Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Apprendre la propreté à un chiot

Comme un enfant, votre chiot aura des envies d’uriner à n’importe quel moment et pourrait le faire partout dans votre maison. Un exemple parmi d’autres pour vous dire qu’apprendre la propreté à son chiot est indispensable pour une vie à 2, ou à plusieurs, sereine. Voici nos conseils pour que votre chiot soit un as de la propreté.

Apprendre la propreté à votre chiot est l’une des choses principales à faire lorsqu’il arrive chez vous. Un chiot urine assez souvent, mais ne viendra pas forcément vous dire quand. Ce sera à vous d’anticiper en scrutant son comportement (tourne en rond, flaire des coins qui lui semblent appropriés…).

Un chien avec une envie pressante se repère très facilement. Généralement, il a tendance à tourner en rond et à renifler le sol. C'est le signe annonciateur d'une envie pressante. Il va donc falloir le sortir et lui apprendre la propreté, cela fait partie de l'éducation du chiot. Pas de panique cela s'apprend en seulement 3 semaines, mais il va falloir vous impliquer un minimum et faire preuve d'une patience à toute épreuve.

Comme toujours, l’apprentissage passe par la patience et la cohérence. Pour ce qui est d’uriner, votre chiot aura principalement envie :

  • A son réveil
  • Après chaque repas
  • Après un jeu
  • Toutes les 2h les premières semaines, une à 2 fois la nuit.

N’hésitez pas à récompenser votre chiot. Pas forcément par une friandise qui pourrait favoriser son embonpoint, mais par une caresse, une marque d’affection. De sorte à ce que l’apprentissage d’uriner se termine avant 4 mois. Mais si votre chiot ne parvient pas à se retenir la nuit, pas de panique. C’est assez normal et rien ne sert de le réprimander.

Commencer l'apprentissage très rapidement

L'apprentissage de la propreté doit s'effectuer dès l'arrivée du chiot à la maison. En cas de besoin, emmenez-le dans votre jardin ou dans la rue en laisse. Il faut le sortir toutes les heures (eh oui... sa vessie est petite !), surtout lorsqu'il se réveille. Il faut surtout lui délimiter un espace très précis dans votre foyer. Ainsi, ça lui permettra de s'habituer à votre absence et faciliter son apprentissage de la propreté.

Faites-lui comprendre avec un mot-clé ou une expression courte, ce que vous attendez de lui, tel que "Fais pipi" ou alors "Besoins". Répétez-le et soyez patients jusqu'à tant que votre chiot réalise sa petite affaire. Cela peut prendre du temps, mais surtout n'oubliez pas de le récompenser à la fin.

A lire aussi : "Comment apprendre à son chien à traverser la route ?"

Si vous ne sortez pas votre chiot pendant plus de 10 heures et qu’il urine à votre domicile ? Vous n’aurez qu’à vous en prendre à vous-même. Pour le reste, un chiot reste un tout petit et il est important de lui apprendre la propreté avec patience, sagesse et pédagogie. Un accident arrive, surtout à cet âge. Si cela se produit, ne grondez pas votre chiot. Ne le punissez pas. Ne mettez surtout pas son museau dans son urine. Cela n’aura comme effet que de rendre votre chiot craintif et sujet, donc, à recommencer par anxiété. Il n’hésitera pas à se cacher pour faire ses besoins et aura davantage peur de votre réaction.

Si un accident arrive, veillez à nettoyer le sol sans la présence de votre chiot dans la pièce. Il pourrait prendre cela comme un jeu et donc recommencer. Veillez à bien neutraliser l’odeur. Après une ou 2 semaines, votre chien commencera à comprendre et vous fera signe pour vous avertir d'une envie pressante.

Pour le reste, comme indiqué ci-dessus, n’hésitez pas à féliciter votre chiot à chaque fois qu’il urine à l’extérieur. En procédant ainsi, vous accélérez son apprentissage et réduisez les risques d’accident.

L’apprentissage chez un chien

Si un chiot apprend dès son plus jeune âge, il se peut que vous adoptiez un chien déjà adulte qui souffre de malpropreté. Il vous faudra lui réapprendre à bien se comporter. Ce ne sera pas une mince affaire. L’origine de ce comportement se trouve dans plusieurs explications :

  • Un mauvais apprentissage
  • Il y a eu un déséquilibre dans la relation entre le maître et le chien. Par exemple, en l’absence du maître, le chien avait le loisir de monter sur le lit, le canapé… Ce comportement a également peut-être été instauré par vous au cours de la vie de votre chien. Il vous faudra le corriger en lui proposant un panier et en instaurant, par exemple, une pièce interdite dans votre domicile.
  • L’anxiété. Cela peut être consécutif à votre absence. L’anxiété se distingue par des selles molles ou la multiplication de diarrhées. Le chien n’est pas anxieux tout seul. Cela vient de votre attitude et de vos habitudes.
  • La maladie. La malpropreté peut trouver son origine dans des problèmes de santé. Dans ce cas, allez voir votre vétérinaire.

Pour un chien adulte, il est finalement important de revenir aux bases de l’apprentissage de la propreté. Le sortir, le féliciter, ne pas le gronder, et réduire au maximum ses angoisses et ses peurs. Par ce biais, vous parviendrez à rétablir la situation.

En conclusion

La propreté du chiot s'obtient avec patience, routine et affection. Votre chiot (ou chien) doit s’habituer doucement mais sûrement. Ne le brusquez pas et attendez patiemment que votre chien puisse se retenir avant d’uriner à l’extérieur. En cas d’accident, faites 2 pas en arrière et augmentez à nouveau le nombre de sorties. Il ne faut pas brûler les étapes.

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !