Comment apprivoiser une gerbille ?

Illustration : "Comment apprivoiser une gerbille ?"

La patience est le maître-mot de l’apprivoisement de votre gerbille. Au-delà de ce trait de caractère indispensable, vous devez faire preuve de méthodologie. Plusieurs étapes doivent être respectées. Nous vous donnons les clés pour un apprivoisement sans accroc et avec la récompense d’une magnifique entente à l’arrivée.

Comprendre votre gerbille

Il s’agit d’un rongeur diurne. A ce titre, vous ne devrez pas la déranger durant une bonne partie de la journée, où elle aime se reposer. La contrarier dans sa cage aux mauvaises heures conduirait à dégrader vos relations. Ainsi, vous vous attacherez à l’observer la journée et à tenter de l’apprivoiser tôt le matin et surtout le soir.

D’autres moments de la journée ne sont pas propices à l’embêter, notamment lorsqu’elle se gratte, se nettoie ou lorsqu’elle mange.

D’une manière générale, votre gerbille est curieuse, inoffensive, sociale, très intelligente. Elle préfère la vie en communauté plutôt qu’être seule dans une cage.

Votre gerbille creusera beaucoup à l’intérieur de sa cage. C’est un comportement naturel. Par ailleurs, elle se hisse aussi peut-être sur ses pattes et se tient alors debout. Elle est simplement aux aguets. Elle peut se tenir dans cette position pour réclamer aussi une friandise.

Les étapes de l’apprivoisement

  • La découverte

Lors de son adoption, votre gerbille découvre un nouvel environnement, une atmosphère jusqu’ici inconnue. Elle doit prendre le temps de s’y faire, de découvrir les moindres recoins de sa cage, de regarder à l’extérieur.

De fait, lorsque vous déposez votre gerbille pour la première fois à l’intérieur de son habitat, laissez là tranquille quelques jours. Elle prendra ses habitudes, commencera à creuser, à se balader dans les tuyaux, à faire quelques tours de roue et bien évidemment, à manger et à dormir.

  • L’approche

Après 48 à 72h, vous pouvez vous installer en début de soirée à côté de sa cage. Vous lui parlez calmement, l’appelez par son nom. Elle s’habituera ainsi à votre présence à ses côtés et au son de votre voix.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

  • La main dans la cage

Trempez votre main dans sa litière puis laissez là tendue dans la cage. Vous pouvez y ajouter un peu de graines dans le creux. Votre gerbille viendra la renifler, s’imprègnera de son odeur. Elle vous mordillera peut-être par inadvertance. Il n’y a aucune méchanceté. Répétez ce geste plusieurs jours durant.

A force, vous gagnez sa confiance. Elle posera peut-être une patte pour venir se saisir d’une graine, puis 2, puis s’y installera entièrement. A ce moment, vous pouvez essayer de la sortir doucement de sa cage.

Important : si elle effectue un mouvement de recul, vous devez la laisser partir. Ne la forcez pas à rester dans votre main. Elle n’est pas encore prête.

  • La sortir de sa cage

La confiance s’est installée. A chaque fois que vous mettez votre main dans sa cage, votre gerbille vient s’y nicher confortablement. Pour la sortir de son habitat, faites-le avec délicatesse. N’essayez pas de la mettre sur votre épaule, où elle pourrait prendre peur et tomber de haut. Amenez-la doucement vers une surface où vous pourrez vous asseoir et la laissez à vos côtés. Un canapé par exemple. Elle évoluera dessus et viendra sur vos vêtements, dans votre main, à sa guise.

Si l’apprivoisement n’a pas marché ?

Il suffit d’une confiance rompue pour tout recommencer à zéro, avec plus de difficulté qu’au départ. En réalité, vous devez remettre en question votre façon d’aborder votre gerbille. Vous faites peut-être preuve de maladresse, de brutalité. Encore une fois, le maître mot est la patience.

A lire aussi : Le langage corporel de la Gerbille

En résumé

L’apprivoisement de votre gerbille est normalement une formalité. C’est un rongeur très gentil, curieux, attentionné, vif et intelligent. Il apprécie par-dessus tout la compagnie de ses congénères et la vôtre une fois la confiance établie.

Vous devez vous montrer patient, organisé, prudent et délicat. Ces 4 mots vous éviteront de rater l’apprivoisement et de devoir tout recommencer à zéro.

0 partage

3 commentaires

Articles en relation