La visite chez le vétérinaire pour son serpent

Illustration : "La visite chez le vétérinaire pour son serpent"

Les serpents sont des animaux au métabolisme lent. Ainsi, lorsqu’une pathologie s’installe, elle prend tout son temps pour se développer. D'autres maladies à l'évolution plus rapide peuvent toutefois survenir, sans oublier les accidents. Il est important pour ces reptiles d’être suivis régulièrement par un professionnel de santé dédié. Cela permettra de mieux anticiper les maladies éventuelles ou les soigner plus rapidement et efficacement.

Le suivi de la santé du serpent est essentielle pour l'aider à vivre le plus longtemps et le mieux possible. Il est assuré par le vétérinaire, notamment à travers les consultations régulières. Comment la visite se déroule-t-elle ? Quel vétérinaire choisir ? Les réponses à ces questions et à d'autres sont dans ce guide.

Quel vétérinaire choisir ?

Avant d’adopter votre serpent, renseignez-vous sur les vétérinaires à proximité de chez vous. Il est important que le professionnel de santé choisi soit spécialiste des NAC avec l’obtention d’un diplôme européen vétérinaire NAC.

Un vétérinaire, aussi sérieux et renommé soit-il, n’est pas toujours spécialisé dans des spécimens plus rares que les chiens, les chats, voire les rongeurs. Soigner un serpent demande du savoir-faire et des connaissances bien spécifiques. Un vétérinaire NAC sera plus à même de diagnostiquer une maladie et de déterminer les traitements à appliquer. Vous mettez toutes les chances de votre côté en vous appuyant sur un vétérinaire NAC.

Si vous avez un doute sur les compétences de votre vétérinaire, ou si vous voulez vous assurer qu’il s’agit d’un véritable spécialiste NAC, n’hésitez pas à le questionner au préalable par téléphone, ou lors de votre première visite, sur votre serpent.

Le transport de votre serpent jusqu’à la clinique

La visite chez le vétérinaire est précédée du transport. Votre serpent doit vivre dans des conditions hygrométriques et de chaleur particulières. Il est donbc important de respecter certaines règles. Nous vous conseillons de transporter votre serpent dans un sac de toile, où vous placerez une bouillotte ou des bouteilles d’eau chaude. La température doit approcher les 30°C.

Une fois à la clinique, votre reptile sera pris en charge et placé dans un terrarium en attendant la consultation, de façon à limiter au maximum l’exposition au froid ou à un climat qui ne serait pas en adéquation.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les soins classiques administrés

La visite annuelle chez votre vétérinaire est fortement recommandée. Elle permet de prévenir l’apparition de maladie ou d’en découvrir une à un stade suffisamment précoce pour agir efficacement. Elle permet également de contrôler son alimentation, son poids et d’emmagasiner de nombreux conseils. Mieux, votre vétérinaire pourrait mettre en place un traitement antiparasitaire si votre reptile en a besoin. Il peut, le cas échéant, découvrir fortuitement une pathologie et ainsi anticiper son traitement.

Les visites en urgence

Il arrive malheureusement que votre serpent soit dans l’obligation d’être vu par un vétérinaire. C’est le cas lorsque des problèmes médicaux apparaissent ou lorsqu'il y a un accident. Cela peut être pour une respiration sifflante, une modification au niveau des selles, une perte d’appétit

Dans certains cas, une hospitalisation est requise, voire une intervention chirurgicale. Au préalable, votre vétérinaire aura peut-être besoin d’examiner de plus près votre serpent avec des scanners, radiographies voire une échographie. Il pourrait avoir à soigner un abcès, un problème de mue et d’autres maladies courantes.

A lire aussi : La perte d'appétit chez le serpent

Quel tarif pour une visite ?

Les tarifs varient en fonction du type d’intervention. Une consultation classique tourne généralement autour de 30 à 45 euros pour votre serpent, qui reste un animal bien particulier. Le prix peut grimper en cas d’examens complémentaires et, surtout, d’opération chirurgicale. Cela peut monter jusqu’à plusieurs centaines d’euros dans certains cas, en plus des coûts du traitement. Il s’agit d’un animal domestique et, comme les autres, sa santé est primordiale.

En résumé

Votre serpent doit se rendre une à deux 2 par an chez un vétérinaire NAC pour un bilan de routine. Il s’agira de détecter une éventuelle maladie et de recevoir de nombreux conseils sur ses conditions de vie. Il se peut que votre serpent ait besoin d’une intervention d’urgence en cas de perte d’appétit, d’un problème de mue ou de tout autre problème médical plus important.

4 commentaires