Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Pour vaincre la solitude, ce chien a trouvé un clone de son propriétaire !

Publié le 12/02/2019 à 09h32

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Pour vaincre la solitude, ce chien a trouvé un clone de son propriétaire ! " © Kristen Peralta

À Rhode Island, une famille gère un refuge qui s’occupe des chiens âgés, en fin de vie. Parmi tous les animaux, Shorty est un chien à part. Lui a été adopté alors qu’il était encore tout jeune. Depuis, il a noué une relation fusionnelle avec son maître. Ce dernier doit malheureusement s’absenter constamment en raison de son travail. Sa femme a trouvé une solution assez originale pour le remplacer.

Personne n’osera dire à Shorty qu’il a été légèrement dupé. Peu importe. Son bonheur compte plus que tout pour les Peralta. Cette famille, composée de Marc et son épouse Kristen, gère Vintage Pet Rescue, une sorte de maison de retraite pour chiens âgés située dans le Rhode Island. Il y a plus de onze ans, Marc a surtout fait l’acquisition de Shorty. Ce Carlin, pensionnaire d’un refuge du côté de Philadelphie, a été sauvé par son nouveau propriétaire. Depuis, une relation fusionnelle s’est créée, sans jamais être remise en cause.

A lire aussi : "9 manières pour gâter son toutou et être gâté en retour !"

Une chemise sur un oreiller ? Shorty a remarqué la ruse

Shorty est pour Marc « son ange » dixit sa femme, à The Dodo. Un ange qui, avec le temps, se fait un peu plus vieux, et donc moins agile, moins apte à voyager. Car de son côté, Marc ne ménage pas ses efforts pour faire vivre l’ensemble de la famille. « Shorty a commencé à développer de l’anxiété en constatant l’absence de Marc. Il aboyait et pleurait quand il n’était pas là, sans que rien ne semble pouvoir le calmer. » Même pas une chemise posée sur un oreiller du canapé. Shorty avait senti la ruse.

Et puis, à force de réfléchir, Kristen eut une brillante idée. Celle d’acheter un mannequin grandeur nature dans un magasin d’Halloween. La suite, elle le raconte : « Je lui avais enfilé des chemises déjà portées par Marc pour qu’elles aient son odeur. J’ai installé Shorty sur les genoux du mannequin, l’entourant avec les bras et il s’est endormi au bout d’une demi-heure. » Cette fois, Shorty n’y a vu que du feu.

Un Marc jaloux du mannequin

Ce mannequin est devenu le père de substitution de Shorty, et pas seulement. L’un de ses congénères, Bug, a également été séduit par cette personne qu’ils considèrent comme réelle. « Oui, il pense que c’est une vraie personne. Il lui lèche le visage, tire sur ses mains », rapporte Kirsten. Depuis, Shorty ne s’inquiète plus des absences de son maître. Un Marc quelque peu jaloux. Ce qui rend la situation particulièrement cocasse, et drôle pour sa femme. « Je lui ai dit de ne pas s’inquiéter, qu’il n’était pas aussi beau et intelligent que le mannequin », en rigole-t-elle.

Le mannequin agit à l’inverse même d’un épouvantail. Plus le temps passe, et plus les chiots de cette « maison de retraite » s’en approchent. Au point de s’endormir à ses pieds. Shorty gardant la meilleure place, sur les genoux.

0 partage

1 commentaire