Lire la composition des croquettes de son chien

Illustration : "Lire la composition des croquettes de son chien"

Si vous n’avez pas de grosse expérience en la matière, vous risquez de vous perdre un petit peu au moment de choisir les croquettes de votre chien. Entre le vaste choix de produits et la difficulté de déchiffrer certaines compositions, cet exercice peut s’avérer déconcertant. Savoir lire la composition des croquettes de son chien est pourtant indispensable pour faire le bon choix. Quand on acquiert quelques connaissances de base, cela devient beaucoup plus facile. Nous vous y aidons…

Face au nombre impressionnant de marques de croquettes pour chien, leurs différentes gammes de produits, les croquettes spéciales chiennes gestantes, chiots ou animaux stérilisés, choisir le bon produit pour son animal de compagnie n’est pas chose aisée. Ajoutez à cela la nécessité de trouver celui qui sera parfaitement adapté aux besoins spécifiques du chien et à aux appellations incompréhensibles de certains nutriments figurant sur les étiquettes de croquettes. Comment déchiffrer la liste des ingrédients ? En d’autres termes, comment lire la composition des croquettes de son chien pour être sûr de choisir le produit adéquat ?

Les croquettes spéciales

On vous a peut-être orienté vers des croquettes bien spécifiques en raison de l’âge de votre chien ou d’un problème de santé. Sachez que les appellations du genre « spécial senior » ou encore « spécial chien stérilisé » ne sont pas réglementées. Autrement dit, il n’est pas évident d’en vérifier la véracité, sauf chez certaines marques de référence. Les seules exceptions sont les croquettes type croissance pour les chiots ou ceux destinées aux chiennes gestantes ou allaitantes, ainsi que les croquettes correspondant au stade adulte.

L’ordre des ingrédients

La liste des ingrédients lisible sur les sacs de croquettes pour chien est organisée par ordre de poids. En d’autres termes, les aliments les plus présents doivent figurer en tête de liste. Les chiens étant carnivores, le premier ingrédient à apparaître doit donc être la viande ou, en tout cas, la source de protéines animales (il peut aussi s’agir de poisson).

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

La qualité des protéines

La part de protéines animales dans la composition des croquettes pour chien n’est pas le seul indicateur à retenir. Leur qualité est également essentielle, notamment pour assurer un bon apport en acides aminés. Une viande de qualité, c’est avant tout le muscle. Les tendons, morceaux de poumons et cartilages sont de moins bonne facture. Concrètement, ils sont moins bien assimilés par l’organisme du chien.

La part des minéraux et leur répartition

On parle de minéraux, mais aussi de cendres. Ces dernières correspondent à la véritable teneur minérale des croquettes pour chien après carbonisation des matières organiques sources des minéraux.

Calcium, fer, potassium, phosphore, zinc et autres minéraux sont nécessaires à bon nombre de fonctions chez le chien. Ils doivent donc être présents, mais pas dans des proportions exagérées. Autrement, ses reins et son système digestif risquent d’en souffrir.

Un taux acceptable de minéraux (ou plutôt de cendres) dans la composition des croquettes pour chien ne va pas au-delà des 9%, avec 1,5% de calcium et 1,2% de phosphore.

Les lipides

Les lipides sont les matières grasses, également indispensables pour la bonne santé du chien. Elles assurent plus d’une fonction : fournir de l’énergie à l’animal, faciliter l’assimilation des vitamines liposolubles, soutenir les défenses naturelles et la croissance, favoriser la santé du poil et de la peau, etc.

La part des lipides ne doit pas dépasser les 20%. Sinon, votre chien risque de les stocker dans les graisses et d’être en surpoids.

A lire aussi : Les friandises naturelles pour chien

Les glucides

Les glucides sont les sucres, pour simplifier la chose. Chez le chien, les glucides apportent une énergie qui est rapidement mise au service de son organisme. Ces nutriments proviennent, entre autres, des céréales et des légumineuses.

On estime qu’un aliment pour chien ne doit pas contenir plus de 35% de glucides, sachant que les ancêtres des chiens n’en puisaient généralement qu’autour de 12% sur leurs proies.

0 partage

1 commentaire

Articles en relation