Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Colombe diamant

Autre nom : Géopélie diamant
Nom scientifique : Geopelia cuneata

0 partage

5.0/5 0 avis

La Colombe diamant est le plus petit des colombidés, sa taille et son poids moyens étant respectivement de 20 cm et 45 g. C’est un agréable compagnon que l’on peut facilement associer à d’autres espèces si ses voisins ne sont pas excessivement bruyants et agités.

Photo : oiseau de race Colombe diamant sur Woopets
Famille Columbidae
Genre Geopelia
Poids De 40 gr à 50 gr
Taille De 19 cm à 21 cm
Espérance de vie De 7 à 12 ans

La Colombe diamant a une espérance de vie comprise entre 7 et 12 ans en moyenne.

Zone géographique

La Colombe diamant est originaire de l’Australie, principalement des régions du Centre, du Nord et de l’Ouest du pays.

Les représentants de cette espèce peuplent les zones semi-arides à proximité des cours et points d’eau. Lorsque les conditions deviennent défavorables, notamment le manque de nourriture, ils se déplacent vers le Sud.

Historique de la race

La description de la Colombe diamant a été réalisée en 1801 par le naturaliste britannique John Latham.

Par le passé, de nombreux individus avaient été exportés d’Australie vers l’Afrique du Sud. Puis, c’est à partir de cette dernière que les oiseaux de cette espèce ont été envoyés en Belgique et aux Pays-Bas, pour ensuite être exportés vers d’autres pays d’Europe.

Inscrivez-vous et recevez tous nos conseils sur le Colombe diamant

Particularités physiques

Parmi toutes les espèces de colombes, la Colombe diamant est la plus petite.

Il existe aujourd’hui de nombreuses mutations, couleurs et combinaisons. Le plumage de base (phénotype sauvage) est celui à croupion blanc.

Les couleurs les plus fréquemment rencontrées sont : opale à croupion blanc, opale à queue blanche, brune, brune à croupion blanc, brune à queue blanche, rouge, rouge à croupion blanc, rouge à queue blanche, jaune, jaune à croupion blanc, jaune à queue blanche, panachée…

Il est difficile de différencier les sexes par l’apparence, mais certains indicateurs peuvent être pris en compte, comme le tour de l’œil qui est plus marqué chez le mâle.

Comportement et caractère

La Colombe diamant est un oiseau plutôt pacifique, qui peut cohabiter avec d’autres espèces. A conditions toutefois que ces dernières ne soient pas trop bruyantes ou excitées, car elle n’aime pas l’agitation et prend facilement peur.

Alimentation

A l’état sauvage, la Colombe diamant mange les graines sur le sol, quelques herbes et même des fourmis.

En élevage, l’alimentation à lui donner est constituée de mélanges de graines pour oiseaux exotiques, mais la Colombe diamant a une nette préférence pour les plus petites d’entre elles. Elle privilégiera ainsi le millet, par exemple, par rapport à l’alpiste.

Elle n’est pas non plus friande de fruits et ne s’intéresse que rarement à l’os de seiche. D’où la nécessité de lui assurer d’autres sources de compléments afin d’éviter les carences : sable anisé pour le calcium, pâtée d’œufs et supplémentations prescrites par le vétérinaires.

Reproduction

Chez la Colombe diamant, la période de reproduction a lieu durant le printemps lorsqu’elle évolue dans son milieu naturel. Elle établit son nid sur le sol.

A l’état sauvage comme en captivité, la femelle génère 2 œufs par ponte, qu’elle couve ensuite pendant une douzaine de jours. Les juvéniles quittent le nid assez rapidement, au bout de 10 à 11 jours après l’éclosion.

Santé

Côté santé, la Colombe diamant craint surtout les carences, notamment en vitamines A, B1, sodium, calcium et protéines.

Elle est également susceptible de souffrir de maladies dues aux parasites internes (trichomonose, coccidiose, ascaridiose…), externes (acariens), mycoses (aspergillose, candidiose…) et bactéries (salmonellose, coriza…).

Mode de vie

La Colombe diamant a besoin d’une volière spacieuse, idéalement plus large que haute, pour lui permettre de réaliser des vols horizontaux.

Elle supporte assez bien les basses températures, mais doit disposer d’abri bien isolé à l’intérieur de la volière. Il est, par ailleurs, recommandé de ne garder qu’un couple par volière.

La Colombe diamant doit, par ailleurs, avoir la possibilité de s’accorder des bains de soleil et de chercher sa nourriture sur le sol, comme elle le ferait à l’état sauvage.

Un nichoir d’une dizaine de cm de côté sur 5 cm de hauteur est également à prévoir, sans oublier les abreuvoirs à remplir et nettoyer quotidiennement.

0 partage

Autres races

Articles en relation

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter la fiche de race Colombe diamant !