La perte de poils du hamster

Illustration : "La perte de poils du hamster"

Le poil du hamster est ce qui fait son charme, sa différence, sa particularité. Les hamsters sont classés en fonction de leur robe, de leur fourrure plus ou moins courte, plus ou moins longue. Alors, quand leur pelage est atteint, quand des poils ont tendance à se perdre facilement, l’interrogation est légitime. Que faire devant une perte de poils importante ? Est-ce obligatoirement le signe d’une maladie ? Comment l’appréhender et quelle réaction adopter ?

La perte de poils chez les animaux est rarement rassurante. Bien évidemment, si l’on excepte les périodes de mue que peuvent avoir les chiens, chats et… hamsters. Enfin, pas tous. En effet, en captivité, seul le hamster russe peut muer, généralement entre octobre et janvier. Son pelage a tendance à s’épaissir. La perte de poils n’est guère importante. Dans tous les autres cas, et même pour le hamster russe, la perte de fourrure doit interroger. Plusieurs raisons peuvent l’expliquer.

La perte de poils, plusieurs causes

  • Une maladie sous-jacente

De nombreuses maladies peuvent avoir comme symptôme la perte de poils. Dans ce cas, les poils ne seront pas les seuls atteints. En effet, votre hamster pourrait présenter des diarrhées, des constipations, ou bien être dans un état léthargique, avoir des tremblements. Les poils sont un indicateur de la bonne ou mauvaise santé de votre protégé. De plus, les poils n’ont pas besoin de tomber pour signifier que quelque chose ne va pas. Ils peuvent être ternes, souillés ou peuvent avoir des croutes à leurs racines. Dans tous les cas, vous devez courir chez le vétérinaire.

  • Une gale

La gale démodécique peut toucher votre hamster. Cet acarien peut s’attraper durant toute sa vie, et il est transmissible à l’homme. Votre rongeur va alors se mettre à se gratter à cause des démangeaisons que cela provoque. Les pertes de poils sont nombreuses et vous remarquerez, aussi, la présence de pellicules sur ses poils. Il faut consulter au plus vite pour que le vétérinaire mette en place un traitement adapté à base d’un anti-acarien.

  • Des parasites

En plus de la gale, les puces et les poux peuvent venir embêter la vie de votre hamster. Le grattage est intense, occasionnant une importante chute de poils. Parfois, certains endroits de son corps se retrouvent nus. Là encore, un traitement prescrit par votre vétérinaire sera la solution adaptée.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter
  • Les dermatophytes

La teigne est le principal parasite connu chez le hamster. Il s’agit d’un champignon appelé dermatophyte. Des lésions apparaissent au niveau du front, autour des yeux, des oreilles, mais aussi sur le bas du dos. Cela engendre des zones circulaires dépilées, sans que cela ne démange outre mesure. Des croutes et parfois du prurit sont présents. Des antimycosiques seront prescrits par votre vétérinaire. Vous devrez, comme pour la gale, nettoyer de fond en comble votre foyer, car la teigne peut se transmettre à l’homme.

  • Une malnutrition

La perte de poils peut être le résultat d’une alimentation inadaptée, trop pauvre en protéines par exemple. Du coup, vous devrez revoir son régime alimentaire, peut-être en optant pour des granulés d’une qualité supérieure ou en y ajoutant des compléments alimentaires. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un omnivore, et qu’il doit avoir un apport en légumes et en fruits pour compléter son alimentation.

  • La vieillesse

Avec l’âge, votre hamster aura tendance à perdre des poils. C’est un phénomène classique, surtout si votre rongeur atteint le noble âge de 3 ou 4 ans. Vous ne devez, dans ce cas, pas vous inquiéter.

Savoir y faire face

Devant des pertes de poils soudaines, vous devez vous rendre chez votre vétérinaire. Ce dernier saura définir avec exactitude la cause de ce phénomène. Parfois, des examens approfondis sont nécessaires, surtout s’il doit vérifier la présence de teignes ou de parasites sur la peau de votre protégé.

Dans le cas où le souci proviendrait d’un défaut dans l’alimentation de votre hamster, il vous demandera un rééquilibrage alimentaire.

A lire aussi : Faire face à la mort de son hamster

Traitement

Généralement, votre vétérinaire vous prescrire des antibiotiques quand la chute de poils est provoquée par une maladie sous-jacente. Il ajoutera des pommades, mais aussi des shampoings afin que le poil retrouve de sa vigueur. Des anti-parasitaires, anti-acariens vous seront prescrits pour traiter la gale ou la teigne. Enfin, vous devrez renouveler la litière, désinfecter l’ensemble des accessoires, mais aussi et surtout votre literie si des parasites en sont la cause.

En résumé

La perte de poils chez votre hamster peut être la conséquence de plusieurs pathologies. Certaines sont sous-jacentes, d’autres sont directement liées à cette perte importante (parasites, gale, teigne). Parfois, une mauvaise alimentation et des carences en protéines en sont la cause.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation