Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Un policier sauve puis adopte un chat qui devient rapidement la mascotte du commissariat

Publié le 22/11/2018 à 10h38

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Un policier sauve puis adopte un chat qui devient rapidement la mascotte du commissariat" © Andy Simmons

Triste après le décès d'un chaton qu'il avait sauvé et adopté, un policier américain n'a pas hésité à proposer son aide quand il a appris qu'un chat cherchait une famille.

L'officier Andy Simmons fait partie de la police de Hillsborough, en Caroline du Nord. Il y a quelques mois, il avait sauvé un jeune chat qui s'était retrouvé pris au piège dans le compartiment de roue d'un véhicule, comme le rapporte The Dodo. Il l'avait ensuite adopté et prénommé Monty Sprinkles. Hélas, la santé du chaton était déjà très fragile et il a fini par rendre l'âme peu après. Attristé par cette perte, Andy Simmons a fait incinérer sa dépouille et gardé ses cendres dans son bureau au poste de police.

Récemment, le policier a appris, via l'un des collègues de son épouse, qu'une femme avait publié un post sur Facebook à propos de 3 chatons qu'elle cherchait à placer. Elle ne pouvait pas s'en occuper et voulait s'assurer de leur trouver des familles attentionnées. La première personne à répondre à son appel avait l'intention d'en faire des cibles vivantes pour entraîner ses chiens de combat.

A lire aussi : "Combattre les poux chez le chat"

Refus catégorique, bien évidemment, de la part de la dame. Heureusement, d'autres internautes bien moins cruels se sont manifestés, dont Andy Simmons, donc. Avec l'aide d'autres policiers, il a réussi à trouver des familles pour 2 des chatons. Il a finalement décidé d'adopter le 3e, une femelle à laquelle il a donné le nom de Mercy.

Cette dernière l'a aidé à aller de l'avant après la disparition de Monty. Elle a commencé à le suivre partout à la maison, "à la manière d'un chien de berger", comme il le confie à The Dodo.

Par la suite, son nouveau papa a commencé à l'emmener à son travail, au poste de police.

Au départ, ses collègues étaient quelque peu sceptiques quant à la présence d'un animal au commissariat, mais Mercy a su se faire accepter, et même se montrer indispensable.

Les policiers n'ont pas mis longtemps à tolérer, puis à apprécier les acrobaties de la jeune chatte, qui allait même jusqu'à se poser sur leurs épaules ou leur tête.

Mercy est désormais un membre à part entière du poste de police de Hillsborough.

0 partage

Tout comme Jeannne B. de Lille qui a souhaité protéger Mady, son Abyssin maintenant âgé de 2 ans, souscrivez à une assurance pour votre chat adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chat, faites comme Jeanne, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !