Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Combien coûte une Gerbille et où l’acheter ?

La Gerbille n’est pas le rongeur qui coûte le plus cher. Surtout à l’achat, où vous dépasserez rarement la dizaine d’euros. En revanche, il convient d’anticiper ces 3 années de vie en moyenne, en lui donnant tout le confort qu’elle mérite. En outre, acheter une gerbille se prépare. Vous devrez l’adopter dans un endroit propice et idéal car il en existe à fuir comme la peste.

Si une gerbille était seule dans sa cage, son train de vie ne vous empêcherez aucunement de vous faire plaisir. Mais une gerbille, comme de nombreux rongeurs, préfère être en compagne d’autres congénères. Il s’agit d’un animal grégaire qui apprécie la compagnie d’un semblable du même sexe. Au risque de s’ennuyer fermement. Les prix donnés ci-dessous à titre indicatif devront donc être multipliés par 2 dans le cas où vous avez l’intention d’adopter non pas une, mais 2 gerbilles.

Coût à l’achat

Détrompez-vous, le prix sec d’une gerbille n’est pas excessif. Néanmoins, il ne représente qu’une infirme partie de ce qu’elle va vous coûter tout au long de sa vie. En fonction de sa provenance et de sa race, une gerbille vous coûtera en moyenne 10 à 15 euros, rarement plus, parfois moins. Ainsi, le prix dans un refuge sera souvent revu à la baisse, notamment si votre futur protégé à un certain âge. Les éleveurs professionnels et les particuliers exercent la plupart du temps un prix correct, au contraire d’animaleries qui ont tendance à tirer les prix vers le haut, alors que la qualité est proscrite.

Cependant, il est important d’acheter tout un tas d’éléments qui serviront votre gerbille avant son adoption en elle-même. Car il n’est pas question de faire venir votre nouveau rongeur chez vous sans un minimum y être préparé.

Les accessoires

Votre gerbille n’aura pas besoin d’une cage extrêmement grande. Bien évidemment, le nombre d’animaux que vous détenez sera proportionnel à la taille de la cage. Comptez en moyenne une cinquantaine d’euros. Certaines sont plus chères que d’autres notamment en raison de leur matière ou de leur solidité. D’autres, d’occasions, peuvent très bien faire l’affaire.

Ensuite, il vous faudra acheter les accessoires de base de votre rongeur. A savoir une gamelle de nourriture, où vous disposerez ses granulés, mais également un biberon ou un abreuvoir, tout dépend de ce que vous préférez. A chaque fois, comptez 5€ en moyenne. Prix qui peut doubler en fonction de la matière de ces éléments.

Vous n’oublierez pas les jouets comme une roue pleine (10€) ainsi qu’une habitation (jusqu’à 20€) ou encore des tunnels (10-15€).

Il y aura également la nourriture à ne pas oublier entre les granulés, le foin, les herbes et les friandises. Une gerbille vous coûtera une dizaine d’euros par mois.

Enfin, pensez à la litière sur laquelle reposera votre rongeur. Même si ces matières sont plus chères (rien d’extravagant), optez pour le chanvre, le lin ou la cellulose. C’est toujours mieux que les copeaux de bois, qui entraîneront des soucis de santé et des frais médicaux plus élevés

Les frais médicaux

Il s’agit du poste de dépenses imprévisibles. Il est difficile de savoir combien votre gerbille vous coûtera par mois et surtout par année. Partez sur une trentaine d’euros au minimum par an. Car c’est le coût simple d’une consultation de routine, qu’il convient de faire au moins une fois par an.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

A cela, vous ajouterez peut-être une stérilisation (150€) ou une castration (80-100€) chez le sujet jeune. Un traitement médicamenteux pourrait faire grimper la facture à une dizaine d’euros. Comptez une à plusieurs centaines d’euros pour une opération chirurgicale. Résultat d’une tumeur ou d’un abcès par exemple.

Le lieu d’achat

La qualité de votre gerbille dépendra essentiellement du lieu d’adoption. Certains sont plus recommandés que d’autres, car ils assurent un meilleur suivi avant de vous la remettre entre les mains.

  • Chez un éleveur professionnel

Il n’en existe pas une masse pour la gerbille. Alors, ceux qui en font leur métier sont assurément des passionnés. Ils ont à cœur de transmettre leur savoir et de le faire perdurer. La gerbille y est souvent bien traitée dès sa naissance. Elle est au contact de l’éleveur, et donc de l’humain. Elle est bien détenue dans des conditions impeccables. Avant tout achat, déplacez-vous, discutez avec l’éleveur en question et posez toutes les questions qui vous taraudent. En plus de lui acheter une gerbille, vous en apprendrez bien plus en dialoguant avec lui.

  • Un particulier

Là encore, votre future gerbille aura eu un contact avec un humain avant d’entrer en relation avec vous. C’est un gage de socialisation avancée. Néanmoins, la qualité de détention n’est pas certaine. Vous devez vous déplacer pour vérifier son environnement, la propreté de sa cage. Ayez connaissance de ses origines, de ses parents, de son passé. De nombreux particuliers jonchent le monde d’Internet. L’adoption y est simplifiée, mais n’achetez jamais en un seul clic.

  • En animalerie

L’animalerie est le lieu à fuir par excellence. Les soigneurs n’ont souvent pas le temps nécessaire à se consacrer à ces petits rongeurs. Ils sont mis dans la même cage, se reproduisant entre eux et favorisant la consanguinité. Les tares génétiques et maladies héréditaires sont légion en animalerie. Ainsi, vous adopterez souvent une gerbille plus chère que la normale et en moins bonne santé. Oubliez.

A lire aussi : "Préparer l'arrivée d'une gerbille à la maison"

  • En refuge

C’est l’occasion de donner une seconde chance à un rongeur délaissé par sa famille d’origine pour de multiples raisons. Cette gerbille aura été soignée par les bénévoles du refuge. Elle aura pu reprendre une vie normale dans l’attente qu’on vienne la chercher.

En résumé

La gerbille peut vite vous coûter plusieurs centaines d’euros par mois, sans évoquer les frais médicaux, qui peuvent aller du simple au quintuple. Ce n’est pas l’animal le plus cher sur le marché. Surtout, les principales dépenses sont à effectuer avant l’adoption. Accessoires, nourritures et cages sont à anticiper. Ensuite, vous devrez vous tourner vers le lieu le plus propice pour adopter votre animal. Certains sont plus fréquentables que d’autres, notamment car ils respectent le début de vie de votre futur rongeur.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !