Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

7 problèmes de santé pouvant être à l’origine des mauvaises odeurs chez le chien

Publié le 09/01/2020 à 15h34

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Tops

Illustration : "7 problèmes de santé pouvant être à l’origine des mauvaises odeurs chez le chien"

Un chien duquel émane une mauvaise odeur corporelle n’est pas forcément un animal dont l’hygiène n’est pas entretenue. Une maladie peut être à l’origine du phénomène.

Votre chien sent mauvais bien que vous le brossiez souvent et laviez régulièrement (1 à 2 fois par an) ? Dans certains cas, une odeur désagréable émise par les canidés ne s’explique pas par un manque d’hygiène, mais par un problème de santé.

En voici 7 exemples

1. La dermatite à levures

La dermatite à levures est une maladie de la peau provoquée par un champignon : Malassezia pachydermatis. En fait, il s’agit d’une levure que l’on retrouve sur la peau de tous les chiens. C’est lorsqu’elle prolifère anormalement qu’elle pose problème.

Cela donne alors lieu à des rougeurs, des démangeaisons, des chutes de poils et donc une mauvaise odeur corporelle.

Le traitement antifongique de la dermatite à levures intervient sur 2 fronts : en externe (pommade, solution liquide, shampoing) et en interne (voie orale).

2. L’intertrigo (maladie des plis)

L’intertrigo ou maladie des plis correspond à une inflammation résultant de la macération des microbes survenant dans les plis de la peau.

Ces derniers peuvent se situer sur le nez, les yeux, les lèvres ou encore la queue du chien. La maladie est aggravée par la présence de poils dans ces plis, ainsi que l’obésité.

Le Shar-Pei fait évidemment partie des races canines concernées, tout comme le Carlin, le Pékinois, le Bulldog Anglais et le Bouledogue Français.

Si l’intertrigo se trouve au niveau de la queue, la solution est, le plus souvent chirurgicale. L’intervention vise alors à supprimer le pli infecté. Pour les autres cas, le vétérinaire prescrit généralement le nettoyage régulier des plis de la peau avec une solution et un shampoing antiseptiques. Et pour les atteintes les plus sévères, on a recours à un traitement antibiotique.

3. Une affection des glandes anales

Les glandes anales ou sacs anaux se situent autour de l’anus du chien. Ces poches lui servent à secréter les signaux odorants lui permettant de marquer sa présence et son territoire.

Il arrive que le contenu de ces glandes anales ne s’écoule plus normalement. Dans ce cas, elles prennent du volume et produisent une mauvaise odeur.

Le chien doit être emmené chez le vétérinaire, qui procédera alors à leur vidage.

4. Une infection des voies urinaires

Lorsque des bactéries s’introduisent dans le tractus urinaire du chien, elles provoquent une infection qui peut atteindre les reins et se manifeste par une odeur désagréable.

L’infection des voies urinaires du chien se traite par antibiotique. L’objectif est d’éliminer les bactéries, mais aussi de rétablir un pH urinaire normal et de retirer d’éventuels calculs ou tumeurs.

5. La parvovirose

Maladie infectieuse, la parvovirose ne se traite pas ; elle se prévient. Et le seul rempart contre elle est la vaccination.

Outre une mauvaise odeur corporelle, la parvovirose canine se signale par des vomissements, un état léthargique, de la diarrhée (souvent hémorragique) et une forte déshydratation. Elle peut, hélas, être fatale.

6. Mauvaise haleine, problèmes dentaires

La mauvaise odeur peut également émaner de la bouche du chien. La mauvaise haleine, ou halitose, a plusieurs causes potentielles : maladie parodontale, plaque dentaire, mauvaise alimentation

Elle peut également être le signe annonciateur d’une maladie plus profonde : diabète, atteinte rénale, rhinite

Le vétérinaire agira donc sur l’origine du problème après l’avoir identifié.

7. Tumeur / cancer de la bouche

Les tumeurs affectant la bouche représentent 6% des cas de tumeurs chez le chien. Elles apparaissent sur la muqueuse, le palais, la mâchoire, la langue, les amygdales, la gencive ou encore les lèvres.

A lire aussi : "Les problèmes dentaires chez le chien"

Le Braque de Weimar, le Caniche, le Teckel et le Berger Allemand font partie des races prédisposées.

La tumeur buccale se manifeste par une mauvaise haleine, mais aussi par la perte d’appétit et les saignements.

D’où l’importance d’emmener régulièrement son chien chez le vétérinaire pour des soins dentaires. Ces derniers donneront l’occasion au spécialiste d’examiner sa cavité buccale et de détecter précocement d’éventuelles anomalies. Plus une tumeur est traitée tôt, plus les chances de guérison augmentent.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires

Articles en relation