Nourrir un oiseau de compagnie

Illustration : "Nourrir un oiseau de compagnie"

L’alimentation est un élément déterminant de la santé et du bien-être d’un oiseau de compagnie. Elle intervient également dans son aspect, puisqu’elle entre en compte dans l’état de son plumage notamment. Ce que mange l’oiseau influe tout autant sur sa reproduction et dans bien d’autres volets de sa vie. Il est donc essentiel de donner à son compagnon à plumes une alimentation de qualité et adapté à ses besoins. Comment y arriver ? Que faut-il connaître pour nourrir un oiseau de compagnie de manière adéquate ?

L’espèce, l’âge, l’état de santé ou encore la saison font partie des facteurs dont dépend le type d’alimentation à donner à son oiseau de compagnie. Il existe cependant des principes de base communs à connaître et à appliquer. Voici quelques conseils pour nourrir son oiseau.

Les besoins alimentaires des oiseaux de compagnie

Un oiseau, quel qu’il soit, a besoin d’apports alimentaires variés et complets. Ses besoins nutritionnels comprennent des vitamines, des minéraux, des lipides, des glucides, des protéines, ainsi que des fibres.

A l’état sauvage, l’oiseau sait puiser dans les différentes ressources que la nature met à sa disposition pour s’assurer tous ces nutriments. Autrement, il migre et va les chercher ailleurs. Mais la vie en cage est totalement différente et implique la sédentarité. C’est donc au maître de faire en sorte que l’alimentation de l’oiseau soit équilibrée.

Le régime alimentaire dépend aussi des spécificités de chaque espèce. Certains oiseaux sont granivores (ils se nourrissent de graines et de céréales) et / ou frugivores (ils se nourrissent de fruits). D’autres consomment aussi des petits insectes et des aliments d’origine animale, comme les œufs.

Les différents types d’aliments constituant le régime de l’oiseau de compagnie

Plusieurs types d’aliments peuvent être présents dans les rations journalières de l’oiseau de compagnie.

Les graines : des mélanges prêts à l’emploi sont disponibles dans le commerce. Ils comprennent des variétés telles que le niger ou le millet. Les graines germées sont aussi à donner aux oiseaux.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les noix : en général, il vaut mieux les réserver aux plus grands oiseaux, en raison de leurs hautes teneurs en lipides.

Les fruits et légumes : crus ou cuits, ils permettent de compléter les apports en fournissant des vitamines et des minéraux. Les légumineuses cuites et les herbes également.

La pâtée d’élevage : la pâtée pour oiseau de compagnie peut être préparée chez soi. On la fabrique à partir de pâtée sèche, chapelure, biscottes, levure de bière, graine de niger, vitamines (compléments) en poudre, capsules d’oméga 3 / 6, graines de colza cuites et lavées, œuf (pour la coquille) et une petite quantité de miel.

La première étape consiste à mélanger la pâtée sèche et un peu de chapelure, puis à incorporer la levure de bière, les graines de niger, l’œuf et le miel jusqu’à obtenir une texture pâteuse homogène. Dans un récipient à part, verser ¾ d’eau et ¼ de biscottes et bien mélanger, avant d’ajouter à la pâtée. De cette préparation, on ne prélève à chaque fois que la quantité nécessaire pour un repas, le restant étant conservé au congélateur.

Ce qui est donné aux oiseaux doit être complété des vitamines, minéraux, omégas et graines de colza.

L’eau : elle est à renouveler tous les jours pour rester fraîche et propre. Les abreuvoirs sont également à nettoyer quotidiennement.

A lire aussi : L'os de seiche pour un oiseau de compagnie

Les aliments à ne pas donner à son oiseau de compagnie

Certains aliments sont à proscrire, car dangereux pour les oiseaux de compagnie. Voici une liste non exhaustive :

  • Champignons
  • Avocat
  • Aubergine
  • Pomme de terre crue
  • Rhubarbe
  • Chocolat
  • Caféine
  • Pépins et noyaux de fruits
  • La plupart des plantes d’intérieur

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation