Nettoyer la cage du chinchilla

Illustration : "Nettoyer la cage du chinchilla"

Canidé, félin, reptile, rongeur : accueillir un animal de compagnie suppose des responsabilités importantes. Pour assurer sa santé et son bien-être, il convient notamment de faire en sorte que son hygiène soit irréprochable. Cet article se penche sur le nettoyage de la cage d'une petite créature originaire d'Amérique du Sud, au pelage extrêmement doux : le chinchilla. Voici les informations indispensables pour un entretien de qualité !

Pourquoi laver sa cage ?

Bien que le chinchilla ait besoin de sortir chaque jour, il passera la majorité de son quotidien dans sa cage. Il s'agit de son espace privé, dans lequel il profitera d'une myriade d'accessoires indispensables. En plus d'être spacieux, confortable et correctement agencé, il doit être propre.

L'accumulation des déjections et l'excès de crasse créent un véritable capharnaüm : un environnement sale est mauvais pour le rongeur. Le manque d'hygiène attire inévitablement les microbes, qui prolifèreront rapidement et avec plaisir. Une armée de germes est susceptible de mettre la santé de votre petit protégé en danger. Pour lui éviter de tomber malade et d'être victime d'infections diverses (se révélant parfois fatales), vous devez vous armer de produits nettoyants et désinfectants.

L'offensive lancée pour contrecarrer les troupes bactériennes, permet de créer un cadre de vie agréable. Un chinchilla ne s'épanouissant pas et ne se sentant pas bien chez lui, risque d'être en proie à l'anxiété et la dépression. Il est donc également question d'hygiène mentale !

Enfin, la surabondance de saletés favorise les effluves nauséabonds, ce qui pose problème à l'intérieur d'une maison. En tant que membre de la famille, vous pouvez être gêné par les odeurs déplaisantes.

Zoom sur la procédure à suivre pour entretenir méticuleusement l'ensemble de la cage.

Comment la nettoyer ?

Le grand nettoyage de printemps est arrivé. Pour cela, utilisez des produits naturels comme le vinaigre blanc dilué dans de l'eau chaude. Des substances toxiques exposent le chinchilla à des troubles, notamment respiratoires. Or, vous désirez le meilleur pour votre adorable compagnon !

Quelques gestes essentiels suffisent. D'abord, videz entièrement l'habitacle.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Jetez la litière souillée dans un sac-poubelle et désinfectez soigneusement le fond de la cage, ainsi que les barreaux, avant de rincer le tout abondamment.

Pendant le temps de séchage, occupez-vous du matériel. Retirez le sable sale du bac à bain et lavez ce dernier rigoureusement. Il représente un élément fondamental pour l'hygiène du rongeur, lequel se purge régulièrement grâce à lui.

Le biberon d'eau (plus sûr et hygiénique qu'un simple bol) et la mangeoire méritent aussi toute votre attention. L'hôte de la cage se sert de ces accessoires quotidiennement, dans le but de s'alimenter et de s'hydrater. L'embout et le tube du premier, ainsi que le fond du second, sont à purifier avec de l'eau chaude. Débarrassez-vous des aliments avariés.

Et si votre acolyte bénéficie de petits extras, tels que des planches ou encore une maisonnette, pensez à les balayer !

Bien sûr, ne laissez aucune trace d'humidité sur chaque objet. Vous pouvez les replacer une fois qu'ils sont entièrement secs.

Une fois votre intervention terminée, ajoutez une litière propre, apportez de l'eau et une nourriture saine.

Quelle est la fréquence d'entretien ?

L'ensemble de l'abri et ce qu'il contient est à nettoyer fréquemment pour le bien-être et la santé du chinchilla.

L'entretien de l'habitacle et du bac à bain est à effectuer une fois par semaine. Il est préférable de décrasser le biberon d'eau – ainsi que de changer la contenance – et la gamelle tous les jours.

Quant à la litière, elle est à remplacer au moins 2 fois par semaine.

A lire aussi : Faire garder son chinchilla

Où placer le chinchilla en attendant ?

Lorsque vous êtes aux petits soins avec la cage de votre ami à fourrure, vous pouvez le déposer temporairement dans un autre abri plus restreint ou dans sa boîte de transport.

L'important est que votre chinchilla de compagnie soit installé dans un endroit calme et sécurisé, le temps de votre intervention.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !