Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Bien s’occuper de la santé d’un chien pratiquant le canicross

Le canicross sollicite grandement le physique de votre chien. Aussi bénéfique soit-il pour plusieurs raisons, ce sport peut également engendrer quelques soucis de santé. Afin de les éviter, ou de les anticiper, plusieurs réflexes doivent être adoptés.

La santé comme feu vert ou rouge

Avant de débuter le canicross, il est très important de se rendre chez votre vétérinaire. Tout d’abord pour faire un examen de santé. Ensuite, le vétérinaire saura vous conseiller quant à la pratique, ou non, de ce sport endurant et exigeant pour votre protégé. Toutes les races ne sont pas destinées au canicross, comme nous vous l’expliquons sur ce guide. Il est véritablement nécessaire d’effectuer cette première visite, afin de pallier à toute éventualité et d’anticiper le moindre problème de santé. D’autant que, par moment, ces soucis peuvent être graves.

La santé scrutée pendant et après chaque séance

Dans sa pratique, le canicross requiert d’avoir en permanence les yeux rivés sur le comportement de votre chien. Dans quelle forme se trouve-t-il ? Sa démarche est-elle différente de la dernière fois ? Quelle impression vous laisse-t-il ? Paraît-il aussi à l’aise en courant que d’habitude ? Posez-vous toutes ces questions au début de chaque séance. Vous aurez déjà une première idée de la forme du jour de votre chien, et de son degré de motivation.

En évoquant la motivation, nous vous rappelons qu’aucun chien ne doit être forcé à pratiquer le canicross. Même s’il en a l’habitude, le vôtre peut très bien, un jour, refuser une sortie. Écoutez-le et reportez votre séance à plus tard.

Une fois la séance terminée, il est primordial d’inspecter de haut en bas votre chien. Observez attentivement ses coussinets afin de vérifier qu’ils ne sont pas abîmés. En canicross, évitez au maximum le bitume et privilégiez les chemins forestiers ou de campagne.

Enfin, nous attirons votre attention sur le fait d’avoir toujours une petite gourde ou une bouteille d’eau avec une gamelle souple sur vous pendant vos sorties. Votre chien doit pouvoir s’hydrater par de petites gorgées assez fréquemment pour éviter toute déshydratation.

Quelles blessures potentielles pour votre chien ?

La pratique du canicross est très exigeante pour votre chien. Sa musculature, bien que réelle, est mise à dure épreuve. Ainsi, il n’est pas impossible que votre compagnon développe des lésions musculaires à certains endroits de son corps, ce qui pourrait déboucher sur des tendinites ou des déchirures. Afin de les limiter au maximum, il convient d’échauffer votre canidé à la perfection avant chaque sortie (une vingtaine de minutes) et de lui accorder une grande phase de récupération après.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

La traction a forcément une répercussion sur la musculature de votre chien et sur son squelette. Dans certains cas, des troubles se créent et n’apparaissent que plusieurs années après. Nous vous conseillons de consulter un ostéopathe canin.

Ce qu’il faut éviter pour préserver sa santé

Plusieurs choses sont à éviter dans la pratique du canicross afin de minimiser les risques pour votre chien :

  • Pratiquer le canicross l’été, sous une forte chaleur. Avec l’effort, un coup de chaud est encore plus vite arrivé. Qui plus est, la déshydratation guette votre protégé sans oublier les sols surchauffés qui peuvent causer de graves brûlures aux coussinets de votre chien.
  • Limitez la durée des sorties et leur longueur. Vous devez faire progresser votre chien étape par étape, sans jamais excéder la dizaine de kilomètres lorsqu’il est suffisamment fort pour les supporter. Pour les cani-trails (10-25 km), prévoir un entraînement spécifique à ne jamais débuter avant 2 ans.
  • Le canicross sur dur. Les sentiers sont à privilégier, même si quelques détours sur du macadam peuvent être intéressants, afin d’apprendre à votre chien à évoluer sur tous les types de terrain.
  • Ne jamais sortir moins de 2 heures après que votre chien ait avalé son repas. Le risque de retournement de l’estomac est bien trop important.

Le canicross, plus de bienfaits qu’autre chose

Comme tout sport, le canicross apporte son lot de bienfaits à votre chien. Il y gagnera en socialisation par exemple, au contact de congénères lors de compétition ou de sortie loisirs. En pratiquant cette discipline, il limitera fortement son embonpoint potentiel, car il se dépensera davantage qu’affalé dans son canapé. Il se maintiendra en forme (au sens propre comme au figuré). Il sera sans aucun doute plus zen après une bonne séance de sport. Enfin, cela renforcera votre lien et votre complicité.

A lire aussi : "Le canicross en France "

Le choix d’un bon équipement

Nous ne saurons que vous conseiller de bien équiper votre chien, avec un harnais de traction. Comme nous vous le rapportons dans ce guide, le choix d’un bon harnais est un plus non négligeable pour votre protégé. Il peut lui éviter quelques blessures par frottement, voire par étranglement.

En résumé

La santé de votre chien passe en priorité dans la pratique du canicross. Elle doit être au centre de votre attention avant, pendant, et après chaque séance. Vous devez vous adapter à votre chien et non l’inverse. Veillez à la température extérieure, aux conditions du terrain, au choix de l’équipement, et n’oubliez jamais d’emporter avec vous un peu d’eau.

A propos de l'auteur :

0 partage

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 17/09/19

    Bonjour, je viens de faire l'acquisition d'un petit pinsher nain nommé pacha. Je voudrais savoir quel sport faire avec lui car il na pas eu encore ses vaccins il est né le 22 juillet 2019. Merci beaucoup de votre réponse

     Répondre  Signaler