Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Comment bien débuter le canicross ?

Prêt pour le grand saut, le grand départ ? Avez-vous pensé à tout ? Le canicross n’est pas une discipline sportive à prendre à la légère. Pour vous, pour votre chien, il s’anticipe. Que ce soit psychologiquement, physiquement ou en passant par l’achat d’un matériel indispensable. Des éléments nécessaires aussi bien pour respecter le règlement que pour la sécurité.

A quel âge commencer ?

Il existe 2 options. Débuter la course, de façon très modérée, dès l’âge de 10 mois pour votre chien ou attendre la fin de sa croissance et l’apparition de sa musculature d’adulte. A vous de choisir.

Dans le premier cas, il peut s’agir d’une excellente façon de le familiariser avec le matériel adéquat, notamment le harnais qu’il devra porter à chaque fois. Dans ce cas, évitez les sorties trop longues. Privilégiez les courtes distances (moins d’un kilomètre) et à une allure modérée.

Dans le second cas, votre chien présentera sa musculature d’adulte. Les distances pourront être un peu plus longues. Néanmoins, lors des premières sorties, vous devrez vous attacher à monter en cadence de façon progressive. L’entraînement se doit d’être crescendo.

Enseigner le canicross de manière libre au départ

Faut-il enfiler le harnais à votre chien dès votre première sortie ? La question mérite d’être posée. Vous pouvez, tout comme vous pouvez aussi commencer la discipline de façon libre. C’est-à-dire sans attache, sans ligne de trait. Bien évidemment, rendez-vous en pleine campagne ou sur un terrain sans la moindre circulation.

Cette liberté va vous permettre de réguler votre allure sur celle de votre chien. Lui se trouvera davantage libre de ses mouvements, sans devoir ralentir. Il va également apprendre à s'orienter, même si l'apprentissage des ordres est plus difficile. N'hésitez cependant pas à lui apprendre les ordres de base, ou à les répéter, et d’y ajouter rapidement les ordres de direction. Lui montrer du doigt la direction souhaitée en même temps que lui dire de vive voix pourrait vous aider à augmenter vos chances d’y parvenir rapidement, même s'il vous faudra assurément passer par la laisse ou le harnais.

Sur quelle surface ?

Les épreuves, en compétition, se déroulent surtout sur des sentiers, des chemins de promenade, en forêt et rarement sur du macadam brut. Néanmoins, le macadam est toléré pour les entraînements sur les courtes distances (à proscrire lorsque les rayons du soleil chauffent trop le sol pour éviter les brûlures aux coussinets).

Le tout est, comme souvent, de trouver le bon équilibre. Vous ne devez jamais vous entraîner exclusivement sur une surface. En ville, il n’est jamais évident de trouver un coin de verdure suffisamment grand pour exercer cette discipline. Cependant, vous devez trouver un parc avec de l’herbe, de la verdure, des sentiers plus escarpés, pour habituer votre chien à évoluer sur toutes les surfaces.

L’équipement indispensable

L’équipement indispensable, pour la pratique du canicross, se décline en 3 parties :

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

  • La ceinture canicross ou le harnais (recommandé) que vous attachez autour de votre taille. Il en existe de nombreuses dans le commerce.
  • Le harnais de traction qui remplacera le collier. Ce dernier l’étranglerait, car, pour rappel, votre chien doit toujours se trouver devant vous. Certains harnais que l’on trouve en grande surface sont inadaptés. Faites attention. Il doit épouser la forme de votre chien et être résistant. Dans la pratique, le harnais ne doit jamais gêner votre canidé.
  • Une ligne de trait avec amortisseur.

A cet équipement obligatoire, n’oubliez pas de bonnes baskets afin d’avaler les kilomètres. Pour les sorties nocturnes, ou de bon matin, vous pouvez également investir dans une lampe frontale.

Adapter son rythme à celui de son chien

Si votre animal montre des signes de fatigue, stoppez immédiatement la sortie du jour. Vous devez être à l’écoute de votre chien, de ses sensations, de son envie de sortie. Ne le forcez jamais à courir s’il n’en a pas envie. Une fois lancé, vous devez respecter son rythme de course et calquer le vôtre en fonction de ses foulées.

Enfin, tâchez de bien faire récupérer votre chien avec des temps de repos adaptés entre chaque séance.

Une alimentation adaptée ?

Ce n’est pas obligatoire. Pensez à nourrir votre chien avec des croquettes de très haute qualité, afin de lui apporter, déjà de base, tous les nutriments nécessaires à son développement. De fait, malgré l’activité sportive, il n’y a nullement besoin d’augmenter la dose quotidienne. Il convient, surtout, de bien l’hydrater.

Une visite chez le vétérinaire s’impose

Dans tous les cas, vous devez absolument faire précéder la première séance par une visite chez le vétérinaire. Ce dernier procèdera à un check-up complet de votre chien et déterminera s’il est apte à commencer. N’hésite pas, vous non plus, à passer chez votre médecin. Notamment si vous n’avez pas exercé de sport depuis un moment.

A lire aussi : "Le canicross en France "

En résumé

Une discipline comme le canicross se prépare. Vous devez penser à de nombreuses choses avant de commencer :

  • Acheter l’équipement complet.
  • Une visite chez le vétérinaire et chez le médecin.
  • Débuter modérément vers 10 mois ou attendre que votre chien ait acquis sa musculature d’adulte.
  • Variez les parcours afin d’éviter de lasser votre chien. De plus, n’hésitez pas à le câliner après chaque séance pour le féliciter.
  • Des premières sorties libres, sans harnais ni ligne de trait, pour habituer votre chien à évoluer, à courir et lui apprendre les ordres.
  • Vous devez vous adapter au rythme de votre chien et non l’inverse.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !