Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Protéger son chat du froid

L’hiver arrive et vous vous inquiétez de la santé de votre chat en cas de coup de froid. Une fenêtre ouverte, un courant d’air, ou alors votre chat qui s’extirpe de votre domicile pour goûter à la fraîcheur hivernale… Découvrez comment offrir un hiver au chaud à votre chat.

Rassurez-vous, votre chat est bien plus résistant que vous au froid. Déjà en raison d’une température corporelle d’un bon degré supérieur à l’humain (38,5°C), mais aussi en raison de réflexes propices à se réchauffer les pattes et le pelage dès que le froid se fait sentir, d’autant plus qu’il bénéficie d’un sous-poil plutôt épais.

La résistance au froid dépend du mode de vie

Il va sans dire que si votre chat est habitué à rester entre les 4 murs de votre domicile, sa résistance aux changements de température sera moindre. A la base, un chat n’apprécie pas trop de passer du chaud au froid en un instant. Il est d’ailleurs recommandé, si vous lui faites prendre un bain, de bien le sécher avec une serviette et de le laisser dans la pièce chauffée avant toute sortie.

En revanche, si votre chat est habitué à batifoler dans la nature qu’il vente, pleuve ou neige, n’ayez crainte. Facilitez-lui simplement son retour à l’intérieur.

Nettoyez les coussinets

Le froid et la neige peuvent avoir des effets néfastes sur les coussinets de votre chat, particulièrement sensibles. Prenez donc une serviette et essuyez les pattes de votre chat. Au besoin, passez-les sous de l’eau tiède.

Aménagement du couchage

Bien que votre chat n’aime habituellement pas le changement, il ne sera pas contre un couchage plus près d’une source de chaleur, notamment en cas de froid extrême. Vous pouvez également rajouter une couette en plus.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Changer l’alimentation ?

Si votre chat ne sort pas davantage l’hiver que dans les autres périodes, vous n’avez pas besoin de modifier son régime alimentaire.

En revanche, si votre chat est amené à aller à l’extérieur, alors il lui faudra davantage de protéines. Augmenter donc très légèrement la ration journalière. Vous pouvez également lui ajouter d’autres aliments comme du poisson.

Votre chat doit boire

Pour faire face au froid, mais aussi à la chaleur produite par les radiateurs de votre domicile, vous veillerez à ce que votre chat ne soit pas déshydrater.

Si votre chat se nourrit et boit à l’extérieur, veillez à ce que sa gamelle ne soit pas gelée.

Quelques précautions à prendre l’hiver

Votre chat vient de sortir et rentre mouillé par la neige ou la pluie :

  • Vous devez le sécher rapidement pour lui éviter de prendre froid.
  • Vous devez ensuite l’amener vers une source de chaleur.

Si par mégarde votre chat contracte un rhume ou de petites enflures caractéristiques des lésions au niveau des coussinets ou de la queue, consultez immédiatement votre vétérinaire.

A lire aussi : "Protéger son chat de la chaleur"

Un coup de froid ?

Si votre chat tousse, c’est qu’il a sûrement attrapé froid. Un simple rhume ? Pour le savoir, consultez votre vétérinaire. Il sera le mieux à même de définir la maladie de votre chat.

Par ailleurs, en amont de la période hivernale, n’hésitez pas à effectuer un contrôle de routine chez votre vétérinaire. Il vous dira ainsi si votre chat est apte à passer l’hiver sans souci, et s’il est recommandé de le sortir lors de froid extrême.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !