Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Apprendre à son chien à réclamer pour faire ses besoins dehors

L’apprentissage de la propreté est une étape importante dans la vie du chien. Cet apprentissage est généralement le premier que l’on met en place après son adoption, pour la simple et bonne raison qu’il n’est jamais agréable très longtemps de ramasser les bêtises dans la maison ! Mais comment faire comprendre à son chien qu’il doit demander pour sortir se soulager ?

Un âge pour apprendre ?

Il n’y a pas d’âge pour apprendre, et même pour apprendre la propreté. C’est une étape très importante pour vous et votre chien. Lorsqu’il est petit, les apprentissages sont plus faciles à appréhender pour le chiot, on pourrait dire qu’il est une éponge à apprentissage. Lorsqu’il est adulte, l’éducation est toujours possible, mais prend parfois un peu plus de temps.

L’apprentissage de la propreté

Il y a des moments clés de la journée où le chien élimine ses besoins, il faut donc se calquer sur ces moments pour lui apprendre la propreté.

  • Réveil : dès que le chien est réveillé, vite dehors. Pas le temps de se peigner ou de choisir la tenue, il faut sortir.
  • Repas : tout de suite après le repas, le chien fait ses besoins.
  • Jeu : les séances de jeu ou d’excitation stimulent les chiens et favorisent l’élimination.

Vous l’avez compris, comme la vie d’un chiot enchaine siestes, repas et jeux, il faut se tenir prêt !

N’attendez pas de voir les signes précurseurs : chien qui tourne en rond… il faut aller vite, à peine réveillé ou dès que la phase de jeu est terminée, hop tout le monde dehors ! Si vous devez vous habiller, mettre la laisse, descendre parce que vous habitez au 5e étage, c’est généralement trop tard...

Lui apprendre à demander à sortir

Ce n’est pas le tout, mais il faut lui apprendre à demander, à anticiper ; pas facile. Jusqu’à présent, c'est vous qui devanciez ces besoins, maintenant, c’est à lui de faire le premier pas.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Généralement, cet apprentissage est presque automatique, dès lors que le chien a compris que lorsqu’il éliminait dehors, vous étiez content, et que vous lui donniez une récompense.

Il est possible aussi de conditionner votre chien pour lui apprendre à réclamer la sortie lorsqu’il en éprouve le besoin. C’est le principe de la cloche par exemple, vous installez une clochette à proximité de la porte d’entrée. A chaque fois que vous sortez le chien pour ses besoins, vous faites retentir la clochette. Le chien va assimiler : clochette, sortie, pipi par exemple. Il va donc en quelques semaines penser à agiter la clochette pour signifier qu’il veut sortir.

Attention, certains chiens peuvent jouer de cette installation et décider de sonner la clochette dès lors qu’il veut sortir même si cela est juste pour aller se promener ou courir après le chat des voisins !

La récompense

L’éducation d’un chien passe essentiellement par la récompense ; mais récompense ne veut pas forcément dire friandise. On parle plutôt de renforcement positif, lorsque le chien exécute un ordre correctement ou qu’il adopte la bonne attitude, alors vous le félicitez.

Chez les chiots, la friandise reste la méthode la plus simple et la plus facile - privilégiez des petites friandises faites pour l'éducation, pas de saucisses, gâteaux apéro ou autres ! - puis au fur et à mesure du temps, les friandises laissent place à la caresse et aux encouragements oraux.

A lire aussi : "Apprendre le "non" à son chien"

Il ne faut pas hésiter à en faire des tonnes ! Plus votre chien associera votre contentement à ses besoins à l’extérieur, plus il sera motivé. La punition (même si elle peut parfois être tentante) est perçue négativement par votre chien, il pourrait se renfermer dans son comportement et appréhender de vous voir en colère.

Prenez sur vous et pensez positif !

A propos de l'auteur :

0 partage

3 commentaires