Pour faire face à l’inflation, une jeune femme de 24 ans crée une banque alimentaire pour animaux

Les abandons d’animaux se multiplient depuis la hausse du coût de la vie. Certains propriétaires de chiens et chats estiment ne plus avoir les fonds suffisants pour assurer leur bien-être, et les nourrir correctement. C’est face à ce constat alarmant qu’une britannique a décidé de prendre les choses en main, il y a quelques mois.

Illustration : "Pour faire face à l’inflation, une jeune femme de 24 ans crée une banque alimentaire pour animaux"

Direction le Northumberland, comté du nord de l’Angleterre, pour découvrir l’histoire de Tyesha Muncaster. Cette jeune femme de 24 ans suscite l’admiration pour l’engagement dont elle fait preuve auprès des maîtres de boules de poils les plus démunis.

Un dévouement remarquable

Nous vous en parlions il y a quelque temps sur Woopets : l’inflation affecte le bien-être des animaux de compagnie. Soucieuse de le maintenir, Tyesha s’est lancée dans la création d’une banque alimentaire en leur faveur. Son but ? « Aider les propriétaires d’animaux en difficulté et les empêcher d’être contraints à abandonner leurs compagnons à fourrure », relate le Mirror.

Vous êtes :

Tout a commencé lorsque la jeune femme a publié sur Facebook une annonce indiquant qu’elle donnait de la nourriture pour chats aux membres de son voisinage. Ses 2 félins, Oreo et Milo, étaient devenus des adultes et ne se nourrissaient plus de croquettes pour chaton. « La réaction des gens fut incroyable ! C’est à cet instant que j’ai réalisé qu’il y avait une forte demande pour ce type de produit » a-t-elle confié.

« Nous avons aidé chiens, chats, rongeurs, et même un lézard barbu ! »

C’est ainsi que A Helping Paw Pet Food Bank a vu le jour, à Ashington. Depuis 6 mois, la jeune femme travaille bénévolement, jour et nuit, auprès d’autres humains dévoués qui veulent venir en aide au plus grand nombre. Tous peuvent se féliciter d’avoir, en 3 mois, permis de soutenir 200 personnes rencontrant des difficultés financières.

Les bénéficiaires du projet, qui se comptent par dizaines, ont droit à 2 visites par mois, et se voient offrir l'équivalent d'une semaine de repas à chaque fois. Pour cela, il suffit de contacter la page Facebook concernée ou leur site Internet.

Pour continuer de faire vivre sa mission, Tyesha a lancé des appels aux dons (d’argent et de nourriture) et aussi invité d’autres individus à rejoindre sa troupe de bénévoles. La jeune femme doit, en effet, s’efforcer de concilier son affaire florissante avec son travail personnel.

A lire aussi : Le sort d'une chatte de 17 ans émeut un couple visitant par simple curiosité le refuge où elle attend sa chance depuis 5 ans (vidéo)

Cela lui demande beaucoup de temps, mais elle puise sa force dans le réconfort qu’elle apporte aux familles dans le besoin. « Une fois, une femme m’avait confié qu’elle envisageait de faire piquer son animal de compagnie, parce qu’elle ne pouvait plus le nourrir. Je suis ravie de venir en aide à ces personnes démunies. »

Tyesha, pleine d’ambition, ne compte pas s’arrêter là. « Un jour, j’aimerais devenir une banque nationale et ouvrir des centres dans tout le Royaume-Uni. Je veux être la banque alimentaire pour animaux à laquelle tout le monde pense lorsqu’il est dans le besoin ».

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil