Le poulinage

Illustration : "Le poulinage"

Quel plus beau moment que de voir sa jument donner naissance à un poulain tant attendu ? Pour que ce moment privilégié se passe du mieux possible, il est indispensable de bien connaître toutes les étapes de la mise bas. Vous saurez ainsi gérer la situation comme un pro et passer le relai à des professionnels si nécessaire. Comment se déroule un poulinage ? Quels sont les soins à apporter à la jument et au poulain fraichement né ? Woopets vous en dit plus sur cet incroyable événement qu’est le poulinage.

La préparation au poulinage de votre jument

La gestation d’une jument dure un peu plus de 11 mois soit, en moyenne, entre 320 et 365 jours. Vous devez vous préparer à un poulinage plus ou moins imminent dès le 320ème jour à partir de la saille ou de l’insémination.

Dans la mesure où la durée de la gestation est assez variable, la date du terme n’est pas un bon critère pour annoncer avec précision le moment de la mise bas. Le critère le plus fiable pour prédire le poulinage est la mesure de la concentration en calcium contenue dans les sécrétions mammaires de la jument. Vous pourrez aussi observer un gonflement des mamelles de quelques heures à quelques jours avant la mise bas, ainsi que la présence de cire.

Lorsque le terme approche, vous devez mettre votre jument dans un box de poulinage parfaitement propre et paillé tous les soirs. Mettez-lui un licol et placez une bande sur sa queue sans trop serrer. Pensez également à faire intervenir votre vétérinaire pour faire découdre sa vulve si elle est dans cette situation. Vous n’avez plus qu’à vous préparer à vivre l’un des plus beaux moments de votre vie : le poulinage de votre jument.

Bon à savoir : dans 90% des cas, le poulinage a lieu en pleine nuit. Soyez attentif et préparez le matériel nécessaire pour le jour J. Procurez-vous en pharmacie ou chez le vétérinaire une préparation à base de teinture d’iode pour désinfecter le cordon ombilical du poulain et gardez des ciseaux, voire même une pince à clamper, à proximité.

Comment se déroule un poulinage ?

Votre jument tourne en rond ? Elle se couche et se relève fréquemment ? Elle est atteinte d’une légère colique ? Ça y est, le grand moment est enfin arrivé : votre poulain est sur le point de naître ! La première chose à faire est de ne pas déranger votre jument : elle est capable de stopper la mise bas et de la repousser de quelques heures pour donner naissance à son poulain en toute tranquillité. Soyez présent mais discret. Observez-la à distance à l’aide de caméras par exemple. Laissez-la faire et n’agissez que si le poulinage ne se passe pas comme prévu.

La présentation du poulain

Suite aux contractions ressenties par la jument, la poche des eaux se rompt. Une membrane blanche, la membrane amniotique, apparaît alors au niveau de la vulve de la jument. Celle-ci se rompt également laissant échapper le liquide amniotique. Si le poulain n’arrive pas à rompre seul la membrane amniotique, vous pouvez intervenir pour le faire vous-même afin de lui permettre de respirer.

Le poulain est ensuite expulsé, à commencer par ses membres antérieurs puis sa tête. Si le poulain se présente d’une autre manière, s’il semble trop gros, ou si le placenta arrive immédiatement après qu’il soit né, faites appel à un vétérinaire en urgence ! Si une membrane rouge apparait à la place du poulain, vérifiez si des marques blanches en forme d’étoile sont présentes. Si c’est le cas, percez cette étoile au plus vite, tirez le poulain et, là encore, appelez votre vétérinaire en urgence.

Une fois que le poulain a été expulsé et que le cordon ombilical a été rompu, il peut être amené à la tête de sa mère.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Bon à savoir : Entre la perte des eaux et la rupture du cordon ombilical, il se passe environ 20 minutes. Si le poulinage dure plus longtemps, appelez un vétérinaire sans attendre.

L’expulsion du placenta

Le placenta est expulsé dans les deux heures qui suivent la naissance du poulain. Si le placenta n’a pas été expulsé dans ce laps de temps, appelez le vétérinaire au plus vite. Faites de même si le placenta n’a pas été totalement expulsé.

Après la mise bas, vous devez examiner le placenta pour vous assurer qu’il est normal. En l’observant, vous pouvez vous faire une parfaite idée de ce qu’il s’est passé pendant la gestation et des infections auxquelles risque d’être sujet le poulain.

Pour ce faire, placez le placenta en forme de F sur le sol, face rouge et veloutée face à vous. Vérifiez qu’il ne manque pas un morceau du placenta et que son aspect est uniforme. Si le placenta n’est pas entier ou qu’il n’est pas uniforme, vous devez appeler un vétérinaire.

Les soins à réaliser après le poulinage

Surveiller votre jument

Si tout s’est bien passé pendant le poulinage, vous devez simplement donner de l’eau à volonté à votre jument ainsi que du foin. Repaillez le box en quantités suffisantes de sorte qu’il soit propre et confortable. Assurez-vous que le transit reparte de manière normale : les coliques sont fréquentes après un poulinage. Vérifiez également que votre jument ne repousse pas son poulain et qu’elle ne se montre pas agressive vis-à-vis de lui.

Si vous constatez un changement dans l’attitude de votre jument et qu’elle vous semble abattue, prenez sa température. Vous pouvez également appeler votre vétérinaire ! En effet, un poulinage peut entrainer des complications pour votre jument et notamment dans le cas d’une perforation vaginale ou d’une rupture de l’artère utérine par exemple.

Surveiller votre poulain

Après la rupture du cordon ombilical, il est nécessaire de le désinfecter à l’aide d’une solution à base de teinture d’iode. Vous éviterez à votre poulain de développer des pathologies et vous accélèrerez la fermeture de l’ombilic.

Après la naissance, le poulain va chercher à se lever au bout d’une trentaine de minutes de vie. La première tétée doit avoir lieu dans les 6 premières heures de sa vie. Le premier crottin se fait au bout de 8 heures environ et il urine pour la première fois au bout de 12 heures en moyenne. N’hésitez pas à contacter votre vétérinaire pour prendre conseil auprès de lui si votre poulain prend plus de temps pour réaliser l’une ou l’autre de ces étapes.

Sachez d’ailleurs que la première tétée est importante pour le poulain car à la naissance il est dépourvu d’anticorps. C’est le premier lait de la jument qui permet au poulain d’obtenir les anticorps nécessaires pour combattre les pathologies jusqu’au moment où son système immunitaire se développera. Ce premier lait doit absolument être ingéré par le poulain dans les 24 premières heures de sa vie : passé ce délai le poulain ne sera physiologiquement plus capable d’assimiler les anticorps de la jument.

A lire aussi : Comment savoir si une jument est pleine ?

Pensez à vérifier régulièrement les membres du poulain pour vous assurer qu’il n’y a pas de malformation et que la croissance se fait correctement. De même contrôlez ses gencives : si elles sont roses, tout va bien !

Bon à savoir : Ne vous inquiétez pas des diarrhées que peut avoir votre poulain. Au bout d’une petite semaine de vie, elles sont normales ! Le poulain commence à explorer son environnement et à grignoter tout ce qu’il trouve. C’est le changement au niveau de sa flore intestinale qui provoque les diarrhées chez le poulain. S’il est toujours aussi joyeux et vif, vous n’avez aucune inquiétude à avoir.

Finalement, la clé d’un poulinage réussi est d’être présent et attentif. N’hésitez pas à appeler votre vétérinaire au moindre doute.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation