cycle, généralement toutes les 2 semaines et demie à 3 semaines, pour durer entre 4 et 10 jours. Ces phases se produisent encore et encore tant qu’il n’y a pas fécondation.

Les chaleurs apportent leur lot de changements comportementaux tant chez la femelle en question que chez le chat mâle qui la convoite. Ces manifestations sont à connaître pour que vous puissiez agir en conséquence : être plus attentionné(e) envers votre chatte et prudent(e) vis-à-vis de votre chat, car celui-ci s’expose à divers dangers inhérents à la rivalité l’opposant à ses congénères du même sexe.

Voici donc 6 signes qui montrent que votre chat est en chaleur

1. Votre chatte réclame votre attention en permanence

Si votre chatte est en chaleur, vous remarquerez pas mal de changements d’attitude chez elle, à commencer par sa demande accrue d’attention. Elle fera tout pour que vous la remarquiez, preniez soin d’elle et lui offriez des caresses. Elle aura tendance à devenir de plus en plus affectueuse et sensible. Elle vous sollicitera en miaulant et en vous regardant fixement. Votre chatte se mettra également à vous suivre partout dans la maison.

De votre côté, vous devrez faire preuve de compréhension et de bienveillance à son égard. La pire des choses à faire serait de l’ignorer ou la rejeter systématiquement. Il ne faudra pas non plus répondre à toutes ses sollicitations de câlins. Accordez-lui du temps, de la tendresse et de l’attention, tout en préservant son indépendance.

2. Elle est plus agitée que d’habitude

En règle générale, les chattes deviennent beaucoup plus agitées que d’habitude lorsqu’elles entrent dans leur période de chaleurs, ou œstrus. Plusieurs facteurs participent à ce phénomène, à commencer par l’action des hormones dans son organisme. L’agitation inhabituellement élevée chez la chatte s’explique aussi par l’effet des signaux qu’elle envoie aux chats mâles, et qui, à leur tour, deviennent turbulents et créent donc une atmosphère fébrile.

D’autre part, votre chatte peut se mettre à demander davantage de sorties. Elle exprimera ses envies d’escapades en se tenant devant la porte et en miaulant de manière insistante, si elle n’a pas la possibilité de sortir toute seule. Son instinct la poussera à vouloir s’aventurer dehors pour aller à la rencontre d’éventuels partenaires du sexe opposé. Le risque, c’est alors qu’elle s’accouple si ce n’est pas ce que vous souhaitez, mais aussi qu’elle s’éloigne un peu trop du domicile et se mette ainsi en danger.

A la maison, il se peut que votre chatte s’adonne au marquage urinaire, elle aussi. Ce comportement n’est pas réservé aux seuls mâles. Il est également possible qu’elle perde l’appétit pendant les chaleurs.

3. Elle adopte une posture bien particulière

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Le changement de comportement induit par les chaleurs chez la chatte se manifeste aussi par le biais de sa posture. Celle adoptée par la femelle vise à montrer qu’elle est prête à se rapprocher d’un partenaire sexuel et qu’elle est donc ouverte à l’accouplement. Concrètement, la chatte a tendance à marcher en relevant son arrière-train et en positionnant la queue sur le côté. D’autre part, la chatte peut prendre l’habitude de se lécher les parties génitales.

4. Votre chatte devient plus bruyante

Lorsqu’elle entre dans sa période de chaleurs, votre chatte peut devenir beaucoup plus bruyante que d’habitude. Dans certains cas, ce comportement devient même particulièrement gênant, surtout lorsqu’il se manifeste la nuit. La chatte se met, en effet, à miauler constamment pour appeler ses congénères mâles, communiquer avec eux pour leur faire comprendre qu’elle est réceptive et, par moments, exprimer une forme de frustration parce qu’elle n’a pas encore eu la possibilité de s’accoupler.

Le caractère « bavard » de la chatte en chaleur s’exprime également par les ronronnements fréquents, qui sont évidemment moins agaçants que les miaulements quasi ininterrompus.

Enfin, sachez que ce comportement n’est pas le même chez toutes les chattes. Cela dépend notamment de la race à laquelle elles appartiennent. Certaines variétés félines sont réputées plus bruyantes que d’autres. Citons, par exemple, le Cornish Rex, qui a la particularité d’émettre des miaulements réguliers et d’une voix perçante, et ce, même en dehors des chaleurs.

Cela donc fait partie des désagréments qu’il est possible de prévenir en optant pour la stérilisation du chat.

5. Elle se roule par terre, se frotte contre vos jambes

Vous trouvez que votre chatte affiche une attitude étrange depuis quelques jours, en se roulant fréquemment par terre, par exemple ? Eh bien, il s’agit, là aussi, de l’une des conséquences des chaleurs sur son comportement. Vous remarquerez également qu’elle aura envie de se frotter contre n’importe quelle surface douce. Cela va de vos jambes aux moquettes et tapis, en passant par les meubles. C’est également une manière pour elle d’exprimer on surcroît d’affection et sa demande de tendresse.

6. Des bagarres éclatent

Les changements de comportement ne se produisent pas que chez la femelle lorsque cette dernière est en chaleur. La chatte émet des signaux qui, en étant perçus par les mâles à proximité, font entrer ceux-ci dans un état d’excitation qu’il leur est difficile, voire impossible d’inhiber.

A lire aussi : 6 signes qui montrent que votre chatte est gestante

De ce fait, les chats ont tendance à voir leur instinct territorial s’exacerber, tout comme le sentiment de rivalité envers leurs congénères du même sexe. Surtout, bien entendu, s’ils convoitent la même chatte en chaleur. Les conflits deviennent inévitables et les confrontations, d’abord faites de tentatives d’intimidation mutuelles par des miaulements graves et de situations de face-à-face, peuvent rapidement prendre une tournure physique. En d’autres termes, les chats se battent, et cela peut être spectaculaire.

En plus d’être impressionnantes, les bagarres entre chats sont dangereuses à plus d’un titre. Tout d’abord, les félins risquent de souffrir de blessures plus ou moins graves, qui sont d’ailleurs susceptibles de s’infecter. Ensuite, ils s’exposent au risque de transmission de diverses maladies.

Ce qui constitue un autre argument en faveur de la stérilisation des chats.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation