Diamant mandarin

Autre nom : Mandarin
Nom scientifique : Taeniopygia guttata

0 partage 

4.1/5 2 avis

Petit oiseau de la famille des Estrildidae, le Diamant mandarin mesure en moyenne 10 cm et pèse autour de 15 g. Il est apprécié tant pour son joli plumage gris, associé à un bec rougeâtre ou orange, que pour son caractère vif et sociable. Les chants – que n’émet que le mâle – sont particulièrement agréables à écouter.

Photo : oiseau de race Diamant mandarin sur Woopets
Famille Estrildidae
Genre Taeniopygia
Poids 15 gr
Taille De 8 cm à 12 cm
Espérance de vie De 5 à 10 ans

Le Diamant mandarin a une espérance de vie comprise entre 5 et 10 ans en moyenne.

Zone géographique

Le Diamant mandarin est originaire d’Australie, où il peuple principalement les arbres et les buissons des steppes ouvertes. L’espèce s’est également installée dans les villes australiennes, avant d’être introduite ailleurs dans le monde : Etats-Unis, Brésil, Europe de l’Ouest…

Historique de la race

La description du Diamant mandarin a été réalisée en 1817 par l’ornithologue français Louis Pierre Vieillot.

Inscrivez-vous et recevez tous nos conseils sur le Diamant mandarin

Particularités physiques

Le Diamant mandarin dispose d’un plumage majoritairement gris en ce qui concerne la variété commune. Il possède des rayures noires au niveau du cou et de la queue. L’extrémité des ailes est brune et tachetée, tandis que l’abdomen est de couleur blanche. Chez la variété à joues noires, cette particularité physique n’est visible que sur le mâle. Celle à masque est caractérisée par un plumage blanc et brun, tandis que celle blanche se distingue par un bec plus rougeâtre chez le mâle et plus orange chez la femelle.

Le jeune Diamant mandarin a le bec noir et les pattes rosées, avant de devenir rouge / orange une fois adulte.

Les représentants domestiques de cette espèce sont généralement plus grands que ceux sauvages. Le plus petit est le Diamant mandarin de Timor.

Il existe de nombreuses mutations parmi les oiseaux d’élevage : brun, sellé, poitrine noire, poitrine orange, « huppée », « frisée »…

Comportement et caractère

Le Diamant mandarin est très expressif, vif et sociable. Il communique énormément avec ses congénères, mais aussi avec son propriétaire.

Dans leur milieu naturel, les Diamants mandarins évoluent toujours en couples au sein de grands groupes. Le mâle et la femelle restent très liés ; ils ne sont séparés que durant la couvaison alternée.

La femelle ne chante pas ; seul le mâle le fait.

Alimentation

Le Diamant mandarin se nourrit de mélanges de graines que l’on trouve dans le commerce. Ils peuvent être composés d’alpiste, de panis (jaune, rouge…), de millet (blanc, japonais…), de périlla et de niger.

Ils ne sont toutefois pas suffisants pour couvrir tous les besoins nutritionnels du Diamant mandarin. Il est nécessaire d’y ajouter des fruits et légumes frais : feuilles de chou, endives, pommes, poires, épinards…

Un os de seiche est également à laisser à la disposition de l’oiseau pour lui assurer un apport complémentaire de calcium.

A l’état sauvage, le Diamant mandarin peut consommer des termites et d’autres petits insectes, adultes ou larves.

Reproduction

Chez le Diamant mandarin, la période de reproduction débute généralement au printemps, mais elle peut s’étendre sur toute l’année, car cela dépend des intempéries. Les accouplements sont plus fréquents après des pluies abondantes.

En captivité, les Diamants mandarins peuvent se reproduire à n’importe quel moment. Ils préfèrent établir leurs nids dans des abris clos, qui préservent leur intimité.

La femelle génère 4 à 6 œufs par ponte, et ce, sur plusieurs jours. Le mâle et la femelle assurent la couvaison à tour de rôle et l’éclosion des œufs survient autour de 15 jours. Les oisillons quittent le nid à l’âge de 2 semaines.

Santé

Le Diamant mandarin est sujet à diverses pathologies comme l’anémie, la constipation, l’entérite (inflammation de l’intestin), l’infestation par des parasites internes (vers intestinaux) et externes (acariens) et la conjonctivite.

Un problème peut aussi survenir durant la ponte, comme l’œuf coincé. C’est une situation potentiellement mortelle pour la mère, qu’il faut aider à expulser l’œuf en lui massant l’abdomen (celui-ci paraît gonflé). Il est conseillé de confier cette opération au vétérinaire.

Mode de vie

La cage du Diamant mandarin est à agrémenter de branches, perchoirs et jeux permettant aux oiseaux (on recommande d’adopter au moins un couple au lieu d’un seul individu) de varier leurs activités et d’être stimulés.

Une petite baignoire est également à prévoir, le Diamant mandarin aimant les bains.

En ce qui concerne le nid, il est conseillé d’opter pour des abris à une seule entrée étroite, à placer dans la partie haute de la cage. S’ils sont dérangés, les parents risquent de détruire leurs œufs.

0 partage 

Autres races

Articles en relation

2 commentaires