Confinement et comportement du chien : les craintes et recommandations d’un éducateur canin

Publié le 27/03/2020 à 12h53

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Confinement et comportement du chien : les craintes et recommandations d’un éducateur canin"

Laurent Laidez, spécialiste en éducation et en comportement canins, appelle les maîtres à la vigilance en cette période particulière. Le confinement peut, selon lui, favoriser l’instauration de mauvaises habitudes chez le chien qui pourraient être difficiles à corriger lorsque la vie reprendra son cours normal.

Initié le 17 mars 2020, le confinement destiné à ralentir la propagation du nouveau coronavirus bouleverse le quotidien des habitants et de leurs animaux de compagnie. Les sorties pour les besoins de ces derniers restent autorisées, mais limitées à une heure par jour, à moins d’un kilomètre du domicile, à une seule personne accompagnant l’animal et en se munissant de l’attestation de déplacement dérogatoire.

Pour Laurent Laidez, éducateur comportementaliste canin et éleveur interrogé par 20 Minutes, cette situation exceptionnelle est aussi potentiellement porteuse de troubles comportementaux qui pourraient être compliqués à gérer et à corriger une fois le confinement terminé. Il craint notamment la mise en place de nouvelles habitudes néfastes chez le chien, comme le fait « de lui donner à manger lorsque l’on est à table » ou d’être « tenté de lui passer tous ses caprices ».

Le risque, selon ce spécialiste possédant 40 d’expérience dans le monde canin, c’est que se développe chez l’animal un « hyper attachement qui se traduira par de l’anxiété, de la nervosité et de la détresse » lors du retour à la vie normale. Parmi les manifestations de ce genre de trouble, il cite les accidents de propreté et les « dégâts sur le mobilier ». Cela peut même aller jusqu’à « l’automutilation », prévient Laurent Laidez, qui est aussi responsable du service de prévention du péril animalier à l’aéroport de Calais (62).

Pour éviter de telles complications, il recommande aux maîtres de ne pas bousculer les habitudes du chien, celles qu’il observait avant le confinement, et les incite à continuer d’être « à l’initiative des caresses, des jeux, de la nourriture », sans « succomber aux sollicitations » de leurs chiens.

Aussi, il suggère aux propriétaires de chiens de ne pas passer tout leur temps avec ces derniers malgré le confinement, pour que les moments partagés restent considérés « comme privilégiés ».

A lire aussi : Ce Golden Retriever protecteur s'assure chaque jour que ses jeunes propriétaires ne se blessent pas lorsqu'ils prennent le bus scolaire

Enfin, il déconseille d’adopter un chiot en cette période, car le contexte n’est pas de nature à lui assurer une socialisation suffisante. On sait l’importance de celle-ci dans l’éducation et le comportement du chien.

A propos de l'auteur :

0 partage

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 31/03/20

    Bonjour
    merci pour vos textes ! J'essaie de suivre vos conseils car je me suis rendue compte en effet, que je lui donnais plus à table et j'ai peur ensuite de le laisser seul car elle est déjà un peu hyper attachée à moi
    De plus, elle a 6 mois et l'éducation "pipi caca" dehors est compromise .. :/
    Enfin, je peux désinfecter avec du sérum physiologique et huiles essentielles ? car jusque là je prenais des lingettes désinfecte-antes ..
    Et aussi, sur ce post ... quelle est la race du chien marron en premier plan ? j'adore !!!!
    Merci beaucoup
    ps : et un grand merci à "invité " précédent pour le lien :))
    Sophie

     Répondre  Signaler


Articles en relation