Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les maladies courantes chez votre serpent

Durant sa longue vie, votre serpent pourrait avoir plusieurs problèmes de santé. Ils sont parfois liés à son alimentation ou bien à l’environnement qui l’entoure. A chaque fois, vous devez vous rapprocher au plus vite de votre vétérinaire pour éviter toute aggravation pouvant entraîner la mort. Passons en revue les maladies les plus courantes.

Avant toute acquisition de votre serpent, vous devez rechercher un vétérinaire herpétologue le plus proche de chez vous. Ceci afin de prévenir toute urgence vitale.

Comment s’apercevoir que votre serpent est malade

Son comportement sera modifié. Il peut présenter plusieurs changements dans sa vie de tous les jours :

  • Il passe plus de temps que d’habitude dans l’eau
  • Il ne s’alimente plus
  • Il régurgite sa nourriture
  • Votre serpent femelle ne pond pas tous ses œufs
  • Votre serpent prend du poids et ne bouge plus
  • Votre serpent s’agite un peu n’importe comment, notamment sa tête

La dysecdysis, ou problème de mue

En cas d’humidité insuffisante à l’intérieur de son terrarium, ou de quelques carences liées à son alimentation, votre serpent peut présenter une mue incomplète qualifiée de difficile. Dans ce cas, il lui reste quelques excès d’exuvies sur son corps. Il peut également avoir du mal à l’enlever, car vous n’avez pas intégré un élément rugueux comme une pierre, dans son terrarium. Cela peut entraîner des pathologies cutanées comme une dermatite, un abcès, des acariens.

Le traitement consiste à faire prendre un bain chauffé à 26°C pendant une trentaine de minutes. Essuyez-le avec du sopalin ou un torchon propre afin de lui retirer son exuvie. S’il en reste au niveau des yeux ou que votre serpent oppose de la résistance à son nettoyage, appelez votre vétérinaire.

Un abcès

On retrouve cette lésion assez fréquente chez un serpent en terrarium. Les abcès peuvent trouver leur origine dans les proies vivantes qui lui sont données. Ne passez pas à côté de petites lésions ou plaies. Cela peut dériver vers des abcès et entraîner une septicémie. En cas d’abcès, votre vétérinaire prescrira un traitement antibiotique. En parallèle, il interviendra peut-être chirurgicalement pour recoudre la plaie de votre reptile.

La dermatite vésiculaire

Votre serpent présente des lésions sur son corps, ou encore des zones cutanées ouvertes, des plaies purulentes, parfois puantes. Vérifiez dans un premier temps les paramètres de maintenance. S’ils sont bons, foncez en urgence chez votre vétérinaire.

La stomatite

Votre serpent peut présenter des tuméfactions au niveau de ses lèvres. Il garde la bouche ouverte. La stomatite résulte d’une infection souvent bactérienne. Elle touche en général des serpents capturés et insérés en captivité, qui supportent mal ce changement de milieu. Votre vétérinaire interviendra sur votre reptile et prescrire un traitement médicamenteux.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les acariens

Si votre serpent passe beaucoup de temps dans l’eau, que vous constatez des petits points noirs qui flottent à la surface, d’autres qui sont visibles sur ses écailles, il pourrait souffrir d’une attaque d’acariens. Cela peut favoriser l’apparition d’autres virus, des démangeaisons, des irritations et une certaine léthargie de votre animal. Afin d’être certain de cette attaque, munissez-vous d’un sopalin et passez-le sur les écailles de votre reptile. Si vous percevez des petits points noirs, plus aucun doute n’est permis.

Le traitement doit être rapidement mis en place, pour éradiquer au plus vite ces bestioles. Si vous possédez plusieurs serpents, celui atteint devra être placé en quarantaine.

Rapprochez-vous de votre vétérinaire pour un traitement adapté. En général, il se compose de Taurrus, d’Huile de neem, de produit vaisselle et d’Huile d’olive. Vous devez mélanger le tout et mettre ce produit sur un sopalin que vous passez délicatement sur la peau de votre reptile. Ce dernier devra en être recouvert entièrement.

L’obésité

Elle peut être la conséquence d’un surdosage en nourriture. Vous ne respectez pas bien la fréquence des repas de votre serpent. L’obésité peut survenir dans le cas où le terrarium est trop petit. Cela ne favorise pas les déplacements de votre reptile.

L’obésité peut occasionner plusieurs maladies chez votre serpent, comme des problèmes cardiaques et de foie, de la constipation. Le traitement consiste à modifier son habitat, et donc changer de terrarium pour un plus grand. Cela peut aussi être un régime en réduisant la fréquence des repas.

La Stargazer

C’est une tare génétique qui agit neurologiquement sur votre serpent. Cela engendre des problèmes d’équilibre et de repère. Ainsi, il peut agiter la tête dans certaines situations, ou ne pas comprendre qu’il se trouve sur le dos lorsque vous le prenez dans vos mains. Cette tare n’est pas transmissible, mais elle est héréditaire. Ainsi, votre serpent atteint, sa descendance le sera également. Il n’est pas conseillé de le faire se reproduire.

A lire aussi : "La visite chez le vétérinaire pour son serpent"

La Salmonelle

Attention, c’est une maladie transmissible à l’humain. La bactérie est souvent présente chez votre reptile, sans qu’elle ne se déclenche. Elle se transmet à l’humain par le contact de ses excréments. Il est important de ne pas les mettre à sa bouche (surtout pour les enfants). Une bonne hygiène permet d’éviter tout potentiel problème.

Prolapsus du côlon

Le côlon de votre serpent se retrouve en dehors du cloaque. Des vers en sont souvent la cause, ou bien des parasites intestinaux. Une maladie aussi favorisée par un stress trop important. Amenez votre serpent chez votre vétérinaire qui déterminera la cause et donnera le traitement le plus approprié.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !