Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Récompenser son chien

Illustration : "Récompenser son chien"

La majorité des éducateurs canins vous le diront : pour éduquer son chien, il n'y a rien de mieux que la récompense. Celle-ci peut prendre différentes formes et son recours dans l'apprentissage relève du renforcement positif.

Récompenser son chien, c’est renforcer et féliciter une action que l’on souhaite que ce dernier reproduise. La récompense dans l’éducation est primordiale et indispensable si l’on souhaite baser la relation maître/chien sur des notions de coopération et non de contrainte.

Pourquoi récompenser plutôt que sanctionner son chien ?

Récompenser son chien plutôt que le punir, c’est renforcer les bons comportements et donc pousser le chien à les reproduire pour obtenir une nouvelle fois satisfaction. Le chien est un animal opportuniste qui ira vers ce qui est agréable pour lui. Ainsi, le récompenser de ses bonnes actions est une manière tout à fait naturelle et efficace de communiquer avec lui et obtenir une relation équilibrée sur le long terme.

A l'inverse, punir un chien consiste, dans de nombreux cas, à lui ajouter quelque chose de désagréable pour qu’il finisse par éviter tel ou tel comportement. On part donc sur une éducation basée sur de l’évitement et de la crainte : et ce n’est clairement pas une solution respectueuse du bien-être de l’animal.

Toutefois, petit aparté : même lorsque l’on choisit d’éduquer son chien par le biais de méthodes positives, il existe également des punitions, mais qui se traduiront davantage par le retrait de quelque chose d’agréable pour le chien afin de lui faire comprendre qu’il n’obtiendra pas satisfaction avec tel ou tel comportement.

En clair, ce qu’il faut retenir, c’est qu’il sera toujours bien plus efficace et bienveillant de renforcer les bons comportements plutôt que sanctionner les mauvais.

Récompenser son chien sert donc à

  • renforcer la relation inter-spécifique (entre le maître et son chien)
  • à motiver l’animal à coopérer
  • permettre au chien d’avoir confiance en lui, et en son maître

Quelle récompense pour son chien ?

Récompenser son chien, c’est mettre en place une association positive à la suite d’une action proposée. Toutefois, il est important que cette association soit réellement positive pour votre animal.

En effet, une récompense pourra en être une pour un chien X mais absolument pas pour un chien Y. Il faut donc apprendre à observer et décrypter les signaux qu’envoie le chien à la suite d’une récompense.

Par exemple, certains chiens ne sont absolument pas à l’aise avec le fait de se faire caresser. Ainsi, pensant le féliciter en le caressant, on lui envoie au contraire un message contradictoire. Si on le caresse d’être revenu au pied, il se peut qu’à l’avenir, il ne revienne pas avec le même entrain, par « peur » de se faire caresser.

De fait, si votre chien bâille, se lèche la truffe, tourne la tête ou même s’il grogne, vous savez que la récompense choisie n’est pas adaptée à ses envies et attentes.

Mais la caresse est, fort heureusement, loin d'être la seule récompense à proposer à son chien. En effet, vous avez le choix entre plusieurs solutions :

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

  • La récompense verbale : qui nécessite d’exagérer les intonations de sa voix et de monter davantage dans les aiguës pour bien distinguer la récompense des commandes verbales classiques.
  • La récompense par le jeu : qui ne sera pas à privilégier pour les chiens en pleine séance de travail qui ont du mal à canaliser leur énergie par exemple, mais qui sera tout à fait adaptée pour une récompense de fin d’exercice.
  • La récompense caresse : bien évidemment, si votre chien apprécie les caresses, vous pouvez le caresser mais attention à ne pas le caresser trop souvent, sinon la caresse perdra de sa valeur lorsque vous souhaiterez réellement le récompenser d’une bonne action.
  • La récompense gourmande : les friandises sont les principales récompenses auxquelles on pense lorsque l’on souhaite féliciter chaudement son chien. Attention toutefois à ne pas donner n’importe quelle friandise à son chien pour éviter tout problème de santé ou d’embonpoint.
  • Le simple fait d’obtenir : parfois, récompenser son chien, c’est simplement lui donner la possibilité d’obtenir ce qu’il souhaitait initialement. L’exemple le plus parlant est celui de la porte d’entrée : si votre chien gratte à la porte ou aboie pour sortir, attendez qu’il se calme et seulement à ce moment là, ouvrez-lui la porte. Ainsi, vous félicitez votre chien de s’être calmé en lui permettant d’accéder à sa requête initiale.

Comment récompenser son chien ?

Enfin, pour bien récompenser son chien, il ne faut pas le récompenser « gratuitement », auquel cas les récompenses perdront de leur valeur. Il faut donc récompenser uniquement les bons comportements que l’on souhaite que le chien reproduise.

De plus, le timing de la récompense sera très important ! En effet, le chien vit dans l’instant présent, il ne s’agira donc pas de le récompenser une ou 2 heures après l’action réalisée, car il ne comprendra tout simplement pas pourquoi il est récompensé et vous aurez alors récompensé votre chien gratuitement.

A lire aussi : "Gérer l'adolescence du chien"

Toujours dans cette logique de timing, il faudra être précis dans le renforcement du comportement et ne pas, inconsciemment, renforcer les mauvaises attitudes. C’est souvent l’erreur que l’on fait, notamment lorsque l’on apprend à un chien à s’asseoir par exemple : on lui demande de s’asseoir, on est content lorsqu’il s’exécute mais notre enthousiasme le fait se relever, voire nous sauter dessus, et on continue tout de même de le récompenser. Ici, on ne le récompense pas de s’être assis, on le récompense de s’être relevé et de nous avoir sauté dessus.

Ce qu’il faut retenir :

  • Récompenser, c’est renforcer les bons comportements
  • Mieux faut renforcer les bons comportements plutôt que pointer et sanctionner les mauvais
  • Il faut trouver la ou les récompenses qui seront adaptées au chien
  • Trop de récompenses « gratuites », tuent la récompense
  • Un bon timing sera la clé de la réussite

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation