Perruche

Illustration : "Perruche"

On compte des dizaines d’espèces de Perruches et celles-ci appartiennent à différents genres. Chaque Perruche a ses spécificités, mais toutes possèdent des caractéristiques communes ou assez proches. Voyons ce qui les rapproche et ce qui les distingue.

Vous élevez des perruches ou envisagez de le faire ? Voici tout ce qu’il faut savoir à leur sujet pour bien vous en occuper.

Présentation

Les psittaciformes forment un ordre d’oiseaux tropicaux parmi lesquels se trouvent les perruches. Ces dernières sont des compagnons extrêmement agréables et dont l’observation est des plus plaisantes.

Savez-vous ce qui distingue la perruche du perroquet ? Il existe de multiples différences, mais la longueur de la queue est l’un des critères les plus évidents ; elle est plus importante chez la perruche. L’exception à cette règle, c’est l’Ara.

On compte une soixantaine d’espèces de perruches. Celles parmi les plus couramment rencontrées en élevage sont la Perruche à collier, la Perruche Catherine ou encore la Perruche ondulée.

Histoire

La plupart des espèces de perruches ont été découvertes et décrites entre les années 1760 et la moitié du siècle suivant.

La description de la Perruche à collier, par exemple, date de 1769. On la doit au naturaliste italo-autrichien Giovanni Antonio Scopoli. Celle de la perruche ondulée est l’œuvre de l’ornithologue britannique George Kearsley Shaw en 1840.

Nourrir une perruche

Graines, pousses, céréales, graines germées, fruits et légumes constituent l’essentiel du régime alimentaire de la Perruche.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

En ce qui concerne les graines, les plus appréciées sont le safran, l’avoine, le sarrasin, le millet ou encore le lin. Certaines perruches peuvent aussi se nourrir d’amandes, de noix ou de fleurs.

Pour la plupart, elles ont besoin d’apports minéraux complémentaires, comme ceux fournis par l’os de seiche.

Sans oublier de renouveler régulièrement le contenu des abreuvoirs. Les perruches doivent toujours avoir une eau propre et fraîche à leur disposition.

Durée de vie d'une perruche

Selon l’espèce, l’espérance de vie d’une perruche peut aller du simple au double.

La durée de vie la plus courte est celle de la perruche ondulée. Elle peut vivre 12 ans en moyenne. Celle de la perruche Catherine n’en est pas très éloignée : 15 ans. Chez la perruche à collier, elle peut aller jusqu’à 30 ans.

Quelle que soit l’espèce, la perruche est appelée à vous accompagner longtemps. L’acquisition d’un tel oiseau doit donc émaner d’une décision mûrement réfléchie.

Par ailleurs, plus la qualité des soins, de l’alimentation et de l’environnement assurée à la perruche est élevée, mieux et plus longtemps et elle vivra.

Maladies des perruches

La plupart des espèces de perruches sont assez robustes et ne craignent pas grand-chose sur le plan de la santé, tant qu’on s’en occupe correctement.

A lire aussi : Cacatoès

Vous devez simplement les garder à l’abri des courants d’air et des éléments pathogènes tels que les bactéries, parasites et champignons. Ce qui passe par une hygiène irréprochable et donc le nettoyage régulier de la cage (ou de la volière) et de l’ensemble de ses accessoires.

Notons toutefois que le syndrome d’aile d’ange peut survenir chez la Perruche ondulée à cause d’une alimentation inadaptée. La chlamydiose est aussi l’une des maladies pouvant être observées chez la Perruche à collier.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation