Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Choisir un chiot

La venue d’un chien dans votre foyer représente une excellente nouvelle.C’est maintenant le moment de franchir le pas et d’en adopter un. Cependant, adopter un chiot/chien n’est pas une décision à prendre à la légère. Etes-vous totalement prêts ? Avez-vous les ressources adéquates ? Quelle race est faite pour vous ? Voici nos conseils.

L’éducation aussi aura une influence importante dans le comportement de votre chien, mais aussi sur vos relations avec lui à long terme. Avant de vous précipiter, prenez votre temps sur le choix du chien. Voici quelques conseils pour vous guider et vous aider à y voir plus clair.

1re étape : Se poser les bonnes questions

Un chiot n’est pas une peluche que l’on aime un jour et que l’on rejette le lendemain. En adopter un, c’est avoir la certitude de pouvoir lui apporter tout l’amour et tout le confort dont il a besoin. Ainsi, vous devez :

  • Avoir le temps de vous en occuper. Le sortir plusieurs fois par jour plusieurs dizaines de minutes. Vous devrez aussi régulièrement le brosser, souvent le laver, toujours le câliner. Un chiot est avant tout un bébé qui ne doit pas rester seul. Vous lui consacrez tout votre temps en semaine, le week-end et pendant vos vacances.
  • Avoir une activité professionnelle compatible avec la vie de votre chiot. Assurez-vous de pouvoir l’emmener à votre lieu de travail ou d'éviter qu’il ne reste pas seul. Travailler à votre domicile reste l’idéal, tout comme posséder un emploi du temps souple pour répondre au maximum aux exigences de votre chiot.
  • Avoir le budget suffisant. Vous vous engagez avec votre chiot, qui deviendra chien, pour les 15 prochaines années. Avez-vous les reins assez solides financièrement ? Pour son confort, son alimentation, sa santé. Ainsi, il faudra faire vacciner votre chiot, lui implanter une puce électronique, l’emmener régulièrement pour une consultation de routine chez le vétérinaire. Des dépenses qui, mises bout à bout, peuvent être conséquentes.

2e étape : ne pas choisir un chien uniquement pour son aspect physique !

Pour tous les futurs propriétaires de chiens, c’est souvent l’aspect physique qui déclenche le coup de cœur. Le pelage, la taille, le regard et la frimousse de l’animal l’emportent souvent sur la raison du futur propriétaire.

Hormis l’aspect physique, chaque race a ses caractéristiques comportementales. Il vous faut connaître le tempérament de votre futur chien avant de vous engager. C’est aussi un moyen de vous assurer que vous serez compatibles afin de nouer une relation saine et harmonieuse.

Une fois adulte, le chien peut ne plus correspondre au maître ou ce que celui-ci attend du chien. La séparation reste cependant impossible et le chien devient plus une charge qu’un compagnon. Enfin, même s’il est petit, n’oubliez pas que selon les races, ce chiot va grandir de manière considérable.

La taille du chien doit donc être un critère important : un grand chien reste plus contraignant à emmener en vacances et surtout plus cher à nourrir par exemple. Les chiens de grande taille demandent une bonne éducation puisqu’ils peuvent représenter un plus grand danger qu’un petit chien. De même, la surface de votre habitation doit pouvoir assumer son importance physique.

3e étape: choisir votre chiot en fonction de votre personnalité

Se connaître soi-même demeure primordial pour bien choisir son chien. Avant tout, déterminez votre mode de vie, en évaluant votre :

A lire aussi : "Choisir un chien adulte "

  • habitat
  • temps de travail quotidien
  • temps libre pour votre chien
  • fréquence de départ en vacances (pourra-t-il vous suivre ?)
  • budget pour entretenir un chien.

Vous pouvez aussi définir votre personnalité pour adapter l’éducation que vous donnerez à votre animal avec votre comportement. Déterminez votre tempérament, à savoir si vous êtes plutôt une personne calme ou énergique, autoritaire ou laxiste. Est-ce que vous voulez un chien pour tenir la garde de votre maison ou un compagnon de jeu pour vous et vos enfants ? Ces aspects demeurent primordiaux pour être heureux avec votre chien et le rendre, lui aussi, heureux.

Chaque chiot a son caractère, et le développera à vos côtés. Vous aurez donc un grand rôle dans le chien qu’il deviendra. Néanmoins, chaque race de chien possède son propre tempérament, sa particularité. Difficile de demander à un Chihuahua la même attention qu’un Labrador.

4e étape : vérifiez la bonne santé du chiot

Jour J ! Vous avez défini vos besoins en fonction de vos critères et vous allez enfin choisir votre chien. Le problème avec les chiots c’est qu’ils sont tous mignons et vous pouvez vite vous laisser tenter. Prenez garde à ne pas vous laisser envahir par l’émotion à la vue d’un chiot qui semble triste et abandonné.

Cependant, si vous êtes persuadé qu’un d’entre eux va vous correspondre, il reste quelques précautions à prendre. Examinez-le et vérifiez son état de santé. Il doit présenter :

  • un poids et une taille normale (il ne doit pas être plus gros ou plus mince que le reste de la portée)
  • un poil soyeux et pas de taches rouges sur la peau
  • des oreilles et gencives roses avec une bonne odeur.
  • des fesses propres sans signes de diarrhée de sécheresse ou d’incontinence.

5e étape : attention aux conditions d'adoption

Dans un refuge...

Les conditions d’adoption sont très encadrées. Elles résument à elles seules ce que nous venons de vous expliquer. L’adoption d’un chiot doit être prise très au sérieux.

Ainsi, il vous faudra fournir :

  • Une pièce d’identité
  • Un justificatif de domicile
  • Un justificatif de revenu (fiche de paie, extrait KBis…)

Une participation d’adoption vous sera demandée. Pour un chiot de moins de 6 mois, il vous en coûtera 300 € de frais d’adoption « correspondant à la participation pour l'identification, la vaccination et la stérilisation de l'animal », indique la SPA.

Chez un éleveur...

Pour savoir si vous avez affaire à un bon éleveur, vous devez rapidement être rassurés par son professionnalisme, son sérieux, ses connaissances et la bonne tenue de son élevage. Au moment de l'adoption (qui se fera sur la durée) chez un éleveur, il est important de :

  • Visiter les lieux de son élevage avant l'adoption
  • Discuter, questionner l'éleveur sur le tempérament de la mère et pouvoir la rencontrer
  • Bien observer la portée dans son ensemble afin d'analyser leur comportement en "société" et choisir celui qui vous correspond
  • Vérifier son état de santé

Pour conclure...

Prenez votre temps. Attardez-vous sur la recherche de races afin d’établir une liste de ceux qui pourraient vous convenir. Puis, prenez l’initiative de discuter avec des éleveurs de chiots. Ils possèdent toutes les clés et ce sont eux, les spécialistes, qui vous donneront leur avis afin de vous éviter de grosses déconvenues.

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire