Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Perroquet

Illustration : "Perroquet"

Le Perroquet, quelle qu’en soit l’espèce, fascine l’être humain depuis toujours. La beauté de son plumage, sa capacité à imiter les sons et la parole et son comportement tant vis-à-vis de l’Homme que de ses congénères sont quelques unes des particularités qui en font un animal dont l’élevage (ne s’agissant que des espèces autorisées et non menacées) et l’observation sont extrêmement plaisants. Les perroquets sont de très agréables compagnons qui demandent soin, respect et affection.

Quelles sont les caractéristiques du Perroquet ? Comment le nourrir ? Ces questions et d’autres encore, nous vous y répondons dans les grandes lignes.

Présentation

Il est d’acceptation commune d’appeler perroquet tout oiseau appartenant à l’ordre des Psittaciformes. Ce qui inclut donc les perruches, qui sont les espèces les plus petites et possédant une longue queue.

Toutefois, les différentes organisations établissant des classifications en ornithologie se basent sur des critères sensiblement variables. Si l’on s’en tient à la nomenclature de la CINFO (Commission internationale des noms français des oiseaux), par exemple, on n’appelle Perroquets que les oiseaux des genres Poicephalus, Psittacus et Coracopsis. Perruches, Aras, Inséparables et autres Conures n’en font pas partie selon cette logique.

Du côté du Dictionnaire de l’Académie française, le perroquet est un oiseau « grimpeur et subtropical » faisant partie des Psittacidés.

De manière générale, les traits communs aux Perroquets sont un gros bec crochu, des couleurs vives et la capacité à imiter les sons et la voix humaine.

Histoire

La fascination de l’humain pour le perroquet est extrêmement ancienne. On a notamment découvert des vestiges de représentations de cet oiseau datant de l’ère précolombienne dans l’actuel Pérou.

Explorateurs et colons européens ont rapidement commencé à en importer depuis l’Amérique du Sud et l’Océanie. La popularité de ces oiseaux exotiques a toutefois été dévastatrice pour bon nombre d’espèces, qui ont, en plus, souffert de la destruction de leur habitat naturel par la déforestation. Le Gris du Gabon en fait partie.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Trafic et captures illégales continuent de mettre les effectifs sauvages à mal de nos jours, même si des mesures de protection ont été mises en place par les gouvernements et les organisations.

Nourrir un perroquet

Il existe, dans le commerce, des mélanges de graines (millet, carthame, sarrasin, sésame, tournesol…) et extrudés de bonne qualité, mais le Perroquet ne peut pas s’en contenter. Pour prévenir les carences et les déséquilibres en tout genre, son alimentation doit être complétée de fruits et légumes frais et bien lavés (afin d’éliminer les résidus chimiques), de légumineuses cuites, voire de supplémentations en vitamines prescrites par le vétérinaire.

Le perroquet est également friand de noix, mais qui doivent être données avec parcimonie, car grasses : arachides, amandes, pistaches, noix du Brésil, palme, macadam…

Les aliments frais sont à renouveler régulièrement, tout comme l’eau des abreuvoirs, qui est à changer 2 fois par jour.

L’avocat, la rhubarbe et les restes de table font partie des aliments à ne pas donner au Perroquet.

A lire aussi : "Cacatoès"

Durée de vie d'un perroquet

L’espérance de vie d’un Perroquet est très variable d’une espèce à l’autre. Les plus petites peuvent vivre jusqu’à 15 ans, tandis que le Gris du Gabon ou les Aras atteignent ou dépassent les 60 ans.

Maladies des perroquets

Les chlamydioses aviaires, appelées psittacoses, figurent parmi les principales préoccupations chez les propriétaires de Perroquets sur le plan de la santé. Ces maladies sont provoquées par une bactérie, Chlamydophila psittaci, et sont des zoonoses. Autrement dit, elles peuvent être transmises à l’être humain.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation