Panser son cheval

Illustration : "Panser son cheval"

Le pansage est un moment important pour votre cheval et vous. L’objectif premier ? Nettoyer le corps du cheval et le débarrasser des saletés et de la poussière. Toutefois le pansage joue un autre rôle : il permet de créer un véritable lien avec son cheval. Comment bien panser son cheval ? Woopets vous indique les étapes à respecter lors de ce moment particulier qu’est le pansage.

Le pansage, un moment de complicité à partager avec son cheval

Lorsqu’il vit en pleine nature, le cheval nettoie sa peau en se roulant dans le sable, dans la boue et dans l’eau, ou en se grattant contre des troncs d’arbre.

Lorsqu’il vit en box, le cheval ne dépend que de vous. Il a ainsi besoin d’un brossage régulier pour nettoyer son poil et ses crins des saletés. Au-delà d’un simple nettoyage, panser son cheval c’est lui offrir un moment de bien-être en stimulant sa circulation sanguine et en massant ses muscles. Le pansage vous permet également d’observer le corps de votre animal plus en détail pour déceler d’éventuelles atteintes mineures ou blessures plus importantes.

Certes, le pansage peut être une véritable corvée lorsqu’il s’agit de nettoyer un cheval gris couvert de boue. Néanmoins, c’est aussi une opportunité à saisir pour établir un contact précieux avec votre cheval.

Les différentes étapes du pansage

Généralement, le pansage se fait avant de monter à cheval avec un matériel adéquat. Il faudra s’attarder en particulier sur le dos et au niveau du passage de sangle pour éviter tout risque d’irritation.

Vous pouvez toutefois procéder au brossage de votre cheval en dehors d’une séance de travail s’il est particulièrement sale ou pour renforcer votre complicité avec lui. Pour procéder à un pansage dans les règles de l’art, il faut respecter certaines étapes.

Sécuriser votre cheval pendant le pansage

Pour commencer, il est préférable d’attacher son cheval en dehors du box pour le panser. Vous éviterez ainsi de respirer la poussière que vous venez d’éliminer du poil du cheval. Attachez-le au box pour le sécuriser ou installez-le dans une aire de pansage si vous avez la chance d’en avoir une.

Pour la sécurité de votre cheval, attention à bien faire un nœud rapide que vous pourrez défaire en cas d’urgence. Pour les chevaux qui tirent au renard, n’hésitez pas à placer une ficelle entre votre longe et le barreau ou le poteau de votre box. Si votre cheval tire, vous éviterez les blessures : c’est la ficelle qui se cassera.

S’occuper des pieds de son cheval

Que ce soit avant de monter ou après, il est essentiel de curer les pieds de son cheval. Pour ce faire, munissez-vous d’un cure-pied. Prenez le pied de votre cheval et enlevez le fumier, les cailloux ou tout autre corps étranger qui pourrait se trouver au niveau de la sole.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Passez ensuite le cure-pied sur les côtés de la fourchette pour bien la dégager, en prenant garde à ne pas le placer directement sur cette zone fragile du sabot. Si la fourchette est sale, utilisez la brosse du cure-pied pour la nettoyer.

Lorsque vous curez les pieds de votre cheval vous devez en profiter pour vérifier qu’il n’y a pas de blessure apparente. Vérifiez aussi que les fers sont toujours bien fixés (s’il est ferré) et qu’ils ne sont pas trop usés.

S’occuper de la crinière et de la queue du cheval

La crinière et la queue de votre cheval nécessitent également un bon démêlage, en particulier si elles sont fournies. Il vous faudra alors une brosse à crins et éventuellement un bon spray démêlant pour éviter d’arracher les crins de votre cheval.

Brossez mèche après mèche la queue et la crinière de votre animal, en maintenant bien les crins avec votre main pour éviter de lui faire mal.

Si vous devez démêler la queue de votre cheval, placez-vous bien sur le côté des postérieurs. On n’est jamais trop prudent, même lorsqu’il s’agit de son cheval.

Passer l’étrille

La première étape du pansage est de passer l’étrille sur son cheval pour enlever la poussière qui est incrustée dans son poil, les plaques de boue séchée ainsi que les poils morts.

L’étrille s’utilise sur tout le corps du cheval en dehors des jambes, de la tête et des zones osseuses. Pour que son utilisation soit efficace, vous devez effectuer des petits mouvements circulaires vigoureux avec votre étrille. Passez-la à rebrousse-poil afin de déloger toutes les saletés du poil de votre cheval.

Passer le bouchon

Le bouchon est une brosse à poils durs qui permet d’éliminer les saletés et la poussière qui ont été sorties du poil du cheval par l’étrille.

Le bouchon peut être passé sur tout le corps du cheval, dans le sens du poil. Les mouvements doivent être vigoureux, à la fois secs et courts. Commencez par le haut de l’encolure du cheval et dirigez-vous vers la pointe de la fesse.

A lire aussi : Réussir la tonte de son cheval

Passer la brosse douce

Après avoir passé le bouchon, vous pouvez utiliser la brosse douce pour finaliser le pansage de votre cheval. Elle peut être utilisée sur tout le corps de l’animal afin d’éliminer les derniers résidus de poussière et de lustrer la robe.

La brosse douce est idéale pour dépoussiérer la tête du cheval. Il existe d’ailleurs des brosses de petite taille qui vous permettront de mieux épouser les formes de sa tête.

Nettoyer la tête de son cheval

Si le contour des yeux ou les naseaux de votre cheval sont sales, vous pouvez les nettoyer délicatement à l’aide d’une éponge humide.

Vous pouvez également utiliser des lingettes pour bébé. Vérifiez simplement qu’elles ne contiennent ni alcool, ni savon.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !