Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les soins vétérinaires chez la gerbille

Illustration : "Les soins vétérinaires chez la gerbille"

Rongeur très petit par excellence, votre gerbille doit être manipulée avec précaution et délicatesse. Il est nécessaire de savoir comment l’ausculter afin de ne pas lui faire mal. Ainsi, ces actes ne peuvent être réalisés qu’avec beaucoup de maîtrise et une bonne connaissance de votre animal, mais aussi et surtout par votre vétérinaire rompu aux joutes de ces animaux.

Le choix du vétérinaire (spécialiste NAC)

Choisir votre vétérinaire est la base lorsque vous adoptez une gerbille. Outre le fait qu’un vétérinaire vient soigner votre animal, il s’agit surtout d’un intermédiaire indispensable dans votre relation à votre gerbille. En effet, un vétérinaire est incontournable. Au-delà des soins apportés, il vous conseillera et vous montrera les gestes qui peuvent sauver, ou qui sont quotidiennement utiles dans votre approche de ce rongeur délicat et assez peureux.

De notre côté, nous vous conseillons d’opter pour un vétérinaire NAC. Il s’agit d’un professionnel diplômé par l'European College of Zoological Medicine. Auparavant, il a suivi une formation UNISVET reconnue partout dans le monde. C’est un gage de sérieux et de qualité que de s’appuyer sur un vétérinaire spécialisé.

Attention, nous n’avons rien contre les vétérinaires généralistes, tout aussi bons dans leur travail. Néanmoins, le manque d’approfondissement de certains domaines dans leur cursus, comme des NAC, peut être synonyme de problèmes ou du moins de tergiversation. Afin qu’une prise en charge soit la meilleure, votre vétérinaire devra allier rapidité dans son diagnostic à efficacité dans son traitement.

La préparation de la visite chez le vétérinaire

Votre gerbille doit être détendue et non stressée avant de se rendre chez votre vétérinaire. C’est également le cas à tout moment de la journée. Ainsi, voyager peut être anxieux pour votre animal. Il convient de la rassurer, de la câliner et de lui préparer un sac de transport adapté. Il devra contenir tout ce qu’elle a l’habitude de croiser dans sa cage. N’hésitez pas à y déposer un peu de son odeur.

Les soins courants

Avant tout soin, il est nécessaire de comprendre comment manipuler votre gerbille. Vous devez placer votre index et votre majeur de chaque côté de son cou. Vos doigts doivent se trouver sous les oreilles et au-dessus des omoplates. Il s’agit de l’unique position adéquate pour pouvoir manipuler en toute sécurité votre animal. Ne serrez pas trop fort. Par la suite, vous pouvez soulever votre gerbille, mais pas trop haut pour des raisons évidentes de sécurité. Si vous devez lui faire ingérer un liquide, retournez-la délicatement à l’horizontale afin de ne pas la faire paniquer. Ces gestes devraient vous être montrés par votre vétérinaire. Demandez-lui.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Pour le reste, les soins de base sont assez classiques. Votre vétérinaire (vous aussi) vérifiera son pelage. Il ne doit jamais être souillé, mais au contraire être sec, uniforme, sans la moindre zone dépilée. Par la suite, vous vous occuperez de ses griffes qui doivent toujours être de bonne longueur. Assurez-vous que votre gerbille puisse suffisamment creuser dans sa cage, afin de se tailler elle-même ses griffes.

Ses dents sont à surveiller constamment. Même si les cas de malocclusions sont rares, ils ne sont pas impossibles. Les dents poussent continuellement. Enfin, vous penserez à observer l’état de ses yeux, qui ne doivent pas couler, mais aussi de ses oreilles.

Les examens complémentaires

Votre gerbille peut vivre 3 à 4 ans dans le meilleur des cas, et en bonne santé. Pendant sa vie, elle viendra voir occasionnellement son vétérinaire, si tout se passe pour le mieux. Néanmoins, il peut arriver qu’une maladie inopinée se déclare. Elle peut être plus ou moins grave et nécessiter un traitement particulier.

Ainsi, vous pourrez avoir besoin d’un antiparasitaire dans le cas où des puces, poux ou acariens viennent contrarier son quotidien. Dans les cas les plus graves, comme l’apparition d’un abcès ou d’une tumeur, des analyses plus poussées auront lieu. Il n’est pas impossible que votre vétérinaire ait recours à l’imagerie médicale ou à une échographie pour percevoir plus en profondeur sa pathologie. De fait, cela peut engendrer une intervention chirurgicale, qui n’est pas un geste anodin. Compte tenu de la fragilité de votre rongeur, cela peut lui coûter la vie.

Les visites de contrôle

La visite de contrôle n’est pas nécessaire, sauf la première, afin d’éventuellement faire stériliser votre gerbille. Pour le reste, votre vétérinaire peut être consulté uniquement en cas d’urgence. Néanmoins, au moindre doute quant à l’état de santé de votre rongeur, nous vous conseillons de consulter. Mieux vaut prévenir que guérir. Par ailleurs, votre gerbille n’a besoin d’aucun vaccin.

A lire aussi : "Soins et hygiène à apporter à sa gerbille"

Le coût

Il y a le coût d’une visite traditionnelle, qui évolue en fonction de votre vétérinaire et de la structure qui vous accueille. Comptez entre 30 et 50€. Ce prix peut augmenter en cas d’intervention particulière, comme d’une stérilisation (130-150€) ou d’une castration (80-100€). Bien évidemment, chaque traitement demande un surplus de dépense. Des dépenses qui peuvent exploser en cas d’intervention chirurgicale. Cela peut aller jusqu’à plusieurs centaines d’euros. Dans la grande majorité des cas, heureusement, votre gerbille ne sera pas un gouffre financier.

En résumé

Votre gerbille est un animal aussi fragile physiquement que solide au niveau de sa santé. Des soins courants doivent cependant être apportés. Vous vérifierez ses griffes, ses dents, son pelage, ses yeux et ses oreilles régulièrement. Votre vétérinaire vous montrera comment manipuler votre rongeur afin de ne lui faire aucun mal. Votre professionnel de santé devra être formé à ces gestes. Choisissez donc un spécialiste NAC. Car tous les généralistes n’ont pas les connaissances suffisantes pour les gerbilles.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation