Nettoyer la cage de son oiseau de compagnie

Illustration : "Nettoyer la cage de son oiseau de compagnie"

Le nettoyage de la cage ou de la volière fait partie des tâches de base lorsque l’on a un oiseau de compagnie. Comment procéder, à quelle fréquence et quel produit utiliser ?

La propreté de l’environnement dans lequel vit un oiseau de compagnie est un aspect qui doit toujours être pris au sérieux. Nos compagnons à plumes ont, en effet, besoin d’évoluer dans un espace sain pour être heureux et en bonne santé.

Pourquoi faut-il nettoyer la cage de son oiseau de compagnie ?

Au fil de son utilisation, la cage ou la volière peut accueillir une grande variété d’éléments porteurs d’importants dangers pour les oiseaux. Cela va des bactéries aux parasites, en passant par les germes, les restes de nourriture et les fientes. Autant de facteurs possibles de maladies, qui peuvent considérablement s’aggraver avec le temps et si le nettoyage n’est pas fait dans les règles de l’art.

D’autre part, le manque d’hygiène a des conséquences sur l’atmosphère tout autour, dans la pièce où se trouve la cage, voire dans la maison toute entière. L’accumulation des déjections, des saletés et des bactéries finit, en effet, par générer des odeurs désagréables qui peuvent rapidement envahir le domicile. Sans oublier le risque sanitaire auxquels s’exposent tous les membres de la famille pouvant entrer en contact avec ces matières, à commencer par les enfants.

Quelles sont les tâches de nettoyage et à quelle fréquence les effectuer ?

Dès l’achat de la cage, qu’elle soit neuve ou d’occasion, il est fortement recommandé de la nettoyer. Le but est de retirer d’éventuels résidus chimiques qui pourraient être toxiques pour les oiseaux. Une fois lavée, la cage doit être bien séchée avant d’accueillir ses futurs occupants.

Ensuite, un petit nettoyage devra être fait chaque jour, tandis qu’un nettoyage plus poussé sera réalisé une à 2 fois par semaine.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

L’entretien quotidien consiste à nettoyer le fond de la cage. S’il est amovible, il suffit de le retirer pour le vider et le rincer minutieusement, avant de le sécher et le remettre en place. Sinon, il faudra faire en sorte que l’oiseau ne s’échappe pas. Le mieux, toutefois, est de le placer dans une autre cage ou un sac de transport pour oiseau le temps du nettoyage.

Quant au traitement approfondi de la cage, celui à effectuer à une fréquence hebdomadaire ou bihebdomadaire, il nécessite de transvaser les oiseaux, car l’opération doit atteindre tous les recoins. Il s’agit de retirer et désinfecter tous les accessoires de la cage ou de la volière : les abreuvoirs, les mangeoires, les perchoirs, la baignoire et les différents jeux.

Le fond est également à nettoyer, puis à désinfecter, tout comme les barreaux. Pour ces derniers, on peut utiliser une brosse et un torchon humide.

Une fois la cage et les accessoires assainis et séchés, on peut y replacer les oiseaux.

Quels produits utiliser pour le nettoyage et la désinfection ?

Pour nettoyer la cage de son oiseau de compagnie, on peut utiliser du liquide vaisselle. Les étapes de rinçage et de séchage doivent être effectuées précautionneusement pour ne laisser aucune trace de détergent.

Pour désinfecter la cage, ses parois, ses barreaux et ses accessoires, il est possible de recourir au vinaigre blanc. Il existe aussi des produits spécifiques proposés dans le commerce, notamment les animaleries. Ils sont généralement sous forme de spray.

Enfin, même si la javel est un puissant désinfectant, son emploi dans l’assainissement de la cage de son oiseau de compagnie est assez risqué. Là encore, le rinçage doit être parfait.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation