Choisir l'hébergement de son cheval

Illustration : "Choisir l'hébergement de son cheval"

Vous venez d’acheter un cheval et vous vous demandez où l’héberger ? Vous ne savez pas s’il vaut mieux lui trouver une pension pré ou une pension box ? En réalité, il s’agit d’un débat persistant dans le monde équestre. Comment choisir entre un hébergement au pré ou au box pour son cheval ? Woopets a listé pour vous les points positifs et négatifs de ces deux modes d’hébergement pour vous aider à faire votre choix.

Héberger son cheval au pré

La vie au pré, de nombreux points positifs pour le cheval

L’avantage numéro 1 de mettre votre équidé au pré ? Vous lui offrez la possibilité de vivre une « vraie » vie de cheval. Au pré, le cheval se déplace et mange à longueur de journée. C’est bon tant pour son physique que pour son transit. La musculature est entretenue, le cheval apprend à se gérer et à s’habituer aux bruits ambiants. En mangeant de l’herbe toute la journée, le cheval évite de développer un stress intestinal qui est nuisible à sa santé.

En vivant au pré, le cheval développe un mental à toute épreuve. Puisqu’il vit avec ses pairs, le cheval est détendu et libre : son moral est au beau fixe !

Dernier avantage et pas des moindres : une pension pré est bien moins chère qu’une pension box. De plus, si vous n’avez pas le temps de vous rendre à l’écurie, ce n’est pas grave ! Votre compagnon ne reste pas coincé au box : il vit sa vie de cheval. Ainsi pas de problème si vous ne pouvez pas le monter pendant quelques jours ou plusieurs semaines. Un véritable avantage si vous êtes quelqu’un de très occupé.

Mettre son cheval au pré, des points négatifs non négligeables

En hébergeant votre cheval au pré, vous devez vous attendre à le voir couvert de blessures plus ou moins légères dans les premiers temps. En effet, les chevaux qui intègrent un troupeau sont souvent malmenés au sein de la hiérarchie jusqu’à y trouver leur propre place.

Si vous faites le choix du pré pour votre cheval, vous devez vous attendre à multiplier le temps de pansage par 5 ou 10 par rapport à ce que vous faisiez en écurie. Votre cheval sera souvent couvert de poussière ou de boue (dans laquelle vous pataugerez également pour aller le chercher). Entretenir un cheval qui vit au pré n’est pas toujours simple… et le soigner non plus ! En effet, en cas de problème de santé, l’hébergement au pré n’est pas adapté dans la mesure où il n’est pas possible de mettre le cheval à l’isolement ou au sec.

L’hébergement au pré de votre cheval présente un dernier inconvénient : le choix de la pâture. En effet, selon l’endroit où vous vivez, il ne sera peut-être pas facile de trouver un pré à proximité de chez vous qui pourra accueillir votre cheval dans les conditions souhaitées. Vous devrez également vous assurer que les troupeaux composés par le gérant de la structure choisie ont été correctement pensés.

Héberger son cheval au box

Les points positifs d’un hébergement en box pour son cheval

Le principal intérêt d’une vie au box pour le cheval est de pouvoir le surveiller plus facilement. Il vous suffit de vous rendre à l’écurie pour le voir et vous assurer qu’il est en bonne santé. Au box, un cheval est en sécurité : il a peu de risque de s’échapper.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Dans le cas d’un cheval malade ou fragile, le box est une solution idéale puisqu’il vous permet d’avoir accès à votre cheval en toute circonstance. Vous avez la main sur l’activité de votre cheval et vous pouvez faire en sorte qu’il n’aggrave pas sa blessure en étant trop joyeux lors d’une sortie (dans le cas d’une tendinite par exemple).

Au box, il est plus facile de gérer les rations. Il vous suffit de distribuer le grain aux moments voulus et d’apporter une quantité suffisante de foin à votre cheval tout au long de la journée. C’est moins le cas au pré où vous n’avez aucun contrôle sur la manière dont se nourrit votre cheval.

Enfin, et de manière plus égoïste, mettre son cheval au box est plus confortable pour le cavalier. Vous n’avez pas besoin de courir après votre cheval qui a bien entendu décidé de ne pas rentrer aujourd’hui. Vous n’avez qu’à vous rendre dans son box pour le chercher. Les soins sont facilités également : pas de boue séchée sur le poil luisant de votre beau gris... un véritable gain de temps.

Les points négatifs d’une vie au box pour un cheval

La vie au box pour un cheval ne présente pas que des points positifs, ni pour lui ni pour vous.

Qui dit héberger son cheval en box dit aussi devoir se rendre à l’écurie tous les jours pour le sortir. Les sorties sont indispensables la semaine, le weekend et même pendant les vacances. Néanmoins, il faut bien admettre qu’au quotidien il n’est pas toujours possible de se rendre soi-même à l’écurie tous les jours de toute l’année. Vous devrez soit trouver quelqu’un pour vous venir en aide, soit payer le gérant de l’écurie ou un professionnel pour sortir votre cheval lorsque vous ne serez pas en mesure de le faire.

Un cheval qui vit exclusivement au box peut être sujet à l’ennui et développer des tics, voire même de l’agressivité. Lorsqu’ils se développent, certains tics comme le tic à l’air peuvent être considérés comme des vices rédhibitoires dans le cas d’une vente, il faut le savoir.

Si votre cheval vit au box et qu’il ne sort que pour travailler, il risque d’être débordant d’énergie. Il est indispensable de lui offrir des sorties quotidiennes au paddock pour garder votre cheval en bonne santé physique et mentale !

A lire aussi : Héberger son cheval chez soi

La pension pré/box, le parfait compromis

Pour choisir l’hébergement idéal pour votre cheval, vous ne devez pas simplement vous interroger sur vos besoins, mais bien sur ceux de votre équidé. Posez-vous des questions sur son passif. Où vivait-il avant que vous en fassiez l’acquisition ? Est-il suffisamment rustique pour vivre dehors malgré les températures hivernales ? A-t-il des problèmes de santé ?

Avec la sélection génétique qui a été faite pour créer certaines races de chevaux, tous ne sont plus faits pour vivre en extérieur. Néanmoins, pour leur moral, il est indispensable que les chevaux qui vivent au box sortent régulièrement. Votre équidé est un cheval de sport ? Vous avez besoin de l’héberger en box parce que vous sortez régulièrement en concours ? Et si vous lui offriez une pension pré/box ? Pensez-y !

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation