Une chatte enceinte abandonnée en plein hiver tente de remonter la pente avec son seul chaton

Publié le 27/03/2021 à 10h20

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Emotion

Illustration : "Une chatte enceinte abandonnée en plein hiver tente de remonter la pente avec son seul chaton" © Chatons Orphelins Montréal / Facebook

Abandonnée par ses propriétaires alors qu’elle attendait des petits, une chatte a été recueillie par une association, puis par une famille d’accueil qui en a pris soin. Cette dernière s’est montrée tout aussi bienveillante et protectrice envers le seul chaton survivant de sa portée.

Quand l’association canadienne Chatons Orphelins Montréal a été informée qu’une chatte enceinte venait d’être abandonnée, elle est aussitôt passée à l’action. L’animal en question avait attiré l’attention d’une adolescente et d’un voisin, qui lui sont venus en aide.

Sylvie, bénévole à Chatons Orphelins Montréal, est allée chercher la chatte, avant de la confier à Stef, mère d’accueil pour le compte de l’organisation. Elle l’a appelée Gisel et n’a pas mis longtemps à gagner sa confiance.

Quelques jours plus tard, le travail a commencé pour Gisel. Malheureusement, l’accouchement s’était mal passé. Elle a mis au monde une portée de chatons à la mi-février, mais seul l’un d’eux a survécu, raconte Love Meow.

Mal en point, la chatte a dû être emmenée en clinique vétérinaire, où elle a été opérée en urgence. Elle souffrait, en effet, d’une infection utérine. Pendant son hospitalisation, Stef s’est occupée de son chaton, qui a été baptisé Pruno. Elle l’a nourri au biberon toutes les heures.

La chatte et son petit enfin réunis

Le séjour en clinique de Gisel terminé, elle est rentrée à la maison pour retrouver son petit. Si elle ne pouvait pas l’allaiter en raison de ses traitements, elle était soulagée de pouvoir le toiletter et le protéger à nouveau.

Stef continue d’assurer l’alimentation de Pruno, qui grandit et prend du poids à un rythme normal, sous le regard plein d’amour de sa génitrice.

A lire aussi : Brisé par la perte de son chat, un garçon ne peut retenir ses larmes lorsqu'il le retrouve (vidéo)

A 11 jours, il a ouvert les yeux et commencé à découvrir son environnement. Dès qu’il sera suffisamment grand et autonome, il pourra être proposé à l’adoption, tout comme Gisel.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de mon petit Neko, mon jeune chat percuté par une voiture, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chat à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Roxane, Villejuif)

Si vous aimez votre chat, faites comme Roxane, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !

Articles en relation