Quand ce chien d'assistance ne sauve pas la vie de sa propriétaire, il tient compagnie à sa voisine de 96 ans

Jack a 2 missions dans la vie : veiller sur sa maîtresse malade et tenir compagnie à sa nonagénaire de voisine. Ce chien les remplit à merveille, alors qu’il n’a jamais été entraîné à le faire.

Illustration : "Quand ce chien d'assistance ne sauve pas la vie de sa propriétaire, il tient compagnie à sa voisine de 96 ans"

La vie de Chrissy Moeraki, 47 ans, a changé depuis qu’elle a Jack à ses côtés. Ce croisé Jack Russell Terrier / Chihuahua de 7 ans est devenu son chien d’assistance, sans même avoir été formé dans ce sens. Il a appris son métier en parfait autodidacte, en agissant à l’instinct, comme le raconte Team Dogs.

En 2016, Chrissy apprenait qu’elle était atteinte d’une maladie rare ; elle était sujette à des Crises Psychogènes Non Epileptiques. Il s’agit de crises ressemblant à celles que l’on observe chez les personnes souffrant d’épilepsie, mais qui ne sont pas causées par cette dernière pathologie. C’est à cette époque que cette habitante de Huddersfield, dans le Nord de l’Angleterre, avait adopté Jack, sans savoir qu’il allait devenir son sauveur.

Illustration de l'article : Quand ce chien d'assistance ne sauve pas la vie de sa propriétaire, il tient compagnie à sa voisine de 96 ans
Chrissy Moeraki / Instagram

2 adoptions avortées pour Jack, victime de son caractère

Pour lui aussi, la vie était loin d’être un long fleuve tranquille. Il avait connu 2 autres familles auparavant, mais ne parvenait pas à s’acclimater à ces foyers en raison de ses problèmes comportementaux. Chez Chrissy, les premiers jours étaient compliqués à gérer. Très craintif, l’animal se montrait nerveux et bruyant. Peu à peu, lui et sa nouvelle maîtresse avaient commencé à tisser des liens.

Puis il avait appris par lui-même à intervenir lorsqu’il pressentait la survenue de crises. 30 à 60 secondes avant, il se mettait à tapoter le genou de Chrissy, et si celle-ci ne se mettait pas à genoux, il se mettait à pousser un cri proche du miaulement du chat. C’est de cette manière qu’il l’avertissait pour qu’elle se mette dans une position sûre.

Illustration de l'article : Quand ce chien d'assistance ne sauve pas la vie de sa propriétaire, il tient compagnie à sa voisine de 96 ans
Chrissy Moeraki / Instagram

Elle perdait connaissance pendant une quinzaine de minutes. Jack lui léchait le visage pour l’aider à reprendre ses esprits. Le chien le fait aussi lorsqu’il se rend compte que sa propriétaire est sur le point d’avoir une crise d’hypoglycémie, Chrissy étant atteinte de diabète de type 2.

Grâce à lui, elle dispose d’un laps de temps suffisant pour prendre ses précautions à l’approche de ces épisodes. Jack lui a ainsi sauvé la vie plus d’une fois. Chrissy sort davantage depuis qu’elle l’a à ses côtés, mais elle rencontre encore des difficultés dehors, car « les chiens d’assistance ne sont pas reconnus comme ils devraient l’être », regrette-t-elle. Restaurants, taxis et autres lieux et services ne les acceptent pas tous.

Illustration de l'article : Quand ce chien d'assistance ne sauve pas la vie de sa propriétaire, il tient compagnie à sa voisine de 96 ans
Chrissy Moeraki / Instagram

Le meilleur ami de Margaret, 96 ans

Lorsque Jack n’est pas occupé à veiller sur sa propriétaire, il passe du temps avec son autre amie, leur voisine Margaret. Agée de 96 ans, elle est toujours ravie de recevoir les visites quotidiennes de Chrissy et son précieux compagnon à 4 pattes.

A lire aussi : Un chiot réconforte sa soeur avec un câlin après avoir été sauvé de terribles conditions de vie

Illustration de l'article : Quand ce chien d'assistance ne sauve pas la vie de sa propriétaire, il tient compagnie à sa voisine de 96 ans
Chrissy Moeraki / Instagram

Le reste du temps, le brave chien assure leur sécurité à toutes les 2. Dès qu’on vient frapper à la porte de sa propriétaire ou à celle de sa voisine, il se met à aboyer de toutes ses forces.

1 commentaire