Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Reptile
  3. Serpent
  4. Santé
  5. La mue chez le serpent

La mue chez le serpent

Les serpents connaissent tous une ou plusieurs mues par an. Il ne s’agit en aucun cas d’un changement de peau mais d’un renouvelle de leur épiderme en fonction de leur croissance. Nous vous expliquons ce phénomène et tentons de vous aider à prendre soin au mieux de votre reptile en ces périodes particulières.

La mue, c’est quoi ?

Chez les reptiles, la mue est un phénomène naturel. Elle se remarque davantage chez les Ophidiens comme les serpents. On dit souvent qu’il s’agit d’un changement de peau chez le serpent. Ce n’est pas totalement vrai. La réalité est à la fois plus compliquée et plus simple.

La peau du reptile est constituée de 2 couches, comme chez les mammifères : l’épiderme et le derme. La mue se passe au niveau de l’épiderme chez le serpent. Celle-ci est constituée de cellules germinatives et de cellules kératinisées. Les premières remplacent continuellement les secondes.

En elle-même, la mue, ou ecdysis, est un phénomène complexe. Les cellules germinatives remplacent les kératinisées qui composent la couche externe de la peau, que l’on appelle la corne. Entre l’ancienne et la nouvelle corne circule un liquide, la lymphe, qui va progressivement séparer les 2 « peaux » entre elles. De fait, c’est pour ça que, visuellement, nous avons l’impression d’apercevoir un serpent qui perd sa peau. En réalité, il renouvelle son épiderme.

La mue varie en fonction de la fréquence de croissance du sujet. En l’occurrence, ici, plus votre serpent sera jeune, plus il aura tendance à muer car il grandira plus rapidement qu’un serpent adulte, dont les périodes de mue vont s’espacer avec le temps.

Une mue dure combien de temps ?

En règle générale, votre serpent mue entre 7 et 14 jours. En fonction de l’espèce concernée, cela mettra plus ou moins de temps. Enlever la peau est un acte assez rapide en soit. Néanmoins, il existe toute une préparation à la mue. Préparation visible dans le comportement du reptile notamment. De plus, la durée d’une mue dépend d’autres facteurs comme l’âge, l’état nutritionnel de l’animal, sa température corporelle et celle de son vivarium ainsi que le taux d’humidité. Dans les premiers mois de sa vie, un jeune serpent peut muer jusqu’à une fois par mois.

A lire aussi : "Les maladies courantes chez votre serpent"

Il existe également des périodes types de mue, comme la sortie de l’hibernation, le début de la saison d’accouplement et peu avant de mettre bas.

Quelles sont les étapes de la mue ?

Lorsqu’il entre en période de mue, votre serpent va modifier son comportement :

  • Votre serpent refusera de s’alimenter. Cependant, ce refus peut également cacher d’autres maladies. Il faudra veiller de près à ce que ce ne soit pas le symptôme d’une autre pathologie.
  • Votre serpent va changer de couleur. Elle dérive vers une couleur plus blanchâtre. C’est le premier signe visible. Les yeux ont une teinte modifiée et, pendant cette phase opaque, votre serpent est presque aveugle. Il n’est pas conseillé de le manipuler car il est moins réceptif.
  • Le liquide exuvial va ensuite être sécrété par votre serpent. Ce liquide va permettre le renouvellement de l’épiderme et la séparation de l’ancienne de la nouvelle.
  • Avant toute séparation d’épiderme, votre serpent va retrouver ses yeux et sa peau d’origine.
  • Votre serpent va rechercher une surface rugueuse dans son vivarium afin de pouvoir retirer son exuvie. Il s’y frottera jusqu’à présenter une peau toute neuve. Il peut de nouveau être manipulé sans souci.

Que faire en cas de mauvaise mue ?

Parfois, il arrive que la mue de votre serpent ne se déroule pas comme prévu. Il peut y avoir plusieurs causes :

  • De mauvaises conditions d’herbégement. Le terrarium de votre serpent a un taux d’humidité trop élevé ou trop bas. Sa température n’est pas idéale ou il ne bénéficie pas d’assez d’eau. La première raison est d’ordre technique. Pour muer, votre serpent doit bénéficier de conditions optimales.
  • Votre serpent peut présenter une infection de la peau. Des parasites ont également pu venir contrarier sa mue. Des brûlures causées par le chauffage de son terrarium sont également possibles. Dans tous les cas, il faudra cette fois faire appel à un vétérinaire pour identifier la cause.

Face à une rétention de mue, il ne faut pas hésiter à hydrater la peau de votre serpent. En l’humidifiant, elle se décollera plus facilement.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !