Faire face à la mort de son hamster

Illustration : "Faire face à la mort de son hamster"

Comme n'importe quel animal de compagnie, le hamster est attachant. Il est tout à fait normal d'avoir de l'affection pour cette petite boule de poils. Malheureusement, la vie d'un hamster reste relativement courte. De nombreux propriétaires doivent alors faire face à la mort de leur petit compagnon. Pour certains, le deuil peut même s'avérer particulièrement difficile. Découvrons ensemble comment surmonter cette période éprouvante...

Quelle est la durée de vie d'un hamster ?

Avant toute chose, il faut savoir que la durée de vie d'un hamster est très différente de celle de l'être humain. En effet, le hamster est un animal qui ne vit pas très longtemps. Il faut avoir conscience de cette réalité avant de s'engager dans l'adoption d'un hamster.

Si l'espérance de vie du hamster sauvage peut atteindre près de 8 ans, celle du hamster domestique n'est, en moyenne, que de 2 ans. Elle peut cependant varier, selon les circonstances, entre 1 an 1/2 et 3 ans. Il existe quelques cas où le hamster dépasse les 5 ans, mais ces derniers restent exceptionnels.

Certaines races de hamster vivent un peu plus longtemps que d'autres. Par exemple, le hamster doré atteint facilement les 3 ans, alors que le hamster russe ne vit généralement que 18 mois tout au plus.

Le hamster peut également rencontrer au cours de son existence différents problèmes de santé. Si certains se soignent facilement, d'autres peuvent malheureusement lui être fatales. Il faut donc toujours se préparer à la triste éventualité du décès de son petit compagnon...

Les signes qui montrent qu'un hamster va bientôt mourir

Bien sûr, certains décès arrivent de manière inattendue. Mais dans beaucoup de cas, la mort du hamster s'accompagne de certains signes, dans les jours, voire les mois précédents. Un hamster en fin de vie a tendance à rester la plupart du temps dans son nid, qu'il ne quitte que pour aller manger de temps en temps. Moins actif, il ne joue plus dans sa cage comme avant, et montre même beaucoup moins d'entrain à en sortir.

Certains hamsters peuvent devenir aveugles avant de mourir. Le hamster dispose cependant d'un odorat très développé, ce qui lui permet de s'orienter tout de même sans trop de difficultés.

Tant qu'il ne souffre pas, votre rôle sera simplement de permettre à l'animal de partir dans les meilleures conditions. Il faut alors lui offrir un maximum de confort, de calme, et d'affection. Si votre petite boule de poils semble avoir mal, l'euthanasie peut alors être envisagée.

Décès du hamster : comment réagir ?

Si vous avez la mauvaise surprise de découvrir un beau matin votre hamster sans vie dans sa cage, vous risquez de vous sentir démuni. Dans un premier temps, les émotions prennent le dessus, ce qui est tout à fait normal. Cependant, avant de se laisser aller à sa peine, il est indispensable d'effectuer les premiers gestes techniques... Autrement dit, de s'occuper du corps de l'animal, qui peut rapidement commencer à se décomposer.

L'enterrement

Si vous avez la chance d'avoir un jardin, ou même une maison de campagne, vous pourrez offrir un enterrement digne de ce nom à votre rongeur. Notez que les hamsters ne sont pas concernés par la réglementation des carcasses animales. Il est donc tout à fait possible de l'enterrer dans un lieu extérieur qui vous appartient. Il sera cependant nécessaire de recouvrir la dépouille d'au moins 50 centimètres de terre. Le corps peut être placé directement sur le sol, ou dans une petite boite en bois en guise de cercueil. Certains décident également de le mettre dans un linge.

N'hésitez pas à profiter de cet instant émouvant pour rendre un dernier hommage à votre animal. Cela peut prendre la forme d'un discours, d'une poésie, d'une chanson, d'une jolie fleur, d'un petit message écrit... Il y a mille et une façons de prouver son amour à un animal disparu et c'est une démarche très personnelle.

L'incinération

Si vous n'avez pas d'espace vert, il est aussi possible de faire incinérer votre animal. De plus en plus de propriétaires optent pour cette technique funéraire. Il existe des centres d'incinération animaliers qui proposent ces services. Les prix varient généralement selon le poids de l'animal. Pour un hamster, il faut compter entre 20 et 60 euros, en fonction des structures.

Une fois l'incinération individuelle effectuée, vous pouvez choisir de garder les cendres de votre petit compagnon dans une urne, ou de les libérer dans la nature. Certaines personnes choisissent par exemple de les jeter à la mer, ou en pleine campagne, face à un beau paysage.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Comment faire le deuil de son hamster ?

Contrairement aux idées reçues, la perte d'un hamster peut s'avérer douloureuse. La tristesse est une émotion normale face à la mort d'un animal que l'on aimait. Il n'existe bien évidemment pas de solution miracle pour faire son deuil. Chaque personne est différente et le deuil est plus ou moins long, selon la sensibilité de chacun. Voici tout de même quelques conseils pour vous aider à passer ce moment difficile...

Accepter ses émotions

Les émotions ne sont pas quelque chose de honteux. Elles font partie intégrante du fonctionnement humain. Plus vous aurez tendance à ignorer vos émotions, et plus elles deviendront envahissantes. Pour bien vivre sa période de deuil, il est important d'accepter pleinement ses ressentis, sans chercher à les refouler.

Ainsi, si vous avez besoin de pleurer, faites-le. Le saviez-vous ? Les larmes permettent même d'évacuer le cortisol, l'hormone du stress. Il est donc parfois réconfortant de les laisser couler, quoi que puissent en dire les autres...

Parler à une personne de confiance

Face à la mort de votre hamster, ne restez pas seul dans votre coin. L'isolement est le meilleur moyen de s'enliser dans la déprime. Au contraire, profitez du soutien de vos proches et changez-vous un peu les idées en sortant régulièrement.

Parfois, vider son sac fait du bien. Il ne faut donc pas hésiter à vous confier à une personne de confiance. Il peut s'agir d'un être cher, mais aussi parfois d'un psychologue. Le psychologue est formé à traiter ce genre de situation. Il peut vous aider non seulement à percevoir l'événement différemment, mais également à exploiter vos propres ressources pour affronter les difficultés liées à la période de deuil.

Garder des souvenirs de son animal

Pour apaiser le manque, il peut être judicieux de garder quelques souvenirs de votre animal. Il peut s'agir de photos, mais aussi d'objets, comme son jouet préféré par exemple. L'idée est d'opter pour quelque chose de symbolique, qui vous rappellera les bons moments passés ensemble.

Se tourner vers l'avenir

Enfin, la dernière étape du deuil est celle de l'acceptation. Malgré la tristesse, la vie continue, et elle est pleine de surprises. Une fois la douleur des premiers instants passés, pourquoi ne pas envisager d'adopter un nouvel animal ? Bien entendu, il ne remplacera jamais votre hamster disparu. Mais il s'agira d'une nouvelle expérience, certainement tout aussi belle, à sa façon.

Aborder la mort d'un hamster avec son enfant

Bien souvent, les enfants s'attachent tout particulièrement à leur animal de compagnie. La mort d'un hamster peut donc devenir un véritable drame à leurs yeux. En tant qu'adultes, nous ne savons pas toujours comment réagir face à leur chagrin.

A lire aussi : Les morsures de hamster

Par peur, certaines personnes ont tendance à mentir à leur bambin, en leur disant par exemple que l'animal est parti en vacances. Cette attitude peut pourtant s'avérer très néfaste. En effet, en toutes circonstances, l'enfant doit pouvoir faire confiance à ses figures d'attachement. Telle une éponge, il ressent les non-dits d'une situation, bien qu'il soit souvent trop jeune pour nommer tous ces ressentis.

Le rôle de l'adulte sera alors de clarifier les choses et de lui permettre d'exprimer ses émotions, sans jugement. Dites la vérité aux enfants, tout en expliquant avec des mots adaptés à leur âge. Évitez les termes comme "il s'est endormi" ou "il est parti" qui peuvent engendrer des confusions angoissantes. N'ayez pas peur d'employer les vrais termes, sans pour autant donner de détails sordides.

Ensuite, précisez qu'il est normal d'être triste et laissez l'enfant exprimer cette tristesse. Ne tentez pas de minimiser la situation avec des phrases comme : "c'est pas grave, on en achètera un autre". Au contraire, respectez la légitimité du chagrin de l'enfant. Vous constaterez que lorsqu'une émotion est reçue avec bienveillance, elle s'apaise naturellement avec le temps.

0 partage

3 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 17/02/21

    Merci sa ma beaucoup aidé

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 14/03/21

    Merci, et j'ai parcouru beaucoup de sites après la mort de Léo, sans jamais avoir de réponse ou d'être comprise. Je vous remercie car vous m avez réconforter, et surtoutvous avez répondu à toutes les questions auxquelles je me posais et tu m'avais donnée l'envie de reprendre un autre.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 01/05/21

    Mon hamster est mort c dure,croquette paix a son ame

     Répondre  Signaler


Articles en relation