Combien coûte un hamster et où l’acheter ?

Adorable boule de poils, votre futur hamster devrait sans aucun doute vous combler de bonheur. Cependant, vous devez savoir, en premier, où l’acheter. Certains endroits valent mieux que d’autres. Qui plus est, certains proposent des prix plus attractifs, même si les principales dépenses pour votre rongeur ne s’effectuent pas à l’adoption. En effet, il vous en coûtera tout au long de sa vie. Combien ? Pourquoi ? Comment ? Toutes nos réponses se trouvent ci-dessous.

Illustration : "Combien coûte un hamster et où l’acheter ?"

Comme de nombreux animaux, votre hamster ne vous coûtera pas très cher à l’achat, en comparaison avec ce que vous pourriez dépenser chaque mois de sa vie. Il est nécessaire d’avoir les reins solides, ou du moins un budget réaliste à consacrer mensuellement à votre animal de compagnie. Cela vaut autant pour son bonheur, son bien-être que ses besoins vitaux.

Le coût à l’achat

Le prix à l’achat d’un hamster dépend de plusieurs facteurs : de son espèce, de son âge, de son origine et aussi et surtout du lieu dans lequel vous l’adoptez. Ainsi, veuillez savoir qu’une animalerie aura tendance à tirer les prix vers le haut, alors que la qualité laisse souvent à désirer.

À l’inverse, un éleveur aura tendance à vous vendre un hamster au juste prix, qui plus est en bonne santé. Après, tout dépend de sa condition et sa race. Ainsi, le hamster Campbell reste le plus cher, en compagnie de l’Agora. Comptez en moyenne entre 15 et 20 €.

Partez de 5 et allez jusqu’à une dizaine d'euros pour les autres hamsters. Le Syrien, ou Doré, est le plus abordable sur le marché.

Le prix d’un hamster ne veut en aucun cas signifier que ce dernier sera plus à même de devenir un excellent animal de compagnie.

Le coût des accessoires

Si un hamster ne coûte pas vraiment cher à l’achat, vous devrez dépenser de l'argent bien avant de l’avoir dans votre foyer. Aussi, les accessoires indispensables à son bien-être peuvent représenter un petit trou dans vos dépenses. Mieux vaut y être préparé.

Dans un premier temps, vous devrez acheter une cage ou un terrarium. Tout dépend du type d’habitat que vous souhaitez. Une cage neuve et de qualité peut vite atteindre le prix de 100 €, voire plus.

À côté, ne négligez aucunement les accessoires permettant à votre rongeur de se nourrir et de s’hydrater. Ainsi, une gamelle (5-10 €), un biberon (5 €) ou un abreuvoir (5 €) seront incontournables et devront obligatoirement faire partie du décor. Un décor dans lequel s’inscrit une maisonnette (5-15 €) pour que votre hamster se sente comme chez lui, ainsi que la traditionnelle roue pleine (10-20 €).

Par ailleurs, d’autres accessoires sont essentiels, comme différentes branches de noisetier, de la terre à bain, des tuyaux pour le distraire et un hamac. Vous rajouterez donc entre 20 et 30 € au total.

Pour tous ces accessoires, comptez dans les 150 à 200 € avant l’achat même du hamster.

Vous ne devez également pas oublier la litière, qui devra être en chanvre, lin ou maïs, voire cellulose. Elles sont plus chères, mais de meilleure qualité. Ainsi, comptez environ 40 à 50 litres à chaque changement, soit environ une dizaine d’euros par mois à sortir de votre poche.

Enfin, il y a les frais liés à l’alimentation. Un hamster mange environ une quinzaine de grammes de granulés par jour. Cela représente environ 450 grammes par mois. Cela devrait vous coûter entre 2 et 5 € par mois de granulés. Souvent les paquets tournent à 5 € le kilo.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

À cela, vous n’oublierez pas des protéines animales comme des crevettes séchées, des crickets vivants ou séchés, des sauterelles ou des grillons. Vous pourrez y ajouter quelques fruits et légumes épépinés. En tout, une vingtaine d’euros par mois seront nécessaires pour le bien-être alimentaire de votre protégé. Ne le privez de rien.

Les frais médicaux

Les frais vétérinaires sont impossibles à déterminer à l’avance. Cependant, vous devez traditionnellement faire une visite annuelle, au moins pour vérifier l’état de santé de votre hamster. Le coût d’une visite dépend de la clinique et du professionnel consulté. Généralement, cela tourne autour de 30 et 50 €.

Mais il vous faudra peut-être faire castrer ou stériliser votre hamster mâle/femelle. Près d'une centaine d’euros dans le premier cas, jusqu'à 150 € dans le second. Ce sont des dépenses à prendre en considération, comme lorsque votre rongeur souffre d’une pathologie nécessitant une opération chirurgicale d’envergure. Dans ce cas, le chèque peut atteindre quelques centaines d’euros. Ayez toujours un peu d’argent de côté dans le budget consacré à votre animal pour appréhender ces dépenses imprévues.

Les extras

Votre hamster aime se balader hors de sa cage quand cela est possible. Comme de nombreux rongeurs, il ne sera pas rare qu’il tente de grignoter ce qu’il trouve sur son passage. Ainsi, vos meubles, draps pourraient en prendre un coup si vous ne prenez pas suffisamment de précautions. Indirectement, vous devrez les changer à cause de lui.

Le lieu d’achat

L’adoption de votre hamster peut se faire dans différents endroits. Cependant, certains sont plus fréquentables que d’autres, notamment car les vendeurs y sont plus professionnels et attentifs.

  • Un éleveur professionnel

Nous vous conseillons de passer par un éleveur professionnel. Souvent, sauf quelques charlatans comme dans tous les métiers, ils savent ce qu’ils font et ce qu’ils disent. Leurs bébés hamsters sont élevés dans d’excellentes conditions et un environnement propice à leur développement. Leur relation avec les humains est souvent excellente, puisque l’éleveur n’hésite pas à les prendre et à les manipuler pour les apprivoiser.

Qui plus est, l’éleveur pratique un prix honnête. Néanmoins, veillez toujours à vérifier l’endroit où vit votre futur protégé. Vous n’êtes pas à l’abri d’une mauvaise surprise.

  • Un particulier

Vous pouvez également acheter votre hamster chez un particulier, qui n’est pas moins passionné qu’un professionnel. Simplement, il a peut-être dû faire face à une gestation imprévue et il ne sait pas quoi faire de ses bébés.

Cependant, n’achetez jamais en ligne sans avoir vu votre futur hamster au préalable. Tâchez de vérifier ses antécédents, ses maladies génétiques potentielles, voire ses tares. Après l’achat, il sera trop tard.

  • En animalerie

Les animaleries sont souvent peu scrupuleuses envers les animaux qu’elles détiennent. Les salariés ne sont souvent pas spécialistes des NAC et ont tendance à négliger leur bonheur, ainsi que leur bien-être. Surtout, les hamsters, comme d’autres animaux, sont placés dans des cages pas souvent nettoyés. Ils sont à plusieurs, sans distinction entre mâles et femelles. Il n’est pas rare d’avoir des portées consanguines, ce qui fait du tort à l’espèce et engendre des pathologies héréditaires.

Une animalerie sérieuse est visible assez facilement. Posez toutes les questions qui vous passent par la tête et observez attentivement l'environnement dans lequel évoluent les animaux.

A lire aussi : Adopter un hamster

  • En refuge

Certains hamsters sont abandonnés par leur propriétaire pour diverses raisons... Ils se retrouvent alors en refuge, où ils sont chouchoutés par les bénévoles et salariés qui n’ont d’yeux que pour eux.

Ils tâchent de leur réapprendre à vivre en compagnie des humains, notamment pour les rongeurs qui ont été négligés. Vous pouvez passer par ces structures, où vous trouverez votre bonheur à moindre coût.

En résumé

En comptant le prix du rongeur et tous les à-côtés (cage, jouets, accessoires, alimentation, frais d'une première consultation vétérinaire, etc.), prévoyez au moins 200 €.

L’adoption d’un hamster a forcément un coût. Pas simplement à l’achat, qui ne représente qu’une infime partie des dépenses à faire pour lui. Surtout, vous devrez anticiper son arrivée avec l’achat d’une cage et des accessoires qui vont avec. Par la suite, les frais quotidiens sont présents, comme l’achat de la litière ou de la nourriture, sans oublier un impondérable : les frais de santé.

Par ailleurs, achetez le plus souvent votre hamster dans une structure sérieuse, c’est-à-dire en passant par un éleveur professionnel ou un refuge.

8 commentaires