Qu'est-ce qu'un éducateur canin et comment le devenir ?

L’éducateur canin est le professionnel qui va éduquer votre chien. Il exerce souvent au domicile des propriétaires de chien et à leur demande. Il peut éduquer des chiots, comme des chiens adultes, sans distinction de race. Son travail devra également l’amener à enseigner au maître du chien sa méthode éducative, pour qu’il puisse la reproduire chez lui.

Illustration : "Qu'est-ce qu'un éducateur canin et comment le devenir ?"

Qu’est-ce que le métier d’éducateur canin ?

Un éducateur canin est là pour éduquer un chien de famille, ou donner des bases d’éducation à un futur chien de travail, mais ne sera pas là pour le former à une discipline spécifique, comme chien de défense par exemple.

L’éducateur canin peut aider aux bases éducatives, mais il peut également résoudre des problèmes de comportement de type : agressivité, malpropreté, socialisation, etc. C’est une base importante que l’éducateur canin doit posséder, afin de ne pas se tromper dans son diagnostic et dans son plan de travail. Par exemple : un chien peut tirer en laisse simplement parce qu’il n’a pas appris la marche en laisse sans tirer. C’est alors un problème d’éducation. Mais il peut tirer sur sa laisse par peur du monde extérieur. C’est alors un problème de comportement. Pour le second, l’éducation seule ne résoudra pas tous les problèmes.

L’éducateur canin doit donc pouvoir à la fois aider à trouver des bases saines pour l’éducation du chien. Mais il doit également pouvoir comprendre le chien, pour l’aider au mieux à vivre en harmonie dans sa famille humaine.

Pour avoir un aperçu complet du métier d'éducateur canin, Chloé Fesch, éducatrice canin comportementaliste depuis 2009, formatrice à ce métier depuis 2012 est à retrouver dans cette vidéo ci-dessous où elle explique toutes les facettes de ce métier et les démarches pour pouvoir l'exercer. Auteure de plusieurs ouvrages sur l’éducation positive, conférencière, et spécialisée en éducation du chien de famille. Chloé a aussi passé un hiver au Canada pour entraîner des chiens de traineaux. Également Youtubeuse, Chloé est passionnée et cherche à professionnaliser ce métier à travers différents supports de communication et formations. Elle est également la fondatrice de Nature De Chien, le centre de formation au métier d’éducateur canin comportementaliste.

Quels sont les avantages du métier d’éducateur canin ?

Vous envisagez de devenir éducateur canin, c'est un métier passionnant pour plusieurs raisons, que nous allons voir ici. Néanmoins, ceci reste en partie subjectif, car certains de ces avantages seront pour certains des inconvénients.

Vivre de sa passion

Si vous êtes passionné par les chiens et leur capacité d’apprentissage, ce métier répondra à votre envie d'apprendre et d’évoluer dans ce domaine. Il est complètement possible de vivre de ce métier, c’est pourquoi nous pouvons aujourd’hui réellement dire que c’est une reconversion professionnelle envisageable.

Travailler avec des animaux

Côtoyer plusieurs chiens au quotidien, leur apprendre de nouvelles choses, les observer, améliorer leur vie et celle de leur propriétaire est le quotidien de l’éducateur canin. Travailler en extérieur, dans des parcs, des forêts, etc. est un avantage non négligeable quand on aime évoluer dans des environnements naturels et pas dans un bureau.

Aider des humains

L’objectif d’un éducateur canin est d’aider les maîtres à mieux vivre avec leur chien, c’est pourquoi votre motivation doit être d’aider les chiens évidemment, mais aussi et surtout leurs maîtres.

Gérer son temps

Être à son compte, c’est avoir la possibilité de prendre des décisions selon sa volonté. Attention néanmoins à rester rigoureux, sérieux et à garder une motivation constante.

De plus, il faudra être souvent disponible pour travailler en soirée et le weekend, afin d’être libre en même temps que vos clients qui accordent plus de temps à l’éducation de leur chien durant ces moments de repos.

Être libre d’évoluer en permanence

Le métier d’éducateur canin est un métier où nous travaillons avec des êtres vivants, et c’est un milieu en constante évolution de par les découvertes scientifiques et comportementales actuelles. Il est donc très facile de se former de façon assidue afin d’être toujours le plus proche possible des connaissances actuelles. De plus, c’est un métier où les débouchés sont larges et vous pouvez tout à fait trouver la spécialité qui vous plaira : sport canin, soin coopératif, photographie, médiation animale, etc.

Peu d’investissement pour se lancer

L’un des points non négligeables à prendre en compte est le fait qu’il ne vous faudra pas débourser des milliers d’euros au démarrage de votre activité (sauf si vous souhaitez acheter un terrain d'agility complet bien sûr). Des friandises, des plots pour délimiter votre terrain, quelques longes et harnais, des muselières par précaution, et des jouets variés seront les éléments principaux à acheter pour votre lancement. Pensez également à l’assurance professionnelle, à la création de vos flyers et à la création de votre site internet, mais tous ces éléments peuvent être néanmoins abordables pour débuter.

Quels sont les inconvénients du métier d’éducateur canin ?

Être en extérieur par tous les temps

Être éducateur canin signifie travailler dehors, quelle que soit la météo. À moins d’avoir un terrain couvert, il vous faudra donc être correctement équipé pour passer vos journées de travail en extérieur, malgré la pluie ou le froid. Cet inconvénient peut ne pas en être un pour certains, mais cela reste un élément à prendre en compte.

Être à son compte

Comme nous le disions plus haut, être éducateur canin vous demandera d’avoir plusieurs casquettes : gérer la partie administrative et comptable, répondre aux mails de vos clients, rédiger vos contrats et bilans, etc. Adapter son temps, gérer son budget et le côté administratif peut faire peur, mais avec de l’organisation, cela peut tout à fait se mettre en place sans problème.

Quelles sont les qualités pour devenir éducateur canin ?

Savoir s’adapter

Quand on travaille avec des êtres vivants, nous ne sommes pas face à des robots sans émotions ni personnalité propre. Il va donc falloir faire preuve d’une grande adaptabilité afin de gérer chaque client en individuel. Il faudra également s’adapter selon les préférences et besoins du client. Chaque nouveau duo vous apprendra de nouvelles choses et il faudra s’adapter à chaque instant !

Aimer être en contact avec des animaux

Cela peut sembler évident, mais aimer les chiens et être réellement passionné au point d’être avec eux tous les jours dans des situations pas toujours évidentes sont deux choses différentes. Les métiers avec les animaux sont des métiers de passion. Nous allons être face à des chiens qui tirent en laisse, qui volent à la maison, qui peuvent également être agressifs avec leurs congénères ou les humains. Bref, être éducateur canin, c’est aimer les chiens, mais être prêts à les aider, quels que soient leurs problèmes.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Vouloir aider les humains

Même si nous allons être avec des chiens tous les jours, il y aura obligatoirement leurs maîtres avec eux. Il faudra donc faire preuve d’une grande empathie pour comprendre leurs états émotionnels, mais également faire preuve de non-jugement envers eux.
Les maîtres de chiens sont souvent perdus et découragés, à nous de leur donner des pistes, les guider, les faire progresser et donc, leur redonner espoir afin que la relation avec leur chien soit solide et durable.

Être entrepreneur

Si cela peut faire peur à certaines personnes, être maître de son propre business est quelque chose de très gratifiant, car nous sommes totalement libres de ce que nous souhaitons faire. Si vous souhaitez modifier vos prestations, allez-y. Vous souhaitez prendre un jour de congé ? C’est vous qui décidez.

Cela demande néanmoins une très bonne gestion de votre part, mais vous êtes donc le seul maître à bord, il vous faut donc être adaptable très rapidement selon les avancées de votre société.

Chercher à toujours apprendre et s’améliorer

Ce dernier point est un bonus, mais qui reste très important.

En tant que professionnel du chien, nous ne pouvons jamais tout savoir sur eux et il va donc de soi que, malgré les années d’expérience, il vous faudra vous remettre en question et vous renseigner sur les évolutions actuelles concernant votre métier.

Des formations et articles sur le comportement animalier et canin sortent très régulièrement et vous pouvez y avoir accès très facilement via le système de formation en ligne qui est disponible sur de nombreuses plateformes aujourd’hui.

Vous pouvez donc totalement vous y intéresser afin de toujours progresser et proposer le meilleur à vos clients. Alors, ne restez pas sur vos acquis et continuez à vous former.

Qui est fait pour être éducateur canin ?

Voici ce qu’il faut pour être éducateur canin :

  • Être passionné par les chiens
  • Aimer le contact humain
  • Être pédagogue et aimer enseigner
  • Être patient et à l’écoute
  • Être disponible le soir et le week-end
  • Savoir se remettre en question
  • Savoir s’adapter aux différentes situations
  • Savoir s’organiser et gérer une auto-entreprise
  • Être dynamique

Quelle formation faut-il faire pour devenir éducateur canin ?

Actuellement, en France, il existe une seule formation reconnue par l’Etat : le Brevet Professionnel d’Éducateur canin. Le BP éducateur canin se fait sur un an. Il est accessible pour les personnes ayant un diplôme équivalent au niveau V, les personnes pouvant justifier de 3 ans activités dans le secteur canin ou encore les personnes ayant suivi entièrement un cursus de Seconde.

Pour autant, le BP n’est pas obligatoire pour exercer le métier. En effet, pour exercer, vous pouvez passer par des formations privées, comme Nature de Chien. Faites attention toutefois au choix de votre formation privée. En effet, toutes ne se valent pas. Le mieux est de vérifier que les méthodes utilisées sont respectueuses des chiens, et si vous apprenez autant sur le comportement du chien que sur la pratique de l’éducation. Il sera obligatoire, peu importe la formation choisie, de recevoir une attestation qui prouve le suivi de stage. Nous conseillons la formation Nature de Chien, car elle rassemble tous ces critères.

Pour exercer, l’ACACED est le seul passage obligatoire afin de vous lancer en tant que professionnel. Il s’agit d’une formation sur 2 jours qui se déroule en lycée agricole avec un QCM de 30 questions afin d’obtenir votre certification. Celle-ci est valable 10 ans et doit ensuite être renouvelée.

Quelles sont les débouchées du métier d’éducateur canin ?

Un éducateur canin peut :

  • Ouvrir un centre d’éducation canine
  • Un club canin
  • Se déplacer directement chez les propriétaires
  • Intervenir dans les SPA ou les associations
  • Être employé par les mairies de certaines villes
  • Être à son compte ou être employé
  • Faire de la pension ou des balades éducatives
  • Proposer des stages

Quel est le salaire d’un éducateur canin ?

Il est difficile de donner le revenu exact d’un éducateur canin, puisque celui-ci se basera sur la prestation de services que donnera lui-même l’auto-entrepreneur. Le revenu est donc très variable. Mais à temps plein, il pourra varier sur une fourchette comprise entre 1000 et 2000€ par mois en début de carrière, et ce montant peut augmenter avec le temps.

A retenir : un éducateur canin doit être prêt à ne pas compter ses heures pour réussir et il devra faire preuve de patience et de maturité pour tenir le cap. S’il faut être passionné par le chien, il ne faudra pas pour autant en oublier l’humain, puisque c’est lui qu’on éduque en premier ! Il ne faut pas être rebuté par le mauvais temps, ainsi qu’être capable physiquement et moralement, de gérer des chiens parfois difficiles et imposants.

Nos conseils pour se lancer :

A lire aussi : Eduquer son chien au clicker

  1. Formez-vous dans un centre de formation en adéquation avec vos valeurs vis-à-vis du chien. La seule formation reconnue aujourd’hui est le BP éducateur canin mais il n’est absolument pas obligatoire pour se lancer. Il existe également des formations privées pour vous former. Soyez cependant vigilants à la qualité de la formation car toutes ne se valent pas et ne sont pas à jour dans leurs connaissances et leur enseignement. Le seul passage obligatoire pour exercer est l’ACACED, cette formation d’une durée de 2 jours se déroule en lycée agricole suivie d’un QCM de 30 questions. L’ACACED à une validité de 10 ans et vous devrez le renouveler par la suite.
  2. Soyez motivé, car la réussite de votre société ne dépendra que de vous et de votre envie de la développer. Le succès ne dépend que de vous et vous serez le seul décisionnaire du développement de votre affaire. Gérer sa société n’est pas toujours facile, mais ne baissez pas les bras si ce métier est celui de vos rêves, vous n’en serez que plus fier de voir votre projet évoluer.
  3. Ayez un travail à côté à mi-temps momentanément si cela vous rassure et vous permet d’avoir une rentrée d’argent mensuelle qui permet de gérer vos finances. Une fois votre clientèle mise en place, vous pourrez vous lancer à temps plein. Ce métier est néanmoins totalement viable puisque vous pouvez avoir un salaire moyen de 1500€/mois très rapidement si vous parvenez à obtenir une clientèle régulière.
  4. Communiquez bien et misez sur une bonne publicité pour vous faire connaître dans votre région. En vous installant, vous ne serez pas connus et c’est totalement normal. À vous de déposer vos flyers, faites des articles gratuits sur internet, utilisez des outils de publicité sur in trente, etc.
  5. Ayez votre propre spécialité qui vous différencie des autres afin de proposer des services différents de ce que l’on peut voir en général. Éduquer des chiens est quelque chose de passionnant, mais si vous avez une spécialité qui vous représente comme le fait de proposer des balades éducatives ou des activités sportives aquatiques en été peut attirer les clients qui ont envie de partager des moments avec leurs chiens. Choisissez une voie qui vous plaît et dans laquelle vous serez prêts à vous investir. Il existe à l’heure actuelle de nombreux domaines que vous pouvez enseigner : chien agressif, chien sourd, soins coopératifs, etc.

Pour conclure, il vaut mieux avoir essayé et ne pas avoir réussi, plutôt que vivre avec des regrets en ne tentant rien ! C’est un métier qui est totalement viable, à vous d’être motivé et déterminé pour que votre projet voie le jour et se développe correctement.

Si c’est ce métier qui vous intéresse et vous passionne, alors lancez-vous et faites tout pour que cette passion devienne votre profession !

2 commentaires