Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les aliments dangereux pour le rat

Votre rat est un rongeur omnivore. Il mange donc de tout, que ce soit des graines, des bouchons, des fruits et des légumes. Cependant, certains aliments doivent rester en marge de son quotidien. Ils peuvent représenter un danger pour son organisme, du fait notamment de leur toxicité. Afin de mieux appréhender le problème, nous vous donnons une liste d’aliments à bannir de son alimentation.

Une bonne et saine alimentation garantira à votre rat une vie longue et sans souci majeur de santé (sauf malchance). Votre rongeur a besoin d’avoir un régime alimentaire à la fois équilibré et varié. Il doit se passer de certains aliments, considérés comme dangereux pour sa santé.

Les fruits interdits

Si l’amande est autorisée, ce n’est pas le cas de l’amande amère et les pépins. En effet, ils contiennent une substance toxique qui se rapproche du cyanure et entraînent la mort rapide et douloureuse de votre rat.

Les agrumes comme le citron, l’orange, le pamplemousse sont toxiques et cancérigènes en raison du D-Limonène qu’elles contiennent.

Le gland du chêne est déjà toxique pour l’humain à forte dose, alors imaginez pour les rats. Une dose même infime peut entraîner de gros soucis de santé de votre rongeur.

Enfin, le kiwi n’est pas non plus recommandé, sans que ses effets soient forcément mortels.

Les légumes interdits

La consommation de haricot cru ou sec provoque chez le rat de sévères carences en vitamines A. Des enzymes vitales pour votre rat sont détruites et des problèmes digestifs apparaissent. Ils sont donc à éviter, tout comme le sont la rhubarbe, et ses feuilles, mortelles.

L’ail, l’oignon et l’échalote contiennent tous des substances toxiques qui détruisent progressivement les globules rouges de votre rongeur, l’amenant doucement vers une mort annoncée.

Les choux provoquent des flatulences et les poireaux ont, eux aussi, une substance considérée comme toxique pour votre rongeur.

Les boissons à interdire

Tous les sodas sont à proscrire. Cela va de pair avec le café, le thé et l’alcool. Des dommages irréversibles sur le système nerveux peuvent être occasionnés par la consommation de ces boissons. Le lait de soja est aussi à bannir, car il favorise l’apparition et le développement de tumeurs. Enfin, le lait de vache, et tous les laitages en général, ne sont pas bien digérés par les rongeurs.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les autres aliments toxiques

On n’évoquera jamais assez les effets indésirables du chocolat, en raison de la théobromine qui, avalée en grande quantité, peut être mortelle. La pomme de terre cru ou cuite contient de la solanine, qui joue sur le système nerveux de votre rat. La cuisson ne résous pas le problème. Toutes les épices peuvent endommager la flore intestinale de votre protégé. Et les sucreries sont à éviter, car ils favorisent son obésité. Enfin, les œufs crus peuvent contenir de la salmonelle.

Les plantes et végétaux toxiques

En dehors des aliments classiques, de nombreuses plantes et végétaux, présents dans votre domicile, à l’intérieur comme à l’extérieur, peuvent s’avérer dangereux et mortels pour votre rat. C’est le cas de l’amaryllis, de l’anthurium, de l’arum des fleuristes, de l’azalée, du bégonia, du caoutchouc et même du cyclamen. Ajoutons le dieffenbachia, le ficus, le lierre, le philodendron et le pommier d’amour mais aussi le schefflera, le spathiphyllum et le muguet. Enfin, faites tout aussi attention à la jacinthe, l’algave, l’aloe vera, au barilla, à l’eucalyptus, au geranium, à l’iris et à la jonquille.

Par ailleurs, votre rat ne doit pas s’approcher du bouleau, du caroubier, du châtaigner, du chêne, de l’hêtre, de l’if, du marronnier, du peuplier ou encore du sapin.

A lire aussi : "Les friandises pour rat "

Les symptômes d’une intoxication alimentaire

Si votre rat a malencontreusement avalé un des aliments cités ci-dessus, les premières minutes sont cruciales afin de le sauver. Certains aliments ne provoqueront que des diarrhées passagères ou des constipations. Il n’y a donc pas danger pour la vie de votre rongeur. D’autres, en revanche, le mettent en péril.

Des symptômes comme la léthargie et des vertiges doivent amener tout de suite à consulter un vétérinaire. Le temps presse. Les organes vitaux peuvent rapidement être atteints et endommagés, comme le cœur, les poumons, le foie voire même le cerveau et son système nerveux. Dans certains cas, malgré une réaction immédiate, votre rongeur ne pourra survivre.

A propos de l'auteur :

0 partage

3 commentaires