Adopter un chinchilla

Illustration : "Adopter un chinchilla "

Connaissez-vous le chinchilla, un adorable petit rongeur aux allures de peluche vivante ? Depuis une dizaine d'années, le chinchilla séduit les foyers français. Considéré comme un NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie), ce petit compagnon à poils peut s'avérer être un véritable ami. Pour autant, n'adoptez pas un chinchilla sans connaître les spécificités liées à cet animal. On fait tout de suite le point ensemble sur le chinchilla et ses besoins...

Qui est le chinchilla ?

Originaire de la Cordillère des Andes, le chinchilla est un rongeur de la famille des Chinchillidés. Connu pour son superbe pelage gris bleuté, le chinchilla a longtemps été élevé pour sa viande ou sa fourrure. Autrefois, cette dernière était d'ailleurs un véritable signe de richesse porté par les hautes classes sociales. C'est seulement depuis une dizaine d'années que ce petit animal est devenu l'un des animaux de compagnie favoris des Occidentaux.

Plus précisément, le chinchilla domestique est le résultat d'un croisement entre le chinchilla Lanigera et le chinchilla Brevicaudate. Mesurant près de 30 centimètres sans la queue pour environ 800 grammes, ce petit animal peut aujourd'hui revêtir différentes couleurs, selon les espèces. Vous ne pourrez que tomber amoureux de ses grands yeux ronds aux airs innocents, comme de la douceur et de la légèreté de son pelage.

Le chinchilla est-il un animal adapté aux enfants ?

Bien qu'il ressemble à une peluche vivante, le chinchilla n'apprécie pas beaucoup les caresses à outrance. De nature plutôt indépendante, il ne se montre pas particulièrement affectueux. Au contraire, son caractère craintif fait de lui un animal relativement difficile à apprivoiser. S'il se sent en danger, le chinchilla peut même mordre. Il faut beaucoup de patience et de douceur pour lui enseigner la vie de famille.

Les enfants risqueraient donc d'être déçus par l'adoption d'un chinchilla. Plus encore, ils pourraient perturber la tranquillité du petit animal. Il est préférable d'éviter de mettre un chinchilla en présence d'un enfant en bas âge. Le chinchilla est un animal de compagnie plutôt adapté aux adultes et aux adolescents, à partir de 14 ans. Si vous souhaitez adopter un animal adapté aux enfants, il vaut mieux opter pour un cochon d'Inde par exemple !

Adoption d'un chinchilla : un engagement à long terme

Beaucoup de rongeurs ont une courte espérance de vie. Ce n'est pas le cas du chinchilla. Il peut vivre facilement jusqu'à 10 ans ! Certains rares chinchillas atteignent même les 20 ans. L'adoption d'un chinchilla est donc un engagement à long terme.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Avant d'adopter un chinchilla, demandez-vous si vous serez capable de l'assumer toutes ses années. N'oubliez pas qu'un animal est un être sensible et conscient. Vous êtes pleinement responsable de son bien-être. Il ne faut donc surtout pas faire un choix irréfléchi !

Préparer l'arrivée de son chinchilla

Le choix de la cage

Pour son bien-être, le chinchilla doit disposer d'une cage spacieuse. Au minimum, cette dernière devra faire au minimum 1 mètre de longueur pour 50 centimètres de largeur. Pour autant, n'hésitez pas à dépasser ces mesures si vous en avez la possibilité. Plus la cage de votre chinchilla sera grande, et plus l'animal pourra s'épanouir. Curieux, le chinchilla aime exploiter les moindres recoins de son environnement.

Le chinchilla apprécie de pouvoir grimper partout. Vous pouvez donc tout à fait opter pour une cage à plusieurs étages. Cela permettra à votre animal de faire un peu d'exercice au quotidien ! N'hésitez pas également à agrémenter son habitat de nombreux accessoires amusants.

Attention, le chinchilla peut s'avérer être un petit fugueur ! Pour éviter de retrouver un beau matin la cage vide, pensez à opter pour un système de fermeture complexe. En effet, le chinchilla est un animal très intelligent et observateur. Il apprendra rapidement à ouvrir son habitat si vous n'êtes pas vigilant.

La cage devra être située dans une pièce claire, sans courant d'air, à une température moyenne d'environ 20 degrés. Dans l'idéal, évitez les endroits trop mouvementés ou trop bruyants. Le chinchilla a tendance à se montrer peureux. Il pourrait être stressé par son environnement.

Enfin, pour sa santé comme son bien-être, la cage de votre chinchilla doit être nettoyée régulièrement. Il est nécessaire de changer la litière au moins une fois par semaine, si ce n'est plus en cas d'odeur désagréable.

Que mange le chinchilla ?

Le chinchilla est un herbivore. Son alimentation se composera principalement de végétaux secs, comme le foin dont il peut se nourrir à volonté. Il faut cependant choisir du foin de qualité, en évitant le foin poussiéreux, humide ou moisi.

A lire aussi : Préparer l'arrivée du chinchilla à la maison

Certains granulés ou pellets sont également spécialement conçus pour le chinchilla. Ces derniers doivent se composer de 15 à 18% de protéines, de 15 à 18% de fibres et de 2 à 5% de matières grasses. Les granulés ne doivent pas être laissés à volonté. Il faut en donner une fois par jour, entre 20 à 30 grammes pour un animal adulte.

Très occasionnellement, le chinchilla peut savourer une friandise comme un fruit ou un légume. Il faut cependant être vigilant, car le chinchilla digère mal les aliments frais. Ces derniers doivent donc être donnés exceptionnellement. Il vaut d'ailleurs mieux privilégier les boutons de rose ou les racines de pissenlits en guise de gourmandises pour votre petit compagnon.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation