Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Ara

Illustration : "Ara"

Qu’il soit hyacinthe, bleu et jaune ou encore de Spix, l’Ara est un perroquet que l’on ne se lasse pas d’admirer. L’intelligence et la prolixité qui caractérisent les Aras figurent aussi parmi les particularités qui en font des animaux d’exception. Quelle est l’histoire des Aras ? De quoi leur régime alimentaire est-il constitué ? Quelle est leur espérance de vie et quelles maladies peuvent les affecter ?

Les Aras sont de superbes oiseaux et c’est hélas ce qui a valu à bon nombre d’entre eux d’être capturés ou braconnés par le passé. L’Ara de Spix, par exemple, a disparu de son milieu de vie sauvage, hormis un individu mâle qui aurait été vu en 2016. Les différentes espèces d’Ara ont en commun leurs plumages aux couleurs chatoyantes et leur côté « bavard » notamment. Ils possèdent d’autres caractéristiques que nous vous proposons de découvrir ici, tant sur le plan physique et comportemental que sur celui de la santé.

Présentation

Les Aras sont des perroquets reconnaissables à leur magnifique plumage coloré et à leur longue queue. Ils sont également dotés d’un bec particulièrement puissant. Ces oiseaux sont les plus grands de la sous-famille des Psittacinae.

L’appellation Ara regroupe 6 genres : Anodorhynchus dont fait partie l’Ara hyacinthe, Cyanopsitta dont fait partie l’Ara de Spix, Ara dont fait partie l’Ara bleu et jaune, Orthopsittaca, Propyrrhura et Diopsittaca.

Parmi les espèces d’Ara les plus connues, citons aussi l’Ara de Lear, l’Ara militaire ou encore l’Ara noble.

La beauté de leur plumage, leur intelligence et leur capacité à parler ont valu aux Aras d’être très recherchés ; c’est aussi ce qui a précipité leur raréfaction dans leur milieu sauvage, qui se situe en Amérique tropicale.

Histoire

Les premières espèces d’Ara ont commencé à être décrites dès la moitié du 18e siècle, mais bon nombre d’entre elles avaient déjà été découvertes lors d’expéditions scientifiques.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Aujourd’hui, ces oiseaux sont, pour la plupart, menacés d’extinction. L’Ara de Spix est l’une des espèces les plus sévèrement touchées. Il fait l’objet d’un programme de réintroduction dans des réserves naturelles au Brésil, à partir de 52 perroquets acheminés depuis l’Allemagne en mars 2020.

Nourrir un Ara

Les Aras se nourrissent principalement de graines, de noix, de fruits et de légumes. L’Ara de Spix a une préférence pour les noix de Pin du Paranà et de Cnidoscolus quercifolius. Pour sa part, l’Ara hyacinthe mange aussi, de temps en temps, des ampullaires (mollusques d’eau douce).

Durée de vie d'un Ara

L’espérance de vie moyenne d’un Ara se situe entre 30 et 60 ans.

Maladies des Aras

Les perroquets Ara sont sujet à diverses maladies. Kyste folliculaire, conjonctivite et chlamydiose font partie des préoccupations majeures sur le plan de la santé de ces oiseaux.

A lire aussi : "Cacatoès"

Chez l’Ara de Spix, le fait que la quasi-totalité des représentants de l’espèce vivent en captivité pose le problème de la consanguinité, qui donne lieu à des troubles tels que la maturité sexuelle tardive.

Pour le reste, les Aras peuvent mener une vie longue et de qualité pour peu qu’on leur fournisse un environnement, des soins et une alimentation adaptés.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation