Chiens malades au Royaume-Uni : un vétérinaire avance une autre explication

Illustration : "Chiens malades au Royaume-Uni : un vétérinaire avance une autre explication"

Un vétérinaire s’est exprimé à la télévision britannique au sujet du mal mystérieux touchant de nombreux chiens dans le pays depuis plusieurs semaines, notamment après des promenades en bord de mer. D’après Martin Paterson, ces animaux souffrent, pour la plupart, de parvovirose, maladie virale difficile à traiter mais simple à prévenir grâce à la vaccination.

Des centaines de chiens qui tombent malades après avoir fréquenté les plages du nord-est anglais. D’autres cas recensés dans le sud du pays et de plus en plus dans les régions intérieures. Il n’en fallait pas plus pour créer un vent de panique chez les propriétaires canins britanniques.

Les vétérinaires prennent l’affaire très au sérieux, eux qui constatent de visu l’augmentation, ces dernières semaines, du nombre d’animaux admis dans les cabinets et cliniques pour des symptômes habituellement associés à la gastroentérite : vomissements, diarrhées, abattement, perte d’appétit, voire tremblements…

Pour l’un de ces praticiens, l’origine de ce phénomène est très probablement une maladie bien connue et redoutée de ses confrères et des maîtres. Il s’agit de la parvovirose. Provoquée par un virus – le parvovirus – elle correspond à une forme sévère de gastroentérite qui nécessite des soins intensifs en urgence et, dans certains cas, une hospitalisation de plusieurs jours.

Le parvovirus à l’origine des symptômes chez la majorité des chiens malades

C’est ce qu’a expliqué Martin Paterson, vétérinaire et directeur de la clinique Donaldson's Vets à Huddersfield (Yorkshire de l’Ouest), en intervenant lors de l’émission « The Yorkshire Vet » sur la chaîne de télévision Channel 5.


Martin Paterson (Carol Foster - Donaldson's Vets / Facebook)

Il a indiqué qu’un « nombre significatif » de chiens ayant affiché ces symptômes ont été testés positifs au parvovirus, rapportait le journal en ligne Express le mardi 25 janvier.

Récemment, un expert en biologie marine pointait du doigt une opération de dragage qui aurait libéré des toxines enfouies sous les fonds marins depuis des décennies. D’après David McCreadie, ces substances toxiques seraient derrière la mort de nombreux poissons et crustacés au large du littoral oriental de l’Angleterre, et auraient rendu les chiens malades après avoir été promenés sur les plages.

La piste évoquée par Martin Paterson semble rejoindre celle de l’Association des Vétérinaires britanniques (BVA), dont la présidente Justine Shotton avait parlé d’une épidémie de gastroentérite qui n’aurait rien d’excessivement alarmant. Elle avait toutefois reconnu qu’il y avait un nombre de signalements bien plus important que la normale.

Le directeur de Donaldson's Vets à Huddersfield qui a déclaré avoir vu « un niveau plus élevé [de cas] qu’auparavant » dans les cliniques vétérinaires, et que la majorité des tests de parvovirose faits sur les chiens ayant présenté les signes de gastroentérites s’étaient révélés positifs.

A lire aussi : La réapparition inespérée de Spartacus, un Labrador Retriever qui a disparu pendant plus d'un mois

La vaccination, unique moyen de protection contre ce virus

« Beaucoup d'entre eux sont très malades et ont besoin d'une prise en charge intensive », a-t-il ajouté, avant de rappeler que le meilleur rempart contre cette maladie reste la vaccination. Celle-ci est le seul moyen de la prévenir efficacement et d’en atténuer l’impact en cas d’infection.

Enfin, Martin Paterson a tenu à démentir les quelques voix ayant cherché à établir un lien avec la pandémie de SARS-CoV-2. « Ce n’est pas le coronavirus, a-t-il assuré. Il n’y a aucune preuve que cela soit lié à la Covid de quelque manière que ce soit ».

Photo de Mango Mango, la chienne de race Berger Australien de Pierre D. a été retrouvée inconsciente un matin. Grâce à la réactivité et l'efficacité de la mutuelle pour chien qu'il avait souscrite, l'ensemble des frais de vétérinaire a été pris en charge et Mango a été sauvée !

Si vous aimez votre chien, faites comme Pierre, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 27/01/22

    il faut vraiment si c'est bien la parvo...que les propriétaires vaccinent leurs toutous (mais est-ce bien cette maladie ???)....sur une autre fiche, un message d'un "inivité" dit que son chien est parti en 48h dans les mêmes conditions (et là, ça se passe en France, en bord de Manche)

      Répondre   Signaler


  • Image de profil