La diarrhée chez le hamster

Illustration : "La diarrhée chez le hamster"

Votre hamster reste un animal assez petit et donc forcément sensible à toutes les maladies qu’il peut attraper au cours de sa vie. Parmi elles, la diarrhée est sans doute l’une des plus féroces. Alors qu’elle est bénigne le plus souvent chez l’humain, elle peut conduire très rapidement votre protégé vers la mort. Nous vous expliquons pourquoi et comment la soigner.

La diarrhée, une maladie mortelle

Qui dit diarrhée, dit forcément déshydratation. Votre hamster étant un rongeur assez petit, ses réserves en eau sont plutôt minces, contrairement à d’autres animaux et surtout à l’être humain. Dès lors, sa température corporelle augmentera sensiblement, favorisant encore davantage la déshydratation. La mort peut survenir dans les 48 heures après les premiers symptômes. Il s’agit d’une urgence vitale pour votre animal.

Quels symptômes ?

Une diarrhée se caractérise, par définition, par des selles liquides. La perte d’eau est très importante. Nous sommes au-delà des simples selles molles qui peuvent être occasionnées par un aliment mal digéré. Par ailleurs, votre hamster présentera un derrière souillé, pourrait être léthargique et avoir un dos arqué.

Quelles sont les causes de la diarrhée ?

La diarrhée peut provenir de multiples horizons. Elle peut être la conséquence d’un stress trop important, d’un changement d’environnement, d’une mauvaise alimentation, d’une fatigue accrue, de parasites, de vers digestifs ou d’une infection virale, voire bactérienne. Les causes sont multiples et seul le vétérinaire pourra déterminer les déterminer avec précision.

La maladie de la queue mouillée

C’est la maladie la plus fréquente quand on évoque la diarrhée de votre hamster. Elle arrive essentiellement si votre hamster est jeune et qu’il vient d’être sevré. Le changement d’alimentation peut déclencher des diarrhées à répétition et mettre sa vie en danger. En réalité, il s’agit surtout d’une infection bactérienne résultant de ce déséquilibre alimentaire.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

L’incubation dure jusqu’à 7 jours. Vous pouvez donc ne pas vous en apercevoir tout de suite. La réaction doit être immédiate, car cette maladie peut emporter très rapidement votre rongeur. Surtout, la maladie est contagieuse. Il faut veiller à placer immédiatement votre hamster en quarantaine dès l’apparition des premiers symptômes, ou du moins au retour de chez votre vétérinaire. L’intégralité de sa cage ainsi que votre maison devront être désinfectées.

Cette pathologie peut aussi entraîner, dans les pires des cas, un prolapsus rectal. En d’autres termes, ses intestins sont propulsés en dehors de son corps. Dans ce cas, il n’y a rien à faire à part abréger ses souffrances. Aucun remède n’est disponible.

Le traitement

Il est donné par votre vétérinaire qui, une fois la cause établie, pourra administrer le traitement adéquat destiné à sauver votre hamster. Il est à la base d’antidiarrhéiques, d’injections de liquides et d’antibiotiques dans le cas où il s’agit d’une bactérie. Il faudra également forcer votre animal à manger des aliments solides. Il convient de ne lui donner que du foin (essentiel pour sa flore intestinale) ainsi qu’une infusion de camomille tiède sans sucre. Un remède de grand-mère qui a déjà fait ses preuves. Dans tous les cas, vous devez supprimer la verdure, les fruits et les légumes le temps de la guérison.

A lire aussi : Faire face à la mort de son hamster

En résumé

La diarrhée est un cas d’urgence chez votre hamster. Il convient, dans tous les cas, de consulter rapidement un vétérinaire. Le mort de votre protégé peut intervenir dans les 48 heures suite à l’apparition des premiers symptômes. Souvent, la maladie de la queue mouillée est la cause chez les jeunes sujets. Parfois, c’est simplement une manifestation du stress, les conséquences d’un changement d’environnement ou alors une infection bactérienne ou virale, voire un parasite.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !