Les flatulences chez le chien

Illustration : "Les flatulences chez le chien"

Les flatulences canines ne posent problème que si elles sont trop fréquentes ou associées à une maladie. En dehors de ces situations, il n’y a pas lieu de s'en préoccuper, d’autant plus que les solutions existent.

Ce qui peut en amuser certains est vécu comme une véritable source de désagréments pour d’autres. C’est ce qui se passe avec les flatulences canines. Elles correspondent à un phénomène tout à fait naturel, qui est celui de l’expulsion des gaz intestinaux par l’anus. A ce titre, elles ne doivent pas inquiéter outre mesure dans la majorité des cas. En revanche, les flatulences peuvent parfois être le signe d’une maladie digestive. La gêne, constituée par les bruits et les odeurs, est davantage ressentie par l’entourage du chien que par celui-ci s’il est en bonne santé.

L’aérophagie mise en cause

L’une des causes principales des flatulences chez le chien est l’aérophagie. Ce terme désigne un phénomène assez courant : le fait d’avaler d’importantes quantités d’air en mangeant ou en buvant. Cette habitude peut relever d’un comportement spécifique à certains chiens, notamment ceux à face aplatie comme le Bulldog Anglais, le Bouledogue Français, le Pékinois ou encore le Bullmastiff. Elle peut aussi être favorisée par l’excitation au moment des repas.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Une digestion perturbée

Autre facteur pouvant être à l’origine des flatulences, les petits troubles digestifs sont souvent liés à la difficulté qu’ont les organismes des chiens à assimiler certains glucides, fibres, lactose et autres nutriments. Non absorbés par les intestins, ils favorisent le développement et l’activité des bactéries, ce qui provoque l’accumulation de gaz malodorants. Voilà pourquoi il est si important de donner à son chien une alimentation adaptée et de proscrire les mauvaises habitudes alimentaires (friandises en excès, restes de repas, etc.).
La digestion du chien peut aussi être perturbée par un changement de régime alimentaire. Son système digestif a besoin de temps pour s’adapter à de nouveaux aliments, comme le fait de passer de repas préparés à la maison aux croquettes, ou vice-versa. La transition alimentaire doit être progressive et se faire sur une dizaine de jours, avec une introduction graduelle des nouvelles denrées mêlées aux anciennes.

Un éventuel signe de maladie sous-jacente

Les flatulences chez le chien deviennent plus inquiétantes lorsqu’elles sont le signe d’une maladie digestive sous-jacente.
Il peut s’agir d’une inflammation du pancréas (pancréatite) ou de l’intestin grêle (entérite). Si une telle maladie est suspectée, il est vivement recommandé d’emmener son chien chez le vétérinaire le plus tôt possible pour obtenir un diagnostic précis et mettre en place le traitement adéquat.

A lire aussi : La dilatation-torsion de l'estomac chez le chien

Prévenir et traiter les flatulences

Pour atténuer les flatulences canines, la première mesure à adopter est de privilégier les aliments de qualité. Les croquettes « premium », par exemple, avec leurs bonnes protéines, sont à préférer aux produits de basse qualité. Il existe même des croquettes spécialement élaborées pour les chiens ayant des problèmes digestifs. Là encore, c’est au vétérinaire de conseiller le choix le plus approprié.
Le fait de fractionner les repas du chien peut également réduire les flatulences en donnant davantage de temps au système digestif pour faire son travail et en atténuant l’absorption d’air.
Enfin, il est important que le chien prenne ses repas dans un lieu calme, loin de l’excitation et des tensions.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation