Faire appel à un saddle fitter

Illustration : "Faire appel à un saddle fitter"

Lorsqu’on est cavalier et qu’on achète son cheval, on est généralement empressé d’acquérir tout le matériel nécessaire à l’entretien et au bien-être de son animal. S’il est un équipement qu’il faut pourtant choisir avec beaucoup d’attention, c’est la selle ! En effet, une selle mal adaptée peut entraîner des problèmes de santé pour votre cheval, et des problèmes de comportement au travail. Vous avez besoin d’aide pour acheter la parfaite selle pour votre cheval ? Vous aimeriez vérifier que votre selle actuelle correspond à votre animal ? Il existe une solution : le saddle fitting. Comment et pourquoi faire appel à un saddle fitter ? Explications.

Qu’est-ce qu’un saddle fitter ?

Le saddle fitter est un professionnel du monde équestre dont le rôle est de vérifier si la selle d’un cheval lui correspond, et de l’adapter si nécessaire. Il aide les cavaliers à trouver la selle qui correspondra parfaitement à leur cheval. Pendant longtemps, on a cru qu’une même selle pouvait convenir à tous les chevaux et qu’elle s’adapterait avec le temps. Néanmoins, chaque cheval dispose d’une morphologie qui est propre à lui. De ce fait, une même selle ne peut pas convenir à tous les chevaux, de la même manière qu’un même jean ne peut pas être porté par tout le monde.

Le saddle fitter accompagne le cavalier dans sa quête de la selle idéale en s’assurant qu’elle convienne aussi bien au dos du cheval et à la morphologie du cavalier qu’à la discipline pratiquée. La selle est sélectionnée sur la base de critères prédéfinis tels que la forme de l’arçon, la longueur du siège, le style des panneaux ou encore le budget disponible.

Pour un saddle fitter, l’objectif est d’éviter de potentielles blessures et d’assurer le bien-être du cheval et de son cavalier. Avec une selle adaptée, la position du cavalier peut être améliorée et la progression du couple ne subit plus ni gêne, ni contractions (du moins relatives à la selle).

Pourquoi faire appel à un saddle fitter ?

Un saddle fitter peut intervenir dans plusieurs situations. Il pourra par exemple vous aider à trouver du matériel adapté lors de l’achat d’un équidé ou encore à vérifier si votre selle convient au dos et à la morphologie de votre cheval.

L’intervention d’un saddle fitter est la bienvenue si vous constatez des blessures sur le garrot de votre cheval et au niveau du passage de sangle, mais également si ses performances sous la selle diminuent.

Votre cheval devient rétif au montoir ? Il refuse de se laisser sangler ? Il ne passe plus le dos à l’obstacle et ne performe plus sur le plat ?

Votre cheval semble sujet à certaines douleurs de dos ? Votre selle avait été achetée lorsque votre cheval était jeune et avec la croissance sa morphologie a changé ? Vous ne vous sentez pas à l’aise dans votre selle ? Voici tout autant de raisons qui peuvent vous amener à consulter un saddle fitter.

Le choix d’une selle ne doit pas être réalisé à la va-vite. Il en va de la santé de votre cheval, et de celle de votre porte-monnaie. Grâce à un saddle fitter, vous pouvez vous assurer que votre selle est adaptée à votre animal. Ce dernier pourra ainsi exprimer tout son potentiel. Quant à vous, vous vous éviterez de nombreux frais de santé versés auprès de vétérinaires et d’ostéopathes dans le cas de douleurs de dos.

Le déroulement d’une consultation de saddle fitting

Pour commencer, le saddle fitter prendra des renseignements sur le passé vétérinaire et ostéopathique de votre cheval. Des informations sur votre passif vous seront également demandées. Le saddle fitter prendra ensuite les mesures de votre cheval et de vous-même.

Si vous détenez déjà votre selle, le professionnel la passera au peigne fin pour en contrôler la longueur et vérifier si elle présente des points de compression notamment. Il vérifiera votre manière d’utiliser votre selle afin de mieux appréhender vos habitudes. Le saddle fitter aura ensuite besoin de vous voir à cheval le temps d’une courte séance pour détecter les réactions de votre équidé et votre manière d’interagir avec votre selle.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

A la fin de la consultation, le saddle fitter vous communiquera ses conclusions et procèdera aux ajustements si nécessaire. Il pourra par exemple modifier l’ouverture de l’arcade ou ajouter un amortisseur. Si votre selle ne peut pas être adaptée (si elle est trop longue par exemple), le saddle fitter vous conseillera de changer votre matériel et ce, quelle que soit la marque de votre selle actuelle et son prix d’achat.

Bon à savoir : Une consultation de saddle fitting vous coûtera 70€ en moyenne et prendra entre 1 et 2h de votre temps.

Les conséquences d’une selle mal adaptée

Si vous détenez une selle qui n’est pas adaptée au dos de votre cheval, vous allez au-devant de gros problèmes.

Une selle doit pouvoir répartir le poids du cavalier sur la plus grande surface possible du dos du cheval. Les épaules et le dos du cheval doivent pouvoir fonctionner sans gêne.

Une selle est construite sur la base d’un arçon et d’une arcade qui vont prendre place au niveau du garrot du cheval. Lorsqu’il est mal adapté à sa morphologie, il peut être la source de bien des douleurs pour le cheval qui risque alors de souffrir de contractures musculaires et de blocages ostéopathiques entre autres.

Une selle mal adaptée peut également jouer sur l’équilibre du cavalier qui aura alors du mal à trouver sa place. Résultat ? Une mauvaise selle peut avoir de terribles impacts sur le travail du cheval et être la source de nombreuses tensions.

Comment vérifier qu’une selle est adaptée à son cheval ?

Au moment où vous en faites l’acquisition, une selle peut être parfaitement adaptée à votre cheval. Néanmoins, elle ne le restera pas tout au long de sa vie ! Certes, votre selle était adaptée sur le moment, mais le corps d’un cheval change.

En effet, un cheval est en croissance jusqu’à ses 8 ans en moyenne. Il va également se développer en fonction des saisons, de son régime alimentaire et de son rythme de travail. Il peut prendre du poids ou prendre de la masse musculaire par exemple. Selon votre manière d’entretenir ses pieds, la posture du cheval peut également changer avec le temps.

Pour ces raisons, une selle qui convient à un cheval à l’instant T ne lui conviendra peut être plus quelques semaines plus tard. Il est donc nécessaire de vérifier régulièrement si votre selle correspond toujours à votre cheval, de sorte à pouvoir l’adapter si nécessaire.

Dans l’idéal, il faudrait faire intervenir un saddle fitter tous les 6 mois en moyenne. Néanmoins, entre deux rendez-vous, rien ne vous empêche de vérifier vous-même si votre selle vous semble toujours adaptée à votre cheval.

Pour ce faire, vous pouvez vérifier votre matériel tous les mois à l’aide de ces différents points de contrôle :

A lire aussi : Qu’est-ce que l’ostéopathie pour chevaux ?

  • Le pommeau et le troussequin doivent être au même niveau de sorte que la selle soit équilibrée,
  • L’espace entre le pommeau et le garrot du cheval doit être d’au moins 2 à 3 doigts afin que le garrot soit libre,
  • La colonne vertébrale doit être dégagée : vous devez pouvoir observer la lumière du jour entre le dos de votre cheval et la selle en vous plaçant derrière lui,
  • La selle ne doit pas être trop longue : elle ne doit ni dépasser la dernière côte, ni appuyer sur les épaules du cheval,
  • La locomotion du cheval doit être similaire qu’il soit sellé ou non,
  • Les étriers doivent être parallèles au sol et ne pas pencher d’un côté ou de l’autre.

Pensez à faire ces vérifications régulièrement : il en va de la santé de votre cheval et de la qualité de votre travail.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !