Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les maladies courantes chez le rat

Au cours de sa vie, votre rat peut développer plusieurs maladies malgré son bon état de santé apparent. Un simple courant d’air peut entraîner un rhume, comme chez l’humain. Certaines maladies affaiblissent son système immunitaire et favorise l’arrivée d’autres bactéries. Voici les maladies les plus courantes chez votre rat.

Comment savoir si votre rat est malade ?

Le comportement de votre rat sera un bon indicateur de son état de santé. Le connaître dans son état normal est un plus. Car malade, votre rat va le modifier. Il sera sûrement plus léthargique, sortira moins de sa cachette, se montrera peut-être plus agressif. Des diarrhées pourraient survenir. Avec elles, son poil sera moins brillant, plus terne et rêche. Son derrière pourrait être souillé. Enfin, un rat malade maigrit souvent très rapidement.

La Porphyrine

Votre rat présente des croûtes et des taches rouges autour de ses yeux ou au niveau de son nez. Il s’agit d’un excès de Porphyrine, un liquide rouge que l’on pourrait confondre avec du sang. En excès, cela signifie que votre rat souffre d’un problème de santé. Il s’agit peut-être d’un problème oculaire ou d’une infection respiratoire. Tout excédant de Porphyrine devra vous amener à consulter le vétérinaire. Généralement, il s’agit d’un bon indicateur de la santé globale de votre rongeur.

Une conjonctivite

Votre rat a attrapé un coup de froid en raison d’un courant d’air. Ses yeux sont croûteux et pleins de pus. Vous devez consulter le vétérinaire pour qu’il vous prescrive de la pommade et un sérum physiologique.

  • La particularité des rats albinos

Si votre rat est albinos, ses yeux sont rouges. De fait, votre rat est particulièrement sensible à la lumière du jour. Il ne doit pas être surexposé à une lumière trop intense.

La pododermatite

Votre rat présente une ou plusieurs pattes rouges, irritées, voire gonflées. Il souffre de pododermatite. Une maladie qui trouve généralement son origine dans la composition de la litière de votre rat, en bois. En effet, l’urine de votre chat, au contact du bois, renvoie de l’ammoniaque particulièrement nocive pour votre rat. A cela peuvent se mêler des staphylocoques. Vous devez consulter et surtout modifier la litière.

La mycoplasmose

Le mycoplasma pulmoris est présent chez quasiment tous les rats. Le vôtre ne fait pas exception. La maladie ne se déclenche que lorsque l’état général de votre rat faiblit. En effet, ce mycoplasme dort au niveau des voies nasales et des poumons de votre rat lorsque sa santé est parfaite. Au moins stress ou à la moindre maladie, la mycoplasmose peut s’emparer de votre rat.

Les symptômes : Votre rat éternue, présente des difficultés à respirer. Il ne s’alimente plus correctement et ne boit plus. Il faut savoir qu’en temps normal, un rat boit énormément. De la porphyrine coule au niveau du nez et des yeux. Il faut rapidement consulter, car votre rat peut développer plusieurs maladies, dont la pneumonie qui peut conduire votre rat à la mort.

Votre vétérinaire prescrira des antibiotiques destinés à combattre les maladies autres que la mycoplasmose. En effet, n’étant pas une bactérie, elle ne peut pas être vaincue par un traitement médicamenteux. Ainsi, il faut s’attacher à remettre votre rat en bon état de santé pour que la mycoplasmose se rendorme dans l’organisme.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les parasites

Durant sa vie, votre rat pourra être en contact avec des parasites qui lui donneront plaques et boutons sur son corps, au niveau de sa queue et de ses oreilles notamment. C’est généralement la gale qui s’empare de votre rat. Contrairement aux autres formes de gale, celle-ci ne se transmet pas à l’humain. Il vous suffit d’administrer un antiparasitaire. Il traitera aussi les poux et les puces qui peuvent aussi embêter votre rat.

Des problèmes de dents

Votre rat mange moins et perd du poids. Vérifiez l’état de ses dents. Une malocclusion est très handicapante pour lui. Cela arrive notamment dans le cas où votre rat n’a rien à ronger pour « faire ses dents ». Pour éviter qu’elle se transforme en abcès dentaire, consultez un vétérinaire.

Une infection à l’oreille

A l’instar de l’humain, votre rat peut souffrir d’une otite. Dans ce cas, votre rat penchera la tête d’un côté. Il n’appréciera pas aussi que vous lui caressiez à proximité. De plus, son oreille pourrait avoir une odeur assez forte et désagréable. Cela peut être le signe d’une otite interne. Votre vétérinaire lui fera passer des examens comme une radio pour en savoir plus sur le type d’otite. Le traitement devra être administré rapidement pour ne pas que l’otite cause des dommages irréversibles favorisés grâce à une infection.

Le virus SDA

Le SialoDacryoAdenitis est un virus (SDA) très contagieux chez votre rat. Il se propage par l’air, au contact direct et indirect. Il affaiblit ses défenses immunitaires. Une fois attrapé, votre va voir son état général s’affaiblir, connaître une perte d’appétit, des yeux gonflés, des problèmes respiratoires. Il n’y a rien à faire. Le virus s’en va de lui-même quelques jours plus tard. Cependant, entre la période d’incubation et la fin, votre rongeur peut attraper tout ce qui traîne. Un simple rhume peut ainsi être mortel.

Un AVC

Votre rat penche la tête d’un côté. Cela peut-être le signe d’une otite comme d’un accident vasculaire cérébral. En effet, votre rat encourt également ce risque. Il peut aussi tourner en rond ou montrer une inappétence. Dans ce cas, une consultation en urgence est vitale !

A lire aussi : "Soins et hygiène à apporter à son rat"

Un rat épileptique

Votre rat peut aussi souffrir de crise d’épilepsie comme chez l’humain. Il provient d’un trouble neurologique. La crise dure au maximum 3 minutes, durant laquelle votre rat va se jeter de partout dans sa cage. C’est spectaculaire mais pas dramatique si aucun objet pouvant blesser votre rat ne se trouve à l’intérieur de sa cage. Si la crise dure trop longtemps, consultez immédiatement un vétérinaire.

La tumeur mammaire

Il est très fréquent que votre ratte développe une tumeur mammaire lorsqu’elle vieillit. La tumeur peut très bien être bénigne comme cancéreuse. Dans tous les cas, elles handicapent votre ratte qui va voir sa tumeur grossir inexorablement.

Dès que vous sentez une petite boule se former, n’attendez pas trop avant de consulter. L’unique option consiste en un acte chirurgical. Néanmoins, il y a également de grandes chances pour que la tumeur récidive…

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !