Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Qu'est-ce qu'un éducateur canin et comment le devenir ?

L’éducateur canin est le professionnel qui va éduquer votre chien. Il exerce souvent au domicile des propriétaires de chien et à leur demande. Ils peuvent éduquer des chiots, comme des chiens adultes, sans distinction de races. Son travail devra également l’amener àenseigner au maître du chien sa méthode éducative, pour qu’il puisse la reproduire chez lui.

Qu’est-ce que le métier d’éducateur canin ?

Un éducateur canin est là pour éduquer un chien de famille, ou donner des bases d’éducation à un futur chien de travail, mais ne sera pas là pour le former à une discipline spécifique, comme chien de défense par exemple.

L’éducateur canin peut aider aux bases éducatives, mais il peut également résoudre des problèmes de comportement de type : agressivité, malpropreté, socialisation, etc. C’est une base importante que l’éducateur canin doit posséder, afin de ne pas se tromper dans son diagnostic et dans son plan de travail. Par exemple : un chien peut tirer en laisse simplement parce qu’il n’a pas appris la marche en laisse sans tirer. C’est alors un problème d’éducation. Mais il peut tirer sur sa laisse par peur du monde extérieur. C’est alors un problème de comportement. Pour le second, l’éducation seule ne résoudra pas tous les problèmes.

L’éducateur canin doit donc pouvoir à la fois aider à trouver des bases saines pour l’éducation du chien. Mais il doit également pouvoir comprendre le chien, pour l’aider au mieux à vivre en harmonie dans sa famille humaine.

Quels sont les avantages du métier d’éducateur canin ?

L’éducateur canin a la possibilité d’aider des chiens de famille ou des chiens abandonnés à vivre en harmonie avec leur maître à travers l’éducation qu’il va leur donner. Le métier offre l’avantage de changer le regard du maître sur son chien.

C’est un métier qui est souvent une passion, la profession est donc au plus près des chiens. Cette passion peut être partagée et transmise aux maîtres.

C’est un métier qui a la cote, en effet, la place du chien à l’heure actuelle est très importante dans les familles françaises. Celles-ci lui consacrent donc un plus grand budget et n’hésitent plus à faire appel à un éducateur canin.

Témoignage d’Auriane, responsable du centre canin Canidelite de Toulouse : “J’aime voir que l’avenir d’un chien n’est pas figé sur du négatif. Qu’il puisse revivre grâce à mes conseils et mes leçons. Dans le même sens, j’aime voir les chiots évoluer dès le départ sur le bon chemin, à travers l’enseignement que je donne aux maîtres.”

Quels sont les inconvénients du métier d’éducateur canin ?

Il faut aimer travailler en extérieur, car le plus gros de l’éducation du chien se fera dehors. Il faut donc penser, que même les jours de mauvais temps, l’éducateur canin travaille dehors, parfois même sans abris. L’éducateur canin travaille souvent le week-end, car ce sont ces jours-là, ou les maîtres des chiens sont les plus disponibles.

Être proche des chiens, peut aussi vous amener à constater la souffrance de ces derniers. Ce n’est pas toujours facile d’expliquer aux maîtres qu’ils ne rendent pas leur chien heureux. C’est un métier qui est souvent régi par l’auto-entreprise. Il faut donc avoir le courage d’être son propre patron.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Nicolas, éducateur canin au centre Canidelite de Bordeaux : “Je m’investis énormément et c’est forcément déroutant de se retrouver face à une maltraitance souvent banalisée par les propriétaires.

Qui est fait pour être éducateur canin ?

Voici ce qu’il faut pour être éducateur canin :

  • Être passionné par les chiens
  • Aimer le contact humain
  • Êtr pédagogue et aimer enseigner
  • Être patient et à l’écoute
  • Être disponible le soir et le week-end
  • Savoir se remettre en question
  • Savoir s’adapter aux différentes situations
  • Savoir s’organiser et gérer une auto-entreprise
  • Être dynamique

Quelle formation faut-il faire pour devenir éducateur canin ?

Actuellement, en France, il existe une seule formation reconnue par l’Etat : le Brevet Professionnel d’Éducateur canin. Le BP éducateur canin se fait sur un an. Il est accessible pour les personnes ayant un diplôme équivalent au niveau V, les personnes pouvant justifier de 3 ans activités dans le secteur canin ou encore les personnes ayant suivi entièrement un cursus de seconde.

Pour autant, le BP n’est pas obligatoire pour exercer le métier. En effet, pour exercer, vous pouvez passer par des formations privées. Faites attention toutefois au choix de votre formation privée. En effet, toutes ne se valent pas. Le mieux est de vérifier que les méthodes utilisées sont respectueuses des chiens, et si vous apprenez autant sur le comportement du chien que sur la pratique de l’éducation. Il sera obligatoire, peu importe la formation choisie, de recevoir une attestation qui prouve le suivi de stage. Nous conseillons la formation Canidelite Par Nature de Chien (www.naturedechien.fr), car elle rassemble tous ces critères.

Pour exercer, il vous faudra obligatoirement soit un BP éducateur canin ou une attestation qui prouve vos connaissances.

Quels sont les débouchées du métier d’éducateur canin ?

Un éducateur canin peut :

A lire aussi : "Apprendre le "non" à son chien"

  • Ouvrir un centre d’éducation canine
  • Un club canin
  • Se déplacer directement chez les propriétaires
  • Intervenir dans les SPA ou les associations
  • Être employé par les mairies de certaines villes
  • Être à son compte ou être employé
  • Faire de la pension ou des balades éducatives
  • Proposer des stages

Quel est le salaire d’un éducateur canin ?

Il est difficile de donner le revenu exact d’un éducateur canin, puisque celui-ci se basera sur la prestation de services que donnera lui-même l’auto-entrepreneur. Le revenu est donc très variable. Mais à temps plein, il pourra varier sur une fourchette comprise entre 1000 et 2000€ par mois.

A retenir : Un éducateur canin doit être prêt à ne pas compter ses heures pour réussir, devra faire preuve de patience et de maturité pour tenir le cap. S’il faut être passionné par le chien, il ne faudra pas pour autant en oublier l’humain, puisque c’est lui qu’on éduque en premier ! Il ne faut pas être rebuté par le mauvais temps, ainsi qu’être capable physiquement et moralement, de gérer des chiens parfois difficiles et imposants.

En savoir plus sur Canidélite par Nature de Chien : www.naturedechien.fr

A propos de l'auteur :

9 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !