Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Nourrir un serpent

S’il existe bien une donnée très simple chez le serpent, c’est son régime alimentaire. Cette étape est peut-être délicate à réaliser dans un premier temps. En revanche, il n’y a guère besoin de modifier une alimentation à base des mêmes proies. Néanmoins, la fréquence de repas et la quantité peuvent varier. Nous vous expliquons comment nourrir votre serpent.

Un serpent des blés, un boa constrictor et un python royal se nourrissent de mêmes proies : des rongeurs, que ce soit des souris, des rats ou encore des hamsters. Cependant, certaines de ces races captives ont des besoins différents en termes de taille de leur proie et de fréquence.

Savoir donner la nourriture à votre serpent

Une proie donnée à votre serpent doit se faire avec une pince assez longue. En effet, votre serpent se saisira de sa proie quasi instantanément. Il est important qu’il ne puisse vous mordre la main par inadvertance. Prenez donc vos précautions avant toute ouverture de terrarium. Par ailleurs, n’approchez jamais de façon brusque. Faites en sorte que votre serpent remarque la proie.

Il est possible de donner une proie vivante à un serpent. Nous vous le déconseillons. En effet, un rat ou une souris vivante, enfermée dans un terrarium et se sentant ainsi en danger, pourrait se montrer agressive envers le serpent. Une fois attrapée, elle pourrait continuer de se débattre, pouvait même jusqu'à griffer gravement le reptile. De fait, même une fois attrapée, la proie peut se débattre allant jusqu’à griffer gravement votre reptile. Certaines plaies ne cicatrisent pas. Les yeux peuvent aussi être atteints. Il est donc préférable de nourrir votre serpent avec un animal déjà mort.

Une proie bien décongelée

Toutes les sortes de serpent domestique ont besoin d’une proie non surgelée. Si votre méthode de conservation consiste à garnir un congélateur afin d’anticiper plusieurs mois de nourriture, vous devez faire particulièrement attention à la décongélation de l’unique aliment de votre serpent : sa proie. Elle ne doit jamais présenter un point encore glacé au moment où il l’ingèrera. Cela pourrait causer des problèmes de digestion, parfois une régurgitation.

Afin de décongeler une proie, passez là sous de l’eau tiède après qu’elle soit sortie du congélateur. Puis, touchez la proie au niveau du ventre pour vous assurer qu’elle ne présente plus de points surgelés.

Fréquence des repas et taille de la proie

La fréquence n’est pas la même selon le type de serpent, même si on en revient toujours à la même étape post-ingurgitation : laisser tranquille son serpent pendant sa phase de digestion. Par ailleurs, la taille de la proie varie en fonction de l’âge de votre serpent et de sa longueur.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

  • Si votre serpent des blés est âgé de moins de 4 mois, son besoin en nourriture sera d’une proie par semaine, en priorité une toute petite souris. C’est à peu près la même fréquence jusqu’à ses 8 mois avec cette fois un souriceau. Jusqu’à 1 an, la fréquence variera de 7 à 10 jours. Il s’agira cette fois de lui donner une sauteuse. Après et jusqu’à la fin de sa vie, il devra ingurgiter une souris adulte tous les 15 jours.
  • Votre python royal se nourrit d’une souris tous les 8 à 10 jours s’il est jeune. Une fois adulte, un repas composé d’un rat assez grand (15 cm environ) toutes les 3 semaines est largement suffisant.
  • Votre boa constrictor a besoin, s’il mesure moins de 90 cm, d’une à 2 souris tous les 4-5 jours. Entre 90 cm et 2 mètres, votre serpent devra manger un à 2 rats par semaine. Enfin, les plus grands ont besoin d’un lapin (rarement 2), tous les 10 jours.

Comment votre serpent ingurgite sa nourriture ?

En général, la proie de votre serpent doit être d’une taille d’une fois à une fois et demi la largeur de son corps. Comment fait-il pour l’avaler sans problème ? En réalité, les mâchoires supérieures et inférieures de votre reptile ne sont pas reliées. Cela lui permet de manger des proies de taille plus importante que la taille de leur tête. Ils profitent de leurs dents en forme de crochet pour garder la proie dans leur bouche et avancer les 2 côtés de sa gueule l’un après l’autre.

La digestion

La digestion de votre serpent dure en général quelques jours. Pendant ce laps de temps, vous ne devez pas le déranger. Un serpent rassasié est un serpent plus léthargique. Il ne se déplace plus aussi rapidement et peut être plus facilement sujet au stress. Cela occasionne souvent des régurgitations. Lorsque vous n’apercevez plus la bosse de sa proie, c’est que la digestion est terminée. Puis, dans les jours suivants, votre serpent urinera.

A lire aussi : "Les besoins en eau du serpent"

La régurgitation

Votre serpent peut régurgiter sa proie. Dans ce cas, vous devrez attendre 2 semaines environ avant de lui proposer une proie, cette fois plus petite. La régurgitation entraîne une irritation de son œsophage. Il est important que les lésions ne s’aggravent pas pour ne pas engendrer le décès de votre reptile.

En résumé

Votre serpent, peu importe sa race, peut jeûner de nombreux mois. Son régime alimentaire se compose essentiellement de rongeurs (souris, rats, lapins, hamsters) à donner entre quelques jours et quelques semaines d’intervalles. Cela dépend des races et de la taille de votre reptile. Veuillez bien noter que sa proie doit être décongelée pour une meilleure digestion et ainsi éviter des maladies liées à sa nourriture.

A propos de l'auteur :

0 partage

2 commentaires