Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Adoption
  4. Les chiots
  5. La vaccination du chiot

La vaccination du chiot

La vaccination du chiot est une phase primordiale pour sa santé, c'est le meilleur moyen de lui éviter certaines maladies infectieuses, dont certaines sont mortelles. C'est non seulement un acte de prévention, mais aussi de protection. Il faut donc vous en préoccuper dès son plus jeune âge. C’est aussi le moyen de vérifier la bonne croissance de votre chiot en passe de devenir un adulte. Contre quoi le vacciner et à quel prix ? Nos réponses.

Votre chiot peut développer de nombreuses maladies tout au long de sa vie. Afin de lui éviter certaines pathologies, incurables pour plusieurs une fois attrapées, il existe un vaccin adapté et fortement conseillé. Il s’agit en effet du meilleur remède. Ce vaccin lui apportera la protection nécessaire pour sa vie.

Le vaccin est-il obligatoire ?

A ce jour, la vaccination du chien n'est pas obligatoire en France à une exception près. Le vaccin contre la rage est imposé pour les propriétaires d'un chien dit "dangereux" de catégorie 1 ou 2 ou les chiens voyageant à l'intérieur ou à l'extérieur de l'Union Européenne.

Contre quoi le vacciner ?

D’ordinaire, on vaccine votre chiot contre plusieurs maladies potentiellement mortelles :

A lire aussi : "Le sevrage du chiot "

  • L’Hépatite contagieuse canine. Plus connue sous le nom de maladie de Rubarth. Il s’agit d’une maladie très contagieuse comme son nom l’indique, et parfois mortelle. Elle provient d’un virus (l’adénovirus canin de type 1). Les chiots (ou chien plus tard) l’attrapent lors d’ingestion d’urine ou d’excréments voire d’échange de salive. Le virus peut tuer en quelques heures un chiot atteint de cette hépatite. L’infection touche en premier lieu le tissu lymphatique avant d’atteindre le foie. Aucun traitement n’existe, uniquement le vaccin, avec un rappel annuel à ne pas négliger.
  • La Rage. Le vaccin doit avoir lieu après les 3 mois de votre chiot. Une seule vaccination suffit pour toute sa vie. Il est obligatoire, depuis la mise en place du passeport européen en décembre 2014, pour sortir des frontières françaises. Pour rappel, cette maladie est transmissible à l’homme. La rage est mortelle dans tous les cas de figure.
  • La maladie de Carré. C’est l’une des plus connues chez les chiens. Elle est particulièrement contagieuse et due à un virus qui est mortel chez les chiots. L’infection a lieu par aérosol, sur simple transmission du virus par l’air. Votre chiot présente de la fièvre puis des symptômes respiratoires avec un écoulement nasal et oculaire. Ensuite, des diarrhées et vomissements apparaissent. Il n’existe aucun traitement pour éradiquer la maladie une fois attrapée. Seul un traitement destiné à réduire les effets sera mis en place, mais ne pourra pas sauver votre chiot.
  • La Parvovirose. Elle occasionne une gastro-entérite hémorragique chez votre chiot. Elle est souvent fatale. Comme les autres maladies où le vaccin est vivement conseillé, voire obligatoire, il n’existe aucun traitement autre que symptomatique.
  • La Lesptospirose s’attrape au contact des rongeurs, particulièrement des rats, via leur urine. Elle atteint les reins de votre chiot et le foie. Si des traitements existent pour tuer la bactérie, les dommages causés aux organes vitaux de votre chiot sont souvent irréversibles. Elle entraîne donc souvent la mort de votre animal de compagnie.
  • La Piropaslmose est une maladie grave, transmise par les tiques. Si toutes les tiques ne transmettent pas cette pathologie mortelle, certaines sont porteuses de Babesia Canis, un parasite agressif qui va détruire les globules rouges de votre chiot, entraîner une intoxication hépatique, rénale et causer une très forte fièvre. Les traitements sont efficaces s’ils sont pris à temps. Elle se révèle mortelle si les symptômes ne sont pas traités à temps. Le vaccin reste la meilleure arme pour lutter contre cette pathologie. Une double vaccination après 5 mois de vie, puis un rappel annuel.

Quand faire vacciner son chien ?

Durant ses premiers mois de vie, votre chiot sera encore protégé par les anticorps donnés par sa mère via l'allaitement. Leur efficacité cesse cependant assez rapidement. Son premier vaccin doit avoir lieux à ses 2 mois.

La primovaccination doit faire l’objet d’une 2e injection. Sans elle, la vaccination sera inefficace. En effet, la 1re injection sert à sensibiliser le système immunitaire et la 2e injection sert à produire les anticorps.

Quasiment tous les vaccins doivent faire l’objet d’un rappel annuel. Ce n’est pas le cas de la rage.

Ainsi, le vaccin contre la Parvovirose doit être effectué à 5 semaines. La maladie de Carré, l’Hépatite de Rubarth et la Toux de chenil sont à injecter en même temps, au bout de 7 à 8 semaines. Le rappel doit avoir lieu après les 3 mois. A 3 mois, c’est justement à ce moment que doit être vacciné le chiot contre la rage. Enfin, la Leptospirose doit être éradiquée au quatrième mois.

Pour une efficacité optimale, tâchez d'effectuer les vaccins à des dates précises. Ceci vous aidera d'autant plus lors des rappels annuels chez le vétérinaire. Voici un calendrier général des périodes de vaccination préconisé pour chaque maladie :

  • 7 à 9 semaines : Maladie de Carré, hépatite infectieuse, parvovirose.
  • 11 à 13 semaines : Rappel des 3 vaccins précédents ainsi que la rage et leptospirose.
  • 15 à 17 semaines : Rappel des vaccins contre la rage et la leptospirose.
  • 15 mois : Rappel de tous les vaccins ci-dessus.
  • Une fois par an : Rappel des vaccins contre la rage et la leptospirose.
  • Une fois tous les 2 ans : Rappel des vaccins contre la maladie de Carré, l’hépatite infectieuse et la parvovirose.

Le coût des vaccins ?

Le budget santé a un coût dans la vie de votre chien. Les vaccins également, même s’ils sont indispensables au développement sans crainte de votre chat.

  • Le vaccin CHP, luttant contre la maladie de Carré, l’Hépatite et la Parvovirose est fixé à un prix aux alentours de 40 € environ.
  • Comptez de 40 à 50 € pour ce même vaccin avec en plus celui contre la Parainfluenza.
  • En y ajoutant la Leptospirose, le vaccin s’élève entre 50 et 60 €, cela dépend des cliniques ou vétérinaires.
  • Un vaccin complet vous en coûtera entre 75 et 90 €.
  • Le rappel de la primo-vaccination (un mois plus tard) est lui de l’ordre de 200 €.

Pensez aussi à demander conseil auprès de votre vétérinaire. Il pourra vous aider à établir un programme de vaccination personnalisé selon l'environnement dans lequel va vivre votre chiot et les informations que vous lui donnerez par rapport aux lieux fréquentés et les activités proposées à votre compagnon.

0 partage

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !