Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Soins et hygiène à apporter à son rat

Apporter des soins et assurer une bonne hygiène à votre rat entrent dans la catégorie de la santé. Une santé à prendre en considération tout au long de sa vie. Les soins sont donc multiples mais assez simples à prodiguer. Concernant son hygiène, quelques accessoires le satisferont pleinement. Retrouvez nos conseils.

Votre rat est, contrairement à ce que l’on pourrait penser, un animal assez propre. Il aime avoir une bonne hygiène. Votre rat domestique en a d’ailleurs besoin pour vivre en bonne santé. Il présente, en plus, l’avantage d’être facilement manipulable et à élever.

L’hygiène de votre rat

S’assurer d’une bonne hygiène chez votre rat est, dans un premier temps, de lui installer une litière confortable, non toxique et facilement remplaçable dans l’optique de le faire vivre dans d’excellentes conditions. Le premier garant de l’hygiène irréprochable de votre rongeur, c’est vous. Surtout que votre rat est très sensible aux acariens ainsi qu’aux parasites comme des poux ou des puces. Cela engendre des problèmes peau parfois graves.

De plus, afin d’entretenir hygiéniquement votre rongeur, vous pouvez apposer différents shampoings sur la fourrure de votre rat. Que ce soit pour la lui protéger ou pour lui donner une bonne odeur.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les soins à apporter à votre rat

  • Le premier des soins est l’alimentation. Votre rat reste notamment en bonne santé toute sa vie grâce à une alimentation équilibrée, qui respecte sa condition d’omnivore. Ainsi, son alimentation doit surtout reposer sur des graines ou granulés, sur du foin, de la verdure ainsi que des fruits et des légumes, sans exagérer sur le sucre.
  • Un examen minutieux de votre rat doit être fait quotidiennement. Vous vérifierez surtout l’état de son pelage, qui doit rester brillant et vigoureux, mais aussi l’état de ses yeux et de ses oreilles. Elles ne doivent pas couler, à moins d’être le signe d’une maladie sous-jacente. De plus, vous devrez vous attarder sur la dentition de votre rongeur qui doit être impeccable quotidiennement. Ses dents ne doivent jamais être longues et aucune malocclusion ne doit être constatée.
  • Les griffes de votre rat doivent être régulièrement coupées ou taillées, car elles poussent en permanence. Vous pouvez vous procurer un ciseau à griffes disponible dans des magasins spécialisés ou en animalerie, afin de ne couper que la partie extrême de la griffe, et ainsi ne pas toucher les vaisseaux sanguins. N’hésitez pas à demander à votre vétérinaire de vous montrer le geste à réaliser.

Prévenir plutôt que guérir

Votre rat est un rongeur sensible aux courants d’air ainsi qu’aux brusques changements de température. Ainsi, vous éviterez de lui faire courir le risque de tomber malade, enrhumé, car cela pourrait vite se transformer en une pathologie mortelle.

Son environnement doit rester propre et sain. Vous devez le nettoyer et vous assurer que sa cage reste dans un endroit aéré et tempéré.

Qui plus est, vous devez éviter que votre rat ne mange n’importe quoi, comme des câbles électriques qu’il peut trouver sur votre sol. Enfin, lorsque vous avez d’autres animaux de compagnie, veillez à ce que votre rat n’ait jamais un souci avec. Cela aussi fait partie de la prévention.

Malheureusement, vous ne pouvez pas éviter toutes les maladies et il vous sera sûrement précieux de compter sur votre vétérinaire pour quelques urgences que l’on espère le moins possible.

Alimentation, environnement et soins doivent mettre toutes les chances de votre côté.

A lire aussi : "Les soins vétérinaires chez le rat"

En résumé

Les soins à apporter à votre rat sont multiples. Vous devez l’inspecter régulièrement et vérifier ses dents, ses oreilles, ses yeux, son pelage et ses griffes. Vous devez surtout vérifier son environnement, qui doit être parfait pour lui. De plus, il doit pouvoir évoluer sur un substrat de qualité, à changer aussi souvent que possible. Enfin, son hygiène peut être améliorée par des shampoings ou des produits spécifiques (parlez-en à votre vétérinaire). L’alimentation joue un grand rôle dans ce parcours de soins.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !