Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Né sans oreilles, ce chat laissé pour compte a aujourd'hui une famille, des amis et la santé !

Publié le 18/02/2019 à 09h54

Ecrit par Alexandre Dieu

Recueilli par un refuge américain, un chat obligé de vivre sans oreilles suite à un problème de peau a été adopté par une bénévole qui a un faible pour tous les félins avec des soucis de santé. Pika est son quatrième et, après quelques jours de tâtonnement, il semble parfaitement intégré dans sa nouvelle maison.

Il y a un an, Pika intégrait Purrfect Pals. Ce refuge pour chats basé à Arlington, dans l'État de Washington, accueille de nombreux félins âgés, malades ou qui présentent des troubles sociaux. À chaque fois, les membres de ce refuge prennent soin des animaux découverts fortuitement ou ramenés par des tiers. Comme l’a été Pika.

Terrifié par un chien

Ce chat a été retrouvé sous un hangar par une famille qui aurait bien aimé le garder auprès d’elle. Malheureusement, il paraissait impossible de faire cohabiter le félin avec le chien qu’elle possédait. Le premier étant terrifié par les canidés. Dès lors, la solution Purrfect Pals s’est présentée. Pika a d’abord été conduit chez un vétérinaire, qui a dû lui ôter ses oreilles suite à un problème de peau. Plus d’oreilles, mais une capacité à entendre intacte. Là est bien l’essentiel.

A lire aussi : "Comment nettoyer les oreilles de son chat ?"

Certes, physiquement, la tête de Pika est particulière. Elle peut repousser alors qu’elle ne le devrait pas. Pika reste un chat comme un autre, doté des mêmes sentiments et de la même sensibilité. D’ailleurs, il n’a pas fallu longtemps pour qu’il réussisse à charme ses soigneurs au sein du refuge. A commencer par Jane. Cette femme avait un faible pour les chats de ce genre. Elle avait déjà adopté Lefty, félin partiellement aveugle, Freckles, qui avait une stomatite, ainsi que Chrissy Lee et son herpès cornéen. Pika est venu se rajouter à sa « collection ».

Rapidement devenu joueur

Néanmoins, les premiers pas de Pika dans sa nouvelle maison ont été compliqués. Notamment, car les bruits semblent l’effrayer particulièrement. « Je ne sais pas si le fait de ne plus avoir ses oreilles le fait entendre différemment, ou c’est parce qu’il doit s’habituer », se questionnait Jane dans des confidences à I Heart Cats.

Après quelques jours, il avait pris ses marques et était partant pour suivre Jane dans son nouveau domicile. « Il est immédiatement devenu très joueur, adorant avoir un jouet en peluche dans sa bouche. » La cohabitation avec Lefty, Freckles et Chrissy Lee se passe sans encombre. Un luxe pour Jane. « Oui, il y avait un risque en l’adoptant, mais comme il y en a avec tous les chats, confesse Jane. Il méritait une maison. Nous allons faire de notre mieux et nous avons des vétérinaires géniaux qui rendront sa vie aussi belle que possible. »

0 partage

"Après l'accident de ma petite Onalda, ma magnifique Bleu Russe, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chat. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chatte. " (Emma, 21 ans, Toulouse)

Si vous aimez votre chat, faites comme Emma, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !