L'accouchement ou la mise bas chez la chatte

Illustration : "L'accouchement ou la mise bas chez la chatte"

L’accouchement est toujours un acte aussi attendu que craint. Surtout chez les animaux, et les chattes en particulier. On ne sait jamais comment cela va se passer même si, d’ordinaire, aucune complication n’est à noter. Il suffit simplement de connaître quelques bases que nous vous expliquons.

L’accouchement de votre chatte intervient environ 60 à 70 jours après la saillie. Le travail débute généralement dans ces eaux-là. S’il n’a toujours pas commencé après le 65e jour, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

Les prémices de la mise bas

Avant d’accoucher, le comportement de votre chatte va un peu changer. Elle devra s’isoler. Elle cherchera le calme, loin du bruit et des agitations. Vous ne devez pas la déranger, sous peine de la stresser et de compliquer son travail. Son agitation est en revanche plus importante, à l’inverse d’un appétit qui peut se réduire, même si ce n’est pas une vérité absolue.

C’est à ce moment qu’il convient de préparer une caisse spéciale avec une boîte en carton. Veillez à ce que les dimensions soient suffisamment grandes et d’une hauteur satisfaisante afin d’accueillir les chatons à l’intérieur. Cela les protègera du froid et des courants d’air. N’oubliez pas des bouts de journaux ainsi qu’un tissu pour permettre à votre chatte de s’allonger dessus pour allaiter ses petits.

Créer cette boîte avant l’accouchement permet à votre félin de s’approprier les lieux et de s’y sentir à l’aise. Il n’y a pas de raison qu’elle refuse de s’y rendre. N’hésitez pas, de votre côté, à passer du temps à câliner votre chatte si elle en fait la demande ou en éprouve le besoin.

Le déroulement de la mise bas

L’accouchement de votre chatte se passe en plusieurs étapes. On distingue d’ordinaire 3 phases :

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

  • La phase préparatoire. Votre chatte va s’agiter, tourner en rond. Elle peut présenter des signes d’inquiétude et se lécher les parties génitales. L’accouchement approche à grands pas. Le col de l’utérus s’ouvre, ce qui invite à la seconde phase.
  • La phase d’expulsion. L’abdomen se contracte. Avant toute expulsion, il y a des sécrétions placentaires qui vont sortir. Elles sont de couleurs rouge-marron. La posture classique d’un chaton est la tête en premier. Toutes les autres postures doivent vous faire courir aux urgences vétérinaires, car elles sont source de complications. Autre complication possible : le blocage du fœtus. Dans ce cas, si rien ne se passe au bout d’une heure de tentative d’expulsion, vous devez là-aussi réagir en conséquence. Il ne faut pas s’inquiéter si cette phase dure de nombreuses heures. L’intervalle de sortie entre 2 chatons peut être de quelques minutes à plusieurs heures.
  • La phase d’expulsion du placenta. Votre chatte libère le liquide amniotique. Chaque placenta est expulsé une dizaine de minutes suivant la sortie du chaton. Vous devez compter les placentas sortis une fois que la mise bas est terminée, afin d’être certain qu’aucun chaton ne soit resté bloqué. Puis, votre chatte va manger les placentas ainsi que les cordons ombilicaux. Puis elle se mettra à côté de ses chatons.

L’après-accouchement

Il est important de vérifier que la mère prend soin de ses nouveau-nés. Elle ne doit pas les rejeter ou les laisser pour compter. Si elle ne le fait pas, contactez votre vétérinaire.

Par ailleurs, ne vous inquiétez pas si des écoulements rouge-brun sortent encore chez votre chatte. Du moment qu’ils ne sont pas malodorants. Ces écoulements durent de 2 à 3 semaines, mais ne doivent pas s’accompagner d’une perte de l’appétit. Au contraire, puisque votre chatte devra manger afin de nourrir ses chatons.

Une alimentation adaptée

Votre chatte devra voir son régime alimentaire adapté pendant l’allaitement. Elle devra être nourrie en conséquence. Son appétit va forcément croître et elle aura besoin d’une nourriture riche en nutriments. Des croquettes spéciales existent. Il est également possible d’opter pour des croquettes « junior ».

Elle doit toujours bénéficier de nourriture à volonté. Votre chatte connaît ses limites, mais surtout ses besoins. De votre côté, vous vous assurerez qu’elle s’occupe bien de ses chatons, que ces derniers tètent bien plusieurs fois par jour.

Quand devez-vous vous inquiéter ?

D’ordinaire, un accouchement se passe sans complication. Mais ces dernières peuvent survenir. Vous devez être prêt à vous rendre dans des urgences vétérinaires dans les cas suivants :

  • Malgré le travail, l’accouchement ne se déclenche pas. C’est le signe qu’un fœtus est bloqué.
  • Les pertes de votre chatte sont malodorantes. De plus, elles présentent des symptômes comme de la fièvre ou une sérieuse perte d’appétit.
  • L’intervalle entre 2 chatons expulsés est supérieur à 2 heures.
  • La posture du chaton expulsé n’est pas conforme.
  • Votre chatte ne s’occupe pas de ses chatons une fois l’accouchement terminé.
  • Des prématurés ont été mis au monde. Ils n’ont pas forcément la force de se rendre jusqu’aux mamelles de votre chatte. Vous devez les nourrir avec du lait artificiel.

En résumé

Un accouchement se déroule en 3 phases, si l’on excepte les préparatifs destinés à concevoir une boîte spéciale pour votre chatte et ses petits. Il y a la phase préparatoire, la phase d’expulsion des chatons, et la phase d’expulsion du placenta. Une mise bas peut durer plusieurs heures. Le chaton doit arriver la tête en bas. Toute autre posture pourra entraîner des complications. Enfin, il est important de voir la mère s’occuper de ses petits une fois l’accouchement terminé. Un comportement anormal doit amener à consulter un vétérinaire.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation