Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Comment donner un médicament à son chat efficacement et en douceur ?

C’est le jour tant redouté, celui du grand M, mon chat est Malade et telle une bonne Mère, je dois lui donner son Médicament Mais je ne suis pas Magicienne ! On dit souvent que soigner un chat c’est avoir « une main de fer dans un gant de velours ». Or on a trop souvent tendance à se préoccuper du geste et de la technique, en oubliant l’essentiel, « le velours », pour que votre chat puisse apprécier cette période de traitement indispensable pour sa bonne santé, sans résistance.

Votre vétérinaire et son équipe vont vous initier

Chaque traitement est raisonné et adapté au profil de votre chat, la médecine féline ayant nettement évolué dans ce domaine. Vous aurez donc à prendre le relai chez vous avec différents traitements qui sont formulés pour satisfaire les goûts des chats, pour limiter la toxicité en cas de léchage ou de surdosage et ajuster les quantités précisément en fonction de leurs poids. Profitez de la consultation pour comprendre les bons gestes, faites couper le bout des griffes par votre vétérinaire pour sécuriser vos manipulations et n’oubliez pas, vous n’êtes pas seul. L’équipe vétérinaire, à votre écoute, pourra vous aider techniquement si le suivi vous paraît difficile.

La qualité de la relation et la coopération commencent très jeune

L’équation d’une magicienne : 80% dépendent de la relation, de la complicité et la confiance que vous accorde votre chat, 20% pour les gestes techniques et les bonnes astuces. Prenez donc votre temps. Levez toute angoisse avant les préparatifs, votre chat ne ressentira pas la pression de l’instant. Faites de l’administration du médicament un geste anodin, inaperçu pour votre chat, sans modifier votre attitude et vos habitudes par des manipulations douces, quotidiennes.

Les techniques, le bon geste

  • Comprimés

Les comprimés spécifiques pour chats sont souvent très petits, de forme allongée, ils glissent avec douceur sur la langue du chat. Il est donc recommandé de ne pas écraser un comprimé pour tenter de le donner en poudre diluée dans de l’eau et ne pas utiliser certaines spécialités humaines inadaptées. N’oublions pas la toxicité pour le chat de l’aspirine, du paracétamol, qui seront à éviter impérativement.

A lire aussi : "L'AVC chez le chat"

Les cachettes idéales : les rillettes fibreuses, les pâtes à fromage, elles sont très appétentes pour votre chat et se mélangent bien dans son pâté ou ses croquettes. D’autres enrobages sont commercialisés et adaptés aux goûts du chat pour y enfouir le comprimé. Aucune raison que votre chat ne les recrache en évitant ainsi de lui imposer une technique forcée de dépôt du comprimé au fond de la langue, même avec quelques caresses sous le cou pour « faire passer la pilule ».

  • Solution buvable

Les présentations liquides se glissent soit par la commissure des lèvres de votre chat en appuyant doucement sur le dispositif pour lui laisser le temps de la déglutition, soit sur le bout des doigts, pour les chatons, qui peuvent le lécher lorsque le produit n’est pas amer.

Pour certains chats d’extérieurs qui évitent le contact physique, vous pouvez également placer la cage de transport ouverte dans un coin de la maison, éloignée des mouvements et des bruits ; en faire ainsi le poste principal du repas quotidien de votre chat. Et pourquoi pas en hauteur pour les plus agiles ! Vous pourrez alors déposer les comprimés enrobés dans la gamelle avec son repas sans crainte et si besoin, fermer la porte en douceur pour l’emmener chez votre vétérinaire qui complétera son traitement.

  • Crème en application locale, dans l’oreille ou gouttes dans les yeux :

Enveloppez délicatement votre chat dans une serviette douillette sur vos genoux, où il peut se cacher et s’y blottir, technique idéale pour un soin d’oreille ou d’une plaie, tout en prodiguant caresses, chaleur et récompenses (friandises). Les gouttes oculaires se déposent délicatement sur le bord externe de l’œil en lui penchant la tête de l’autre côté, elles coulent par gravité dans son œil. N’hésitez pas à attendre entre chaque soin en laissant à votre chat un peu de répit.

Bien donner un médicament à son chat participe à sa longévité

La bonne santé et le bien-être de votre chat passe nécessairement par des soins et des traitements tout au long de sa vie. La médicalisation c’est un gain de 2 ans d’âge moyen pour les chats, ces 15 dernières années. L’observance d’un traitement est donc essentielle. Les traitements préventifs dès son plus jeune âge sont d’excellents exercices, vermifuge, anti-puces ou anti-tiques, lotion d’oreille, hygiène de la peau…pour vous faire la main et faire de ce moment, un instant de complicité et de tendresse avec votre compagnon.

A propos de l'auteur :

57 partages

2 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 12/05/19

    J'écrase ou je dilue dans un aliment qu'elle adore et le tour est joué!!

     Répondre  Signaler


  • Nath70 a écrit : 16/06/19

    Mon sacré de Birmanie a un caractère de cochon, même si c’est un amour par ailleurs... le soin (même le brossage) c’est un combat !!!! Même les vétos sont en galère.
    Le Maine coon en revanche, c’est que du bonheur. Soins vétérinaires, brossage... il accepte tout... du moment que ça ne dure pas des heures.

     Répondre  Signaler